CAMPAGNE DE DEMANDE DE BOURSE 2020

Chers parents d’élèves du Collège Beauséjour,

En cas d’absolue nécessité, vous pouvez vous rendre à son bureau situé à la porte 19 du bâtiment administratif de la cité scolaire Frantz Fanon (Bat 12)

ATTENTION: La date de fin de campagne est fixée au 15 octobre 2020 à minuit. Après cette date, les parents d’élèves ne pourront plus accéder à la saisie d’une demande en ligne

CALENDRIER RENTRÉE SCOLAIRE 2020

Chers Parents, veuillez prendre connaissance des dispositions suivantes:

LUNDI 31 AOÛT

07h30 Pré-Rentrée des enseignants
 

MARDI 1ER SEPTEMBRE

07h30 Pré- Rentrée des élèves de 3ème
08h30 Pré-Rentrée des élèves de 4ème
09h30 Prè-Rentrée des élèves de 5ème

MERCREDI 02 SEPTEMBRE

8h00-12h00 Pré-Rentrée  et matinée d’intégration des élèves de 6ème
JEUDI 03

SEPTEMBRE

RENTRÉE GÉNÉRALE selon l’emploi du temps communiqué lors de la pré-rentrée

ATTENTION:  suite à un très récent arrêté du Ministère de l’Éducation Nationale en raison de la situation sanitaire, nous vous informons que le jour de la pré rentrée

  • Un seul parent accompagnateur par élève sera autorisé
  • Les parents accompagnateurs ne sont pas autorisés à se rendre dans les salles de classes

 

Protocole sanitaire

Le port du masque est obligatoire pour tous (pour les élèves, masques fournis par les parents).

La distanciation physique doit être recherchée.

Les gestes barrières doivent être appliquées en permanence partout et par tout le monde. Rappel: ce sont les mesures de prévention individuelles qui sont les plus efficaces contre la propagation du virus.

Les parents d’élèves jouent un rôle essentiel. lls s’engagent à ne pas mettre leur enfant au collège en cas de fièvre (38°C ou plus) ou en cas d’apparition de symptômes évoquant la COVID 19 chez l’élève ou dans sa famille.

 

LISTES DE MATÉRIEL POUR L’ANNÉE SCOLAIRE 2020/2021

Chers parents, suite à l’inscription de votre enfant, veuillez cliquer sur le lien correspondant à sa classe pour télécharger sa liste de matériel

CLASSES SEGPA

6EME SEGPA-LISTE DE MATERIEL                                                                 5EME SEGPA-LISTE DE MATERIEL

4EME SEGPA-LISTE DE MATERIEL                                                                 3EME SEGPA-LISTE DE MATERIEL

CLASSES GÉNÉRALES

6EME GENERALE-LISTE DE MATERIEL                                                        5EME GENERALE-LISTE DE MATERIEL

4EME GENERALE-LISTE DE MATERIEL                                                       3EME GENERALE-LISTE DE MATERIEL

Atelier photo : raconter le confinement et le déconfinement

Bonjour je m’appelle Lou, j’ai 11 ans et j’ai participé au projet photo avec tous les élèves volontaires et Mr Gilles, Mr André et l’artiste photographe Nicolas Derné, qui devait travailler au collège cette année.

 

Il s’est retrouvé dans la même situation que nous tous….il a donc réfléchit pendant le confinement à une façon de travailler sur la photographie de manière ludique, tout en faisant des recherches sur l’art grâce aux nombreux musées en ligne et à certaines applications. Vous pourrez découvrir sa proposition dans la vidéo qu’il a postée sur son blog:

 
 
