Tous les articles par webmestre dareic

Louisiane: écoles d’immersion – épisode 3

Visites dans les écoles d’immersion de Lafayette

 

La délégation de l’Académie de la Martinique composée de la Déléguée Académique aux Relations Européennes, Internationales et à la Coopération, Mme Catherine CISERANE et de Mme Cristina REBIERE, coordinatrice opérationnelle du projet « La Martinique et la Louisiane, terres créoles des Amériques« , accompagnées par Monsieur Raymond HINZ ont effectué vendredi, 20 mai 2016, une  visite de l’école Myrtle Place à Lafayette.

20160520-LafayetteMyrtle

La visite a été faite en compagnie de Mme Nicole Boudreaux, coordonnatrice des langues et de M. Jarvis Hebert, adjoint de direction de l’école.

20160520-Lafayette1

La classe de Mme Odile Jean Ahandjena a partagé son expérience vécue lors de l’accueil de leurs camarades martiniquais de l’école primaire Sarrault du Lamentin accompagnés de la directrice, Mme Zephir Valérie, en avril dernier. Tous les enfants ont raconté avec enthousiasme ce qu’ils ont vécu avec leur homologues martiniquais.

20160520-Lafayette2

Ils continuent l’aventure par visioconférence en rencontrant régulièrement les élèves du Lamentin et préparent leur voyage en Martinique l’année prochaine.
20160520-Lafayette4

A la question : « Qui souhaite aller en Martinique ? » la réponse fut unanime. Toutes les mains se levèrent !

20160520-Lafayette6

La classe de Mme Anne Landreneau s’est jointe à cette riche expérience d’échanges entre la Louisiane et la Martinique.

20160520-Lafayette7

Un des moments les plus forts de la visite de l’Ecole Sarrault en Louisiane, a été le Festival International de Lafayette. A cette occasion les élèves ont eu le privilège de partager la scène avec l’artiste louisianais Richard Zacchary :

La délégation de l’Académie de la Martinique a rencontré à Vermilionville les responsables du CODOFIL et ceux du festival afin d’encourager la participation future d’artistes martiniquais, comme celle de Dédé Saint-Prix qui a animé une master class à destination  des élèves tout en participant au projet intitulé « Union Créole » composée des artistes suivants :

-Bruce « Sunpie » Barnes (New Orleans, Louisiana) avec plusieurs de ses musiciens du groupe « Louisiana Sunspots » (Leroy Etienne, Matt Hampsey, Michael Harris)

– Cédric Watson (Lafayette, Louisiana)

– Leyla McCalla (Haïti – New Orleans, Louisiana)

-Pascal Danaë (Guadeloupe – France), et son groupe Delgrès

 

20160520-Lafayette11

 

 

Louisiane: écoles d’immersion – épisode 2

Visites dans les écoles d’immersion de Bâton-Rouge

 

La délégation de l’Académie de la Martinique composée de la Déléguée Académique aux Relations Européennes, Internationales et à la Coopération, Mme Catherine CISERANE et de Mme Cristina REBIERE, coordinatrice opérationnelle du projet « La Martinique et la Louisiane, terres créoles des Amériques« , accompagnées par Monsieur Raymond HINZ, attaché de coopération et Mme Christine MERCHANT, coordinatrice des langues, ont effectué  le jeudi 19 mai 2016 une série de visites des écoles d’immersion pour le français à Bâton-Rouge.

Flaim1

La visite a commencé par l’école FLAIM (Foreign Language Academic Immersion Magnet), une école « magnet » ayant  une identité linguistique forte.

Flaim3

En effet, Flaim a des classes d’immersion pour le français et l’espagnol à partir de la maternelle. A la rentrée prochaine, cette école aura aussi des classes d’immersion pour le mandarin. C’est la seule école publique de Bâton-Rouge de ce type.

Flaim5

La directrice de l’école, Mme Cheryl Miller a exprimé son intérêt pour les échanges avec la Martinique.

Flaim2

Plusieurs classes ont été visitées et des échanges ont eu lieu avec les élèves.

La visite a continué avec Westdale middle school qui est également un établissement « magnet »  ayant des classes d’immersion en français et espagnol.

Westdale1

Une réunion a été organisée par Mme Clare Peterson avec l’équipe pédagogique dont les deux professeurs originaires des Antilles françaises. Ils ont partagé leur expérience fructueuse, notamment avec les stagiaires de l’ESPE de Martinique.

