Huit mesures pour agir contre le harcèlement à l’École

Vincent Peillon, ministre de l’éducation nationale, a lancé la campagne “Agir contre le harcèlement à l’École”, aux côtés d’Éric Debarbieux, délégué ministériel chargé de la prévention et de la lutte contre les violences en milieu scolaire, et en présence des personnalités qui ont choisi de s’engager aux côtés du ministère dans cette campagne.

D’après les enquêtes effectuées, on peut estimer que 10 % des écoliers et des collégiens rencontrent des problèmes de harcèlement et que 6 % d’entre eux subissent un harcèlement que l’on peut qualifier de sévère à très sévère. Huit nouvelles mesures pour agir contre le harcèlement à l’École ont été présentées le mardi 26 novembre 2013.

Huit mesures pour agir contre le harcèlement à l’École

  • Un site Internet rénové : agircontreleharcelementalecole.gouv.fr

Le site du ministère de l’éducation nationale présentant les actions engagées pour lutter contre le harcèlement a été actualisé pour mettre des outils innovants à disposition des parents, des élèves et des professionnels de l’éducation.

  • 31 référents académiques à l’écoute des victimes et des témoins

Dans chaque académie, le traitement des cas de harcèlement est piloté par un acteur identifié, garant du respect du droit et des procédures permettant de trouver des solutions. C’est également ce “référent harcèlement” qui coordonne les actions de formation et de sensibilisation au niveau de l’académie.

  • 2 clips-vidéo pour sensibiliser aux enjeux du harcèlement

Le ministère de l’éducation nationale s’est associé à deux personnalités, la chanteuse Chimène Badi et le champion d’Europe d’athlétisme Christophe Lemaitre, qui ont accepté de témoigner de leur expérience d’anciens élèves victimes de harcèlement.

  • 6 fiches pour savoir quoi faire

Face à une situation de harcèlement, il n’est pas toujours facile de savoir à qui parler, vers qui se tourner, etc. Pour les élèves victimes ou témoins d’actes de harcèlement, pour des parents inquiets pour leurs enfants, le ministère propose des fiches répondant à leurs questions les plus fréquentes et les accompagnant dans leurs démarches.

  • Un plan de formation

Pour mieux identifier et mieux traiter les situations de harcèlement entre élèves, un effort important est engagé en faveur d’une formation spécifiquement dédiée aux enjeux du harcèlement.

  • 10 dessins animés pour sensibiliser les écoliers

“Et si on s’parlait du harcèlement” est une série de 10 dessins animés thématiques, accompagnés de guides pédagogiques permettant d’engager la discussion avec les élèves des écoles primaires sur les sujets liés au harcèlement.

  • Un guide pour lutter contre la cyberviolenc

Diffusé sur le site education.gouv.fr, un guide est destiné à aider les personnels à mieux prévenir, identifier et traiter le phénomène de la cyberviolence ; cela passe notamment par une plus grande sensibilisation des élèves aux risques liés aux technologies de l’information et de la communication, et par une meilleure formation de leur esprit critique. Il est accompagné d’une instruction passée aux recteurs, dasen et chefs d’établissement.

  • Jusqu’à 2 000 € pour récompenser les meilleures initiatives

Le prix “Mobilisons-nous contre le harcèlement” est organisé pour susciter les initiatives d’élèves en matière de prévention du harcèlement (affiches, vidéo, etc.). Les récompenses serviront à financer des projets de sensibilisation et de formation.

 

Article complet sur le site du Ministère : http://www.education.gouv.fr/cid75274/agir-contre-le-harcelement-a-l-ecole.html

À propos de webmestre

webmestre de FdF1
Ce contenu a été publié dans Actions, éducation civique, Instruction civique et morale, Non classé, refondation, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.