Vous pouvez cliquer sur le lien suivant pour télécharger l’application Art transfer: https://g.co/arts/5KoWytxmGNpfr9ML6
Et Google art and culture:
Nous avons donc débuté lundi 22/06 en parlant du projet qui s’est ouvert pendant le confinement : le « museum challenge », il fallait chercher sur internet un tableau à reproduire et prendre une photo qui soit la plus ressemblante, par exemple « La Jeune Fille à la perle », une peinture de Johannes Vermeer :
Rendaniou encore ce tableau « Deux femmes à la fenêtre » de Bartolomé Esteban Murillo
Getty challenge
Alors comme ça avait l’air facile nous avons essayé le premier jour de reproduire une oeuvre, et sur internet nous en avons trouvé une qui représentait une classe : « EN CLASSE, LE TRAVAIL DES PETITS » de GEOFFROY, dit GEO Henri Jules Jean (1853 – 1924)
 On est allé en salle de permanence et on a commencé à la reproduire mais c’était beaucoup plus dur que ça en avait l’air… quelques essais plus tard on a enfin réussi, il nous a fallu beaucoup de patience. Pratiquement tout le monde est passé à tour de rôle pour prendre sa photo.
 
L’après-midi nous avons reproduit moi et ma sœur trois œuvres: nous avons commencé par chercher sur internet des tableaux qui nous plaisaient, on a pris un quart d’heure pour trouver des tableaux à reproduire mais on a trouvé. On s’est habillés avec des draps, des t-shirts, des robes, du tissu, des bouts de bois … cela nous a pris près de deux heures mais c’était intéressant!
Les jours suivants nous avons pu voir les photos des autres élèves qui participaient à l’atelier, tout le monde a bien travaillé!
Oscar MOURAÏ, 6e1 :
Pour ma part j’ai pris peu de temps pour trouver le tableau (« le repas de noces » de Magritte) mais le plus dur c’était de prendre la photo avec un animal.
J’ai commencé par chercher le bon angle et la bonne place ensuite j’ai amené mon chat mais comme il ne voulait pas coopérer j’ai pris une photo du chat que j’ai collé par dessus en utilisant l’appli GIMP sur mon ordinateur, cela m’a pris 45 minutes, et on a fait ensuite l’assemblage des deux photos et du tableau au CDI.
j’ai beaucoup aimé l’atelier photo car c’était drôle de voir des reproductions d’œuvres célèbres.

Léna Monjardet Bellocq, 6em4 :

Avec un ami nous avons reproduit « La jeune fille à la perle ». Nous avons commencé par regarder le tableau puis nous avons pris ce qu’il nous fallait pour reproduire l’oeuvre. Ce n’était pas facile car nous étions au CDI du collège. Nous avions commencé par utiliser la photo de l’élève qui avait pris le fond d’une gourde qui ressemblait à une perle:

puis on a fini par me mettre un masque bleu sur la tête puis une perle sur l’oreille, nous avons ensuite cherché un endroit où prendre la photo. J’ai dû me positionner pour faire comme sur  le portrait. On a dû prendre au moins 5 photos avant de trouver la bonne position car la perle ne faisait que tomber et mon ami ne prenait pas la bonne photo ou je bougeais car il prenait du temps à la prendre. Finalement nous avons réussi à prendre la bonne photo.  Nous nous sommes bien amusés.

Voici les créations des autres élèves :
 
Les jours suivants nous avons travaillé sur d’autres façons de prendre des photos en utilisant les perspectives pour créer des illusions d’optiques ou autres effets : 
Nous avons aussi travaillé avec le matériel de M. André, un studio photo portable afin de prendre des photos de type « studio », avec une lumière et un fond modifiable : 
Voici le rendu final (sans retouche d’image) très différent selon les appareils photos et leurs réglages, l’angle de vue et les modèles : 
  Nous avons aussi utilisé l’appli « Art transfert » qui permet d’appliquer des filtres de tableaux célèbres sur nos photos:
cliquez sur les images pour voir l’animation:
 

INSCRIPTION SCOLAIRE 2020/2021

Chers parents d’élèves et chers élèves,

Nous vous prions de bien vouloir prendre connaissance ci-après des formalités d’inscription dans notre établissement.

Afin de limiter vos déplacements et de diminuer votre temps de présence au collège, veuillez noter la possibilité pour le responsable légal de l’élève de  remplir un formulaire d’inscription en ligne à partir d’un ordinateur (Voir point 3 )

Lors de votre présence au collège, dans le cadre du protocole sanitaire en vigueur, nous vous demandons de bien vouloir respecter les gestes barrières ainsi que la signalétique mise en place pour les déplacements.

