« You are braver than you believe, stronger than you seem, smarter than you think.  » Alan Alexander MILNE

Alan Alexander Milne (1882-1956) was an English author, best known for his books about the teddy bear Winnie-the-Pooh and for various poems. Milne was a noted writer, primarily as a playwright, before the huge success of Pooh overshadowed all his previous work. Milne served in both World Wars, joining the British Army in World War I, and was a captain of the BritishHome Guard in World War II.

Winnie-the-Poh and his friends are famous for their abiliy to always look on the bright side of life. So, when in doubt,  think of this inspiring quote.

 

Wake me up when September ends …

It’s kind of funny how, as teachers, we always hope that some pupils will have matured over the summer holidays. But September eventually knocks on the door of your expectations, and they haven’t. The only thing we can do is to rely on this quote:

Teachers can open the door, but you must enter it yourself.” — Chinese proverb

ARE YOU PART OF A LOST GENERATION, TOO?

ARE YOU PART OF A LOST GENERATION, TOO?

April is known as poetry month in the US and a lot of events are held in schools to celebrate this art. One of the favorite poems taught to American children is “Lost Generation”, by Jonathan Reed. Our students also read it and discovered a particular writing structure. Indeed, this poem is a “reverse poem”, which means, if you read from the top line to the bottom line, you might get quite hopeless given the desperate pessimistic tone of the author. But when you read from the bottom line to the top line, it reveals an opposite and optimistic meaning, actually proving faith in humankind.

 

  • Here is the original poem, read by our students in the regular way.

Audio Collective Lost Generation 1 : 

 

  • Here is the same poem, read in the reverse way

Audio Collective Lost Generation Reverse : 

Here is the complete poem:

video Lost Generation 

The structure of this poem is often used as a writing exercise. Here is for example, a poem about cancer (the author is anonymous). It uses the same structure: some sentences from Jonathan Reed’s poem appear.  

Capucine, Cancer Poem : 

 

  • Our students also created their own reverse poem and developed different themes. Let’s discover what they have to say! For each poem, remember to reverse the reading!

1/ Noé, My Young Age

2/ Lily-Rose, Life Hater

3/ Enora, Practice makes perfect?

4/ Kémissa, An Evil Thing?

5/ Victor, Unique

6/ Chloé, Lonely Girl  

 

7/ Capucine, Born to be Equal Photo poem

Photos processus de mise en forme.

Mathias et Roman champions d’académie de voile 2019

12 équipages

11 équipages section

1 équipage établissement

 

 

Classement Individuel :

 

1er MATHIAS  ROMAN 1-1-4-2-2 6 POINTS BEAUSEJOUR
2ème YOLAN

EMRICK

2-3-1-3-1 7 POINTS GERARD CAFE
3ème DORIAN  SALOME 3-2-2-1-3 7 POINTS GERARD CAFE
4ème MARIUS

LYLA

5-4-3-11-4 16 POINTS GERARD CAFE
5ème QUENTIN

MELVIN

4-5-7-5-7 21 POINTS ROSE ST JUST
6ème NOA

LILY

6-9-7-4-6 23 POINTS BEAUSEJOUR
7ème CLEMENT

EDWIN

9-6-12-6-5 26 POINTS GERARD CAFE
8ème SIMON

SALOME

7-5-5-10-11 27 POINTS BEAUSEJOUR
9ème MATHIS

CHARLENE

8-10-8-7-10 33 POINTS BEAUSEJOUR
10ème NOAH

NAWELL

12-12-6-8-9 35 POINTS BEAUSEJOUR
11ème LEA

AURELIE

WILLIAM

10-8-10-9-8 35 POINTS BEAUSEJOUR
12ème MARIUS

GARY

DNF-11-11-DNF_DNS 46 POINTS GERARD CAFE

 

Classement par équipe

 

1er YOLANN  – EMRICK

DORIAN  –  SALOME

2 POINTS

3 POINTS

5 POINTS GERARD CAFE
2ème MATTHIAS – ROMANE

NOA    –  LILY

1 POINT

5 POINTS

6 POINTS BEAUSEJOUR

 

