Individualiser les enseignements : la pédagogie au prisme des Intelligences multiples

La théorie des Intelligences multiples d’Howard Gardner

La notion d’ « Intelligences multiples » a été proposée par un professeur de l’Université de Harvard, Howard Gardner, en 1983 dans son livre Frames of Minds : the Theory of Multiple Intelligence.
Il suggère que chaque individu dispose de plusieurs types d’intelligences, pour lesquelles il a naturellement une plus ou moins grande compétence. Sa théorie a été reprise par de nombreux chercheurs et on distingue aujourd’hui huit principales formes d’intelligences :

  • L’intelligence corporelle / kinesthésique
    C’est la capacité à utiliser son corps d’une manière fine et élaborée, à s’exprimer à travers le mouvement, à être habile avec les objets.
  • L’intelligence interpersonnelle
    C’est la capacité d’entrer en relation avec les autres.
  • L’intelligence intrapersonnelle
    C’est la capacité à avoir une bonne connaissance de soi-même.
  • L’intelligence logique-mathématique
    C’est la capacité à raisonner, à compter et à calculer, à tenir une raisonnement logique. C’est cette forme d’intelligence qui est évaluée dans les tests dits de « Quotient intellectuel ».
  • L’intelligence musicale / rythmique
    C’est la capacité à percevoir les structures rythmiques, sonores et musicales.
  • L’intelligence naturaliste
    C’est la capacité à observer la nature sous toutes ses formes, la capacité à reconnaître et classifier des formes et des structures dans la nature.
  • L’intelligence verbale-linguistique
    C’est la capacité à percevoir les structures linguistiques sous toutes leurs formes.
  • L’intelligence visuelle / spatiale C’est la capacité à créer des images mentales et à percevoir le monde visible avec précision dans ses trois dimensions.

L’utilisation de la théorie des Intelligences multiples ne vise pas, bien sûr, à classifier les individus selon un seul type d’intelligence et à les enfermer dans des catégories et exclusives. Il s’agit au contraire de s’appuyer sur des capacités naturellement plus développées pour développer les autres. De plus, la ou les formes d’intelligences privilégiées par un individu peut varier avec le temps.
L’apport de la théorie d’Howard Gardner aux pratiques pédagogiques a été introduit en France par Bruno Hourst, enseignant et chercheur en pédagogie.
Face à l’hétérogénéité des élèves, souvent présentée comme un frein aux apprentissages, le prisme des Intelligences Multiples peut apporter un éclairage nouveau et enrichir les pratiques de différenciation. Il ne s’agit pas de suivre un modèle et on peut donc adapter la théorie des Intelligences Multiples à toute situation d’apprentissage et à tout contexte de classe.

[…]

Cliquez ICI pour obtenir l’intégralité de l’article issu du site d’Eduscol.

À propos de webmestre

webmestre de FdF1
Ce contenu a été publié dans formation, ressources, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.