1) CALENDRIER DE REMISE DES MANUELS SCOLAIRES

7H30

8H30 9H30 10H30

11H30

JEUDI 25 JUIN

6eme1

6eme2 6eme4 5eme1

5eme2

VENDREDI 26 JUIN 5eme3 4eme1 4eme2

4eme3

LUNDI 29 JUIN 3eme1 3eme2

3eme3

NB: les élèves peuvent profiter de ces dates pour déposer les 2 photos d’identité nécessaires à leur inscription scolaire.

2) CALENDRIER D’INSCRIPTION SCOLAIRE

 Mode d’inscription Niveau 3eme Niveau 4eme Niveau 5eme Niveau 6eme
sur Internet

(en ligne)

Du 16 juin au 29 juin

Du 16  juin au 30 juin Du 16 juin au 2 juillet Du 16 juin au 3 juillet

en présentiel 

(au collège)

lundi 29 juin

de 07h30  à 12h30

mardi 30 juin

de 07h30  à 12h30

jeudi 2 juillet

de 07h30  à 12h30

vendredi 3 juillet

de 07h30  à 12h30

NB: possibilité d’inscription sur internet les jours de présentiel au collège en utilisant un ordinateur du collège avec l’aide d’un personnel  dans le respect du protocole sanitaire.
Les personnes intéressées doivent prendre un rendez-vous par téléphone au 0696 22 60 50 .

3) INSCRIPTION SUR INTERNET

A partir d’un ordinateur connecté à Internet, le responsable légal de l’élève remplit un formulaire d’inscription scolaire en ligne. Pour cela, il doit  disposer d’une adresse électronique fonctionnelle afin d’être identifié.  Il est également possible de s’identifier par le biais de France Connect  (  Présentation de France Connect )
(NB: si vous n’avez pas d’adresse électronique, vous pouvez créer un compte gratuitement sur le site de Laposte, partenaire de l’Éducation Nationale. Cliquez sur le lien ci-contre Créer une adresse de messagerie gratuite avec laposte.net ).

Afin de garantir la sécurité des données, nous utilisons le site institutionnel  https://www.demarches-simplifiees.fr/ sur lequel vous devez créer un compte. Cliquez sur le lien ci-contre pour une présentation vidéo de l’inscription sur Internet

Si vous souhaitez effectuer cette démarche, veuillez cliquer sur l’un des liens suivant correspondant à la situation de votre enfant :

 

Inscription en classe de SEGPA

Inscription en classe de sixième (6ème)

Inscription  en classe de cinquième (5ème)

Inscription  en classe de quatrième (4ème)

Inscription  en classe de troisième (3ème)

 

4) PIÈCES A FOURNIR

Ancien élève: élève inscrit au Collège Beauséjour de Trinité durant l’année scolaire 2019/2020

Nouvel élève: élève qui n’était pas inscrit au Collège Beauséjour de Trinité durant l’année scolaire 2019/2020

Ancien élève

Nouvel élève

de 6eme

Nouvel élève

de 5eme, 4eme, 3eme

Pièce d’identité (a)

Obligatoire

Obligatoire

Livret de famille (b)

Obligatoire

Obligatoire

Deux Photos d’identité

Obligatoire

Obligatoire

Obligatoire

Justificatif de domicile (c)

Facultatif (d)

Obligatoire

Obligatoire

Manuels scolaires prêtés par le collège

Obligatoire

Notification d’affectation (e)

Obligatoire

Exéat (f)

Obligatoire

Contrat d’assurance scolaire

Facultatif mais conseillé

(a) copie du passeport ou de la pièce d’identité

(b) copie des pages concernant les parents et l’élève

(c) copie de facture d’électricité, ou d’eau, ou de téléphone fixe, mobile, ou de forfait/box d’accès à Internet, ou un avis d’imposition ou de non-imposition, ou un titre de propriété, ou une quittance de loyer.

(d) uniquement en cas de changement de domicile de l’élève

(e) document fourni par le Rectorat de la Martinique

(f) document fourni par l’établissement scolaire d’origine

 

Pour la remise des pièces:

En cas d’inscription sur internet, les copies numériques des documents (sauf les photos) peuvent être déposées dans le formulaire avec un fichier en format PDF ou format image.