 

 

 

Jury

Marie SPINDLER      Col Gérard CAFE

Sébastien BRULE     Col Euzanne PALCY

Jean Louis ANDRE   Col Beauséjour

Guy DE CHAVIGNY   CN SCHOELCHER

Archivé sous unss

Spectacle « Cercle égal demi cercle au carré » et expositions à Tropiques Atrium

Le jeudi 21 février 2019, les élèves de l’atelier  « les photoreporters de l’art » ont participé à la représentation du spectacle « Cercle égal demi cercle au carré » de la compagnie de danse Difé Kako à Tropiques Atrium.

Ils ont auparavant visité les expositions « Migrants« de M. Hugues Henri et « Art et beau sens » d’Hector Charpentier.

Leurs impressions:

 » J’ai beaucoup apprécié l’exposition « migrants » de M. Hugues Henry car elle était très surprenante. Le peintre a réussi à représenter des faits réels sur une toile, à travers ses tableaux il y a une vraie histoire. L’exposition est très variée, elle est facile à comprendre. Les couleurs sont assez sombres mais c’est pour accentuer la douleur, la difficulté et le danger lors de la traversée. J’ai aussi présenté une œuvre lors de l’exposition, et avec du recul on voit bien que ce sont des choses qui se passent aujourd’hui. Par exemple les migrants du nord de l’Afrique qui se dirigent vers l’Europe”. Pour en savoir plus, regardez ma présentation!  Kémissa

 

J’ai énormément apprécié ces tableaux car ils avaient tous des styles différents. Chacun d’eux évoquait une histoire différente. Les tableaux d’Hector Charpentier ont touché ma sensibilité lorsqu’il qu’il a représenté les femmes antillaises”.  Lauhélie

« J’ai trouvé l’exposition « Art beau et sens » assez bizarre. Le peintre mélangeait les matières et les styles. Quelques femmes étaient représentées avec des formes abstraites qui m’empêchaient de comprendre le sens du tableau. Je pense que le peintre cherchait à mettre en avant ces femmes, il n’y avait donc pas de message concret dans cette exposition à la différence de l’autre exposition de Hugues Henri. Celui-ci voulait sensibiliser le public grâce à ses tableaux, sur ce qu’endurent les migrants lorsqu’ils prennent la mer pour rejoindre un pays étranger. Dans un tableau on voit des migrants qui au lieu d’être sur un bateau sont sur un crâne flottant géant qui symbolise le danger de la traversée. Cette exposition fait prendre conscience de la chance que nous avons d’être citoyens dans un pays où nous avons des droits. ». Capucine

 

L’exposition “Migrants” et le spectacle ont tous deux été très marquants. L’exposition présentait des images fortes et violentes qui évoquent des faits bien réels. L’artiste à travers ses toiles est parvenu à retranscrire toute la détresse et la situation précaire des migrants de notre époque. Le spectacle, lui, en plus de nous faire vibrer musicalement grâce à ses compositions complexes, faisait part de nombreuses années de pratique artistique notamment avec ses mixages entre tradition et modernisation. Ces danses envoûtantes expérimentaient de nouvelles manières de penser le mouvement. Cette sortie fut très riche. Victor

Le spectacle:

“Ce spectacle était très dynamique et drôle, on ne s’est pas du tout ennuyé. Il y avait des moments joyeux et des moments de suspense. C‘était magnifique! Il y avait beaucoup de couleurs, beaucoup d’originalité dans le “mixage” des idées des danseurs. Super chorégraphie, je recommande le spectacle!” Kémissa

Origine du spectacle:

Les danseurs de la troupe “Difé Kako” viennent de différentes origines. C’est pour cela qu’il y avait un “mixage” de cultures, de traditions et de chants. Léo s’est formé pendant 3 ans et s’est spécialisé dans le krump, Régis vient de Côte d’ivoire et est allé à l’école des sables, pour ensuite se consacrer au hip hop, Eric vient du Cameroun et il se consacre également au hip hop, Elise joue de l’accordéon chromatique, Gaëlle chante et remanie plusieurs chansons de différentes cultures pour donner une touche d’originalité dans ses spectacles, Nitale est commandeur de quadrille, Diego vient d’Italie et s’est spécialisé dans la haute vision ainsi que dans le hip hop, Yan lui est tambouyé traditionnel et fait partie de la troupe “Difé Kako”, Hugo touche à un peu à tout dans le monde de la danse, Delphine est assistante chorégraphique, Sandra et Stéphanie ont participé au spectacle “Cercle égal demi cercle au carré” et travaillent dans le milieu de la danse.

Après le spectacle nous avons eu un échange avec les danseurs : ils nous ont parlé du début de leurs carrières, comment ils se sont rencontrés, ils nous ont parlé de leurs créations. Par exemple : Gaëlle, l’accordéoniste mélangeait différents styles de musique, pour composer les siennes. Depuis plusieurs années cette idée de mélanger diverses cultures en passant par la danse et la musique trottaient dans la tête de la chorégraphe Chantal Loïal. Petit à petit la troupe s’est construite : 12 danseurs avec de nombreux talents se sont rencontrés. Ils ont mis en communs leurs idées. Le spectacle contenait des musiques traditionnelles d’ici et d’ailleurs, il y avait un mélange de danses et de diverses cultures. Gaëlle était au chant : elle jouait différentes mélodies, différents rythmes.

Nous avons pu observer (pendant le spectacle) que les danseurs mélangeaient les danses traditionnelles et modernes. Il y avait : le quadrille créole (de Guadeloupe), la haute taille Martiniquaise, la contredanse et la boulangère de Guyane mais aussi du krump, du Hip Hop, dans une chorégraphie propre à la danse contemporaine. Ils ont travaillé sans relâche en résidence pendant 3 mois mais l’idée était déjà présente depuis plus de 2 ans et demi. Chaque jour, ils s’entraînaient pendant de longues heures (de 9h30 à 19h pour certains). 12 danseurs ont formé une magnifique troupe qui devra se séparer momentanément car chaque danseur a sa propre voie ainsi que d’autres projets qui lui est propre.

 

 

Le collège défend les valeurs de l’olympisme et du paralympisme

Mardi 5 février le collège défend les valeurs de l’olympisme et du Paralympisme

Les classes de 6ème 1 et 6ème 3 et 3ème4vont participer aux différents défis.

Cette action est organisée par Madame SCHMISSER, infirmière du lycée professionnel.

la marraine est Anita Fatis championne paralympique de natation

Tous ensembles luttons contre la sclérose en Plaques.

Concours Jaden Bo Kay

Pour sa 1e édition, le concours Jaden Bo Kay, qui récompense la diversité et le soin apportés aux cultures de fruits et de légumes pays du jardin, a distingué 9 établissements scolaires, dont 4 écoles, 3 collèges et 2 lycées, ainsi que 3 participants dans la catégorie « particuliers ». Les gagnants du concours ont reçu leurs récompenses, mardi dernier à la salle les Hibiscus de l’Elevage FREDAL au Gros-Morne.

Le palmarès 2018 est le suivant :
► Etablissements scolaires
✔ Catégorie Ecole
– 1er prix : Ecole Adventiste du Robert
– 2ème prix : Ecole de Bellevue à Trinité
– 3ème prix : Ecole Carabin du Lorrain
– Prix spécial du jury : Ecole de Fonds-Saint-Denis
✔ Catégorie Collège
– 1er prix : Collège BEAUSEJOUR de la Trinité
– 2ème prix : Collège Eugène MONA du Marigot
– 3ème prix : Collège Emmanuel SALDES de Sainte-Marie
✔ Catégorie Lycée
– 1er prix : Lycée du Lorrain
– 2ème prix : LPA du Robert
► Remise des prix aux particuliers
– 1er prix : Sylvain THALMENSY
– 2ème prix : Rose-Marie MILLION
– 3ème prix : Théodora MEYNIAC