Westdale4

Cet établissement souhaite accueillir des collégiens martiniquais et d’autres stagiaires de l’ESPE compte-tenu de la valeur ajoutée de ces expériences pour leurs élèves. Il dispose déjà d’un réseau de familles prêtes à accueillir des martiniquais.

Westdale3

Prenez connaissance du témoignage de Marie-George de la Guadeloupe , professeur de sciences au collège , bénéficiaire du programme CODOFIL, installée en Louisiane depuis 11 ans : des informations pratiques pour vous aider dans vos démarches administratives, des conseils pédagogiques, culturels reflétant une expérience riche et heureuse !

Très utile pour tout candidat potentiel au départ vers la Louisiane. Bonne lecture !

Cliquez ICI pour lire ce témoignage

 

Louisiane : écoles d’immersion – épisode 1

Visites dans les écoles d’immersion de la Nouvelle-Orléans

 

Le Consulat Général de France  a organisé une série de visites des  écoles d’immersion pour le français de la Nouvelle-Orléans.

La délégation de l’Académie de la Martinique composée de la Déléguée Académique aux Relations Européennes, Internationales et à la Coopération, Mme Catherine CISERANE et de Mme Cristina REBIERE, coordinatrice opérationnelle du projet « La Martinique et la Louisiane, terres créoles des Amériques« , accompagnées par Monsieur Raymond HINZ, attaché de coopération ont commencé leurs visites par le Lycée Français de la Nouvelle-Orléans.

LycFr-NolaIl s’agit d’une école accréditée par l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) avec des classes de la maternelle au collège. Cette année vont ouvrir les premières classes de 6ème avec 28 élèves répartis dans 2 classes.

LycFr-Nola3

La rencontre de la délégation a eu lieu le lundi 16 mai 2016, avec le directeur du lycée, M Keith Bartlett et M Soazic Pougault, coordinatrice des enseignants et des programmes.

Ils ont exprimé l’intérêt de leur établissement pour des échanges virtuels avec les écoles de Martinique. Le Lycée français est prêt à recevoir des classes martiniquaises et à trouver des familles d’accueil pour faciliter l’hébergement et l’intégration des élèves.

LycFr-Nola2

Lycée français de la Nouvelle-Orléans

Une visite des classes et un échange avec des enseignants a pu avoir lieu, permettant ainsi à la délégation d’avoir une vision sur le fonctionnement de l’établissement. L’évaluation des enseignants et des élèves est faite par l’Etat de la Louisiane.

Le Lycée français de la Nouvelle-Orléans a 23 enseignants français dont deux martiniquais – Katia et Cécile. Cet établissement est vivement intéressé par des échanges poste pour poste avec la Martinique.

Ecole bilingue NOLA1

Ecole bilingue de la Nouvelle-Orléans

La deuxième visite de la délégation a eu lieu à l’Ecole bilingue de la Nouvelle-Orléans, un établissement privé fondé en 1998, qui accueille 250 élèves de la maternelle à partir de l’âge de 2 ans  jusqu’à la 4ème. Cette école est accréditée par le Ministère de l’Education Nationale Français et par l’Etat de la Louisiane et combine avec succès les programmes académiques français et américains en délivrant à ses élèves un enseignement de grande qualité.

Ecole bilingue NOLA3

Ecole bilingue de la Nouvelle-Orléans

La directrice de l’école, Mme Pauline Dides a expliqué le fonctionnement de l’école, fait la visite des classes et exprimé son vif intérêt tant pour des échanges virtuels que des échanges physiques pour les élèves du collège.

Georges est un enseignant martiniquais qui enseigne dans cette école dans le cadre du programme CODOFIL.

Ecole bilingue NOLA4

Ecole bilingue de la Nouvelle-Orléans

L’école bilingue est une école d’immersion pour le français qui tient compte des particularités individuelles de chacun de ses élèves et adapte son enseignement et ses pratiques de telle sorte  que chaque famille et enfant puissent s’intégrer au mieux au sein de l’école.

Mercredi, 18 mai 2016, la délégation martiniquaise a visité une école d’immersion pour le français et l’espagnol : International School of Louisiana.

ISL1

International School of Louisiana

Cet établissement a des classes de la maternelle à la 4