Pour les documents papiers et/ou les photos :

– Expédition par voie postale  à l’adresse suivante: Service de vie scolaire du Collège Beauséjour Cité scolaire Frantz FANON 97220 Trinité

ou

-Dépôt au service de vie scolaire dans un espace réservé au collège du lundi au vendredi de 07h30 à 12h30

Chloe interviews Lana Marie, a student who took part in the Peace Erasmus Project in January

Chloé :  How long did it take to organize the Erasmus project ?

Lana Marie Orel: About 2 months

 

 Why did your class choose to come in Martinique?

We chose Martinique because France is part of the Peace Project.

 

Did you learn some French words before your trip? Can you give me examples?

-Yes, I learn “Bonsuar” and “Bonjour” and “Ca va”.

 

What did you learn about Martinique’s culture?

I learnt about Gommier sailing, banana plantations, past hairstyles

 

 What were the topics of your training?

We studied the ethics of photography in nature, ethics towards animals – how to respect them – , how to use some apps like GIMP, selfies, etc..

 

 What are your favorite photo types?

I choose portrait because I love taking portraits and catching random faces and emotions.

 

 What did you know about Martinique before your trip?

I didn’t know a lot. I knew it was French department.

 

 What are your feelings about the different visits?

I liked the diversity of the visits. I really liked Gommier sailing.

 

 Which visit did you enjoy the most and the one you enjoyed the least, and why?

-Gommier sailing was my favourite and rum factory because I love water activities.

I didn’t like too much walking.

 

 Is there anything really special you’re going to remember about this trip?

Yes! I’m definitely going to remember my amazing host family! I’m so grateful for their acceptance and I’ll remember the nature.

 

 What do you think now of this trip, compared to what you thought before coming?

-I think it’s definitely cultural difference, but the nature really surprised me, – birds and sailing.

 

 

Chloé T.

Victor interviews Tudor Spantu, a student from Romania who took part in an Erasmus project in January

On the occasion of Erasmus project of the highschool, two of our students had the opportunity to host foreign students. They took advantage to ask them some questions:

 

Student: Does this travel have precise objectives?

Tudor Spanţu : Yes, we come here first of all to learn about different cultures, to improve our english, our socializing skills, obviously to have a good time and also to do some photographies. Indeed, our sojourn is also a one-week photography seminary here in Martinique.

 

S.: Did you have a special preparation before coming?

T.S: Not a big one, but yes. For example, we had to prepare some presentation of our country and our city. We also had to take some traditional foods from our countries for a food tasting. The teachers also explained us what were the objectives of this travelling.

 

S.: Is it the first time that your school is part of an Erasmus project?

T.S: No, definitely not. They had many in the past, and they will have many more in the future.

 

S.: What are your impressions about the Erasmus project in general?

T.S: I think it’s an amazing idea because this exchange allow people to go to strangers’ house learn about the strangers’ culture, become friends but also, the strangers who discover a new country they come back a new person, full of knowledge and experience, They live a week in a totally different culture, so they change and learn a lot. I’m greatful to this project to let people having this wonderful experience.

 

S.: Do you come here with a spirit of working, just to have fun or both ?

T.S: Let’s say 70% working and 30% having fun. I mean you can’t go to Martinique and not have a good time (Laughing). It is mainly work but pleasurable work and also some funny moments.

 

S.: Do you think that a week in a foreign country can change someone’s mind ?

T.S.: Yes, totally ! I think this the whole idea behind Erasmus project. The thing is they can only bring a few people, but then those people go back home with a lot of new ideas, perspectives they gain during their travel and share it with everybody else.

 

 

 

 

S.: What do you think about Martinique?

T.S: Before, I did not know this island, but I’m surprised. The landscapes, the vegetation everything is beautiful ! And first of all, the atmosphere looks relax, but people always think with a purpose. So it’s just amazing !!!

 

S.: Can you tell us a few words about your country, Romania?

T.S: I think it’s nicer than you think it is. Because Romania is too « forgotten », too less known.

