TROUBLES D’APPRENTISSAGE

Lire, écrire, compter, ces apprentissages sont la base du cursus scolaire. Un enfant connaissant des difficultés en ces domaines court un risque accru de marginalisation, voire de stigmatisation, et une difficulté ultérieure d’insertion sociale. Les principaux troubles des apprentissages scolaires sont la dyslexie (trouble spécifique de la lecture), la dyscalculie (trouble spécifique du calcul) et la dysorthographie (trouble spécifique de l’expression écrite).

L’acquisition de la parole et du langage entre 0 et 3 ans a une forte influence sur la future scolarité. Un trouble du langage oral est donc important à prendre en considération avant 5 ans, si possible dès 3 ans. Pour savoir lire dans une écriture alphabétique, un enfant doit être capable de maîtriser les correspondances entre graphèmes (lettres ou groupes de lettres) et les phonèmes (sons de la parole). La dyslexie se manifeste, après le début de l’apprentissage de la lecture au cours préparatoire, par une mauvaise association entre graphèmes et phonèmes. La dysorthographie, quant à elle, est essentiellement étudiée chez les enfants atteints de dyslexie et l’on ignore s’il en existe des formes indépendantes d’un trouble spécifique de la lecture. Les enfants atteints de dyscalculie ont pour leur part une mauvaise compréhension du dénombrement, socle sur lequel se construisent les habiletés arithmétiques ultérieures. Ils ont également des difficultés de mémorisation et d’apprentissage des tables d’addition et de multiplication.

Dyslexie, dysorthographie, dyscalculie peuvent être associées à des troubles de la coordination (dyspraxie), des troubles du graphisme (avec ou sans lien avec une dyspraxie) ou encore au déficit de l’attention avec hyperactivité. Dans plus de la moitié des cas, la dyslexie fait suite à un trouble spécifique du langage oral appelé dysphasie. Ce constat amène les chercheurs à explorer des mécanismes sous-jacents communs impliquant de manière variable les principaux systèmes sensorimoteurs. Les troubles de l’apprentissage sont parfois associés à des troubles émotionnels (troubles anxiodépressifs) ou comportementaux.

Le dépistage systématique lors de l’examen obligatoire de la sixième année, réalisé par les médecins et infirmières de l’Éducation nationale, ne peut concerner la dyslexie puisque l’apprentissage de la lecture n’a pas commencé.

Votre enfant peut donc avoir ce trouble de l’apprentissage scolaire sans avoir été détecte. Nous vous invitons à faire part d’un éventuel doute dès l’inscription de votre enfant en classe de 6ème aux Conseillères Principales d’Éducation qui vous indiquera la démarche à suivre pour réaliser d’éventuels tests.

Les élèves ayant des troubles de l’apprentissage scolaire détectés par un médecin font l’objet d’un PAI (Plan d’Accompagnement individualisé) qui décide des mesures à respecter pendant sa scolarité au collège Petit Manoir (a renouveler tous les ans) avec par exemple un temps supplémentaire pour les examens.

L’application texte dys est également utilisable dans l’Environnement Numérique de Travail.

Comments are closed.