 

 

S.: Is it only Romania that is forgotten or all of this part of the world ?

T.S : I think that Eastern Europe is not that well-known, and a lot of people have many well-shaped ideas about this part of the world that are totally false and fool.

 

  1. : Do you think that if everybody had the opportunity to travel to a foreign country the world could go better ?

T.So : Yes, absolutely ! I mean most of the problem that we have in today’s world are based on false ideas that we have about people that are not true at all, as I said before. So, if the people that have these stupidly-based ideas can meet someone that they have this fool idea about, they will see that it is definitely not as they think it is. We’re all different, but we’re all humans, you know !

 

  1. : Thank you for your interesting answers !

T.S : Thank you for your interview !

 

 

 

 

Victor M.

 

 

 

 

 

EUROPEAN STUDENTS CAPTURE THE BEAUTY OF MARTINIQUE

On the occasion of the Erasmus project, a photography exhibition took place at the town hall of Trinité. The great opportunity to rediscover our island with another point of view. The three categories nature, portrait and macro allowed us to see the whole landscape, from the microscopic to the gigantic. Those photos showed us the beauty of our country and gave me another time the wish to find the hidden treasures of Martinique. From wild nature to portrait in the city, the pictures were varied but always attractive. This temporary exhibition was pleasant and brilliant, everybody should see it !

 

Victor M. 

Tournoi UNSS d’Echecs du 13 novembre

Mercredi 13 novembre, le 1er tournoi d’échecs du Nord-Atlantique a eu lieu au collège Paul Symphor. Nos joueurs ont pu se confronter à ceux de cet établissement, avec un certain succès : deux élèves de notre collège sont arrivés sur le podium. Ci dessous le classement de la rencontre :

UNSS 13.11.19
Classement après la ronde 5
Pl.   Nom Elo Cat. Fede Ligue Club Pts Sol. FFE
1   PAROLA Thomas 1099 PupM     AS Paul Symphor 5 16 1554
2   JAUNY Noa 1099 BenM     AS Beauséjour 4 15 1339
3   MARTI Victor 1023 BenM     AS Beauséjour 4 15 1339
4   PASCHAL Mathis 1099 MinM     AS Beauséjour 4 13 1353
5   CESAIRE-PASTEL Tony 1099 MinM     AS Paul Symphor 3 16 1156
6   CERSON Augustin 1099 BenM     AS Paul Symphor 3 14 1157
7   BASCOU Jordan 1099 MinM     AS Paul Symphor 3 13 1171
8   SASSI Nicolas 1099 MinM     AS Beauséjour 3 12,5 1171
9   PIED Sébastien 1099 BenM     AS Paul Symphor 3 11 1156
10   RUSTER Lucas 1099 MinM     AS Paul Symphor 2,5 8,5 1099
11   HIERSO Mohan 1099 BenM     AS Paul Symphor 2 17,5 1027
12   MARTIN Joatham 1099 BenM     AS Beauséjour 2 13,5 1012
13   MAUMET Lou 1099 PupF     AS Beauséjour 2 12 1027
14   JAUNY Soan 1099 PupM     AS Beauséjour 2 11,5 1012
15   WINDER-DREUX Mathias 1099 BenM     AS Beauséjour 2 11,5 1027
16   MANYRI Brice 1099 BenM     AS Paul Symphor 1,5 9,5 1000
17   AROUL Noah 1099 BenM     AS Beauséjour 1 12 1000
18   PALIN REGIS Ethan 1099 BenM     AS Beauséjour 1 10 1000
19   VILLAGE Derek 1099 PupM     AS Paul Symphor 1 9,5 1000
20   CHOU Kaleb 1099 PupM     AS Beauséjour 1 9 1000

Le jeune reporter Noa Jauny ainsi que moi-même avons eu la chance de pouvoir interviewer le gagnant du tournoi :

« – Depuis combien de temps pratiques-tu les échecs ?

-J’ai à mon actif cinq années en club mais c’est la première année que je joue avec mon établissement.

-Des titres ?

-Je suis vice-champion de Martinique catégorie pupille.

-D’où te vient cette passion pour les échecs ?

– J’ai découvert ce sport très jeune et ai tout de suite aimé.

– Une réaction par rapport à la compétition d’aujourd’hui ?

-C’est génial d’avoir pu jouer contre de nouvelles personnes et d’avoir remporté ce tournoi.

– Merci de tes réponses »

Cet évènement a permis de faire découvrir la compétition à de nombreux nouveaux joueurs. Nous remercions le collège Paul Symphor de nous avoir accueilli à l’occasion ce tournoi.

V.M

Archivé sous unss

Parades, exposition du photographe Nicolas DERNE

Parades 2019... #parades #exposition @tropiquesatrium #photographie

Parades. C’est le nom de l’exposition de Nicolas Derné visible à l’atrium, galerie André Arsenec. C’est avec cet artiste que nous avons mené l’atelier artistique et culturel depuis le début de l’année.
Nous avons enfin pu visiter son exposition qui semble nous raconter des histoires.
La nôtre, tout d’abord, ensanglantée, multiple dans l’origine et dans sa diffusion. Point commun entre nos îles, ce besoin de dire par le bruit, le fracas et la mascarade. L’histoire d’une génération, la nouvelle, la suivante, une rebelle dont la cause est la simple survie dans une mémoire à construire. Rebelles qui ont tout, mais n’ont le goût de rien.

Rebelles qui n’ont rien, pour certains, et qui pour avoir feraient tout. Même tout ce qu’il ne faut pas. Et finalement, elle nous raconte l’histoire de masques qui en disent long ; elle nous raconte autant d’histoires d’hommes que de femmes pour peu que l’on s’arrête et lise derrière les titres. Derrière la ligne jaune. DO NOT TRESPASS semble-t-elle nous dire. Car derrière la ligne, ce noir, ce blanc, ce brut, pour dire la vraie couleur des gens. Sans fard, sans artifice.

C.C

Plus d’informations sur le site de l’auteur.

Télécharger le portfolio.

Version anglaise rédigée par les élèves de la section euro-caribéenne : 

Our meeting with Nicolas Derné

June the 6th, we met the professional photographer Nicolas Dermé in the conxtet of his exhibition « Parades » at the Tropiques Atrium. His exhibition is about carnival in the Caribbean. He explained us that through his pictures, he wanted to told a story. The photographs showed the carnival with a different way. Indeed, the pictures are in black and white and often represent people who had strongs messages or importants causes to defend. Mister Derné said he thought that carnival can be a moment of freedom and expression. The students of the english and spanish section had the chance to interview him:
Students :
Have you travelled a lot ? Which country/continent inspired you the most ?

Nicolas Derné :
Yes, I travelled all around the world. I went to Australia, Asia, Africa and to different islands of the Caribbean like Cuba, Trinidad, Guadeloupe…  I was especially inspired by Africa because Africans have a very interesting culture.
It’s incredible how any of them is able to tell you about his/her culture, going deep into details. I remember I found myself totally unable to talk about my own culture when I met them.

S.:
Why have you chosen black and white photography? Why did you stick to that aesthetic choice for an exhibition about carnival which is known as very colourful ?
N.D.:
My choice of this aestethic was important for me because I think it gives another vision. I choose black and white for an exhibition about carnival because I want to show the other sides of the celebration, not only colours and joy.
S. :
What are the similarities and the disparities between the Carnival parades organized in Caribbean?

N.D:
The theme of the devil is a very common theme of the carnival. The colours and the
costumes are also similar. But some traditions are different from an island to another.

After the interview, Mister Dermé showed us some of the photographs and explain his process to make this exhibition.
Some of his photos:
☆ “ Wet set the rules ” that represents a fire-eater.
☆ “ Money money money ” referring to a tradition of Trinidad
☆ “ Le dieu du vaincu ” According to a poem of Aimé Césaire
☆ “ Woman aren’t propriety ” a woman walking with her head up, in way determined, she seems sure of her.
S:
Most of your title are in English: deliberate choice or spontaneity?

N.D: Spontaneity because, the titles pop suddenly in my mind and they are often in English.

Ancestral trade #platanuses #Carnaval #carnaval2019 #parades #blancoynegro #cotui #carnavales #godominicanrepublic #blackandwhitephotos #carnavalcotui #carnival #workinprogress #fear #smile #centroleonRD #residency #photography #fotografia #art #project #religion #exploretocreate #streettogether #streetmagazine #tropiquesatrium #tropiquesatriumscènenationale #eych2018 #europeforculture2018 #europeforculture

Meeting with the photographer

On Thursday, June 6, we visited, via the video conference, Nicolas Derné’s « Parades » exhibition: Parades. This one was held at the Tropiques Atrium. The photos were taken in different islands of the West Indies including in : Martinique (which is his home island), Guadeloupe, Dominican Republic, Guyana, Cuba, Saint Martin and Trinidad. Each one has a story.

Before having a passion for photography, he was a computer engineer. In 2006, he devoted himself to his two passions: photography and travel. Today, he has no regrets about launching himself. He didn’t want to show his relatives a selfie of himself in front of a monument. He wanted to: « tell what I saw. »

These different trips allowed him to speak fluent English, Spanish and of course French (we were able to ask him questions in these different languages). His most significant trip was to Africa, which influenced his choice of theme, which was the « carnival ». But he has also travelled to Asia (Singapore) and Australia.

All the pictures we could see were in Black and White. He chose this technique because he doesn’t want us to focus only on the colour, he wants to force the spectator to imagine them. In addition, black and white photos capture light. While color deteriorates the light and therefore the photo. We can also see that he uses different pigments (grains) according to these photographs.

Many similarities were observed in the carnivals photographed: the colourful costumes, the « Neg gwo siwo », the red devils, the people marching in the streets or in tanks. However, we noted a difference: carnival is more expensive in Trinidad.

When Nicolas Derné goes on a trip, he doesn’t have a clear idea of what he’s going to take. When he is captivated by a person he takes a picture of them: » the first thing that takes is my eye » In a picture that takes place in the Dominican Republic, we see a woman who shows a strong image of her body. On her outfit there are drawings of female sexes. It is an image that is both captivating and shocking.

He never builds his drawings in a notebook, but already has photo ideas in his unconscious. He is spontaneous and jumps at the opportunity when it presents itself. His images build a discourse.

During this exhibition we noticed that all the titles were in English. It was a deliberate choice of the photographer. He chooses the title in relation to the photo.

Mr Derné’s first intention is to break stereotypes about carnival in the Caribbean: « No longer believe that it is a symbol of hubbub, of colours seen from the sidewalks or balconies ».

Some photos were created by computer, but they were always taken from reality. For example, there is a photo taken in the Dominican Republic where he drew inspiration from Greek mythology by representing the « Minotaur », and he said a striking sentence: « Real but totally unreal at the same time ». One photo was very shocking (he even hesitated to put it on). On this one we saw Nazis in a car and in the middle Adolf Hitler. But behind this there is a deep message. Which is to denounce the crimes he had committed against Haitians and in which few people were interested. Moreover, this photo evoked that if the devil reincarnated, he would be Hitler.

The first image that most marked us was a photo that he took during a carnival in Fort-de-France, Martinique (it led him to do his project). We see a man disguised as a woman pushing a stroller. In this one there are babies with a cigarette in their mouths. Nicolas recalls that he saw: « a transparent image of the society in which we live » and that « the Lost Generation is a bit like this lost generation as if a transmission had not taken place. »

Impressions :

The exhibition was rich in history and anecdote. It was amusing to wonder what message Mr Derné wanted to convey through his photo. In addition, he answered all our questions and tried to explain everything. One photo was very striking. On this one we see three characters in the center, one of whom has a mask. They play skipping rope. But you might also think they’re fighting. All around them there are people in a circle cheering for them. The photographer wanted to show that they don’t need to be rich to be happy and that the carnival is a time of sharing where you can have fun. We can also think that they help each other, because they are in the same boat (they are poor).

The fact that the photographer uses a Black and White technique, increases the light and makes more impression on the minds. In addition, the photos attract the eye and make them more natural.

Finally, I found the exhibition to be very varied and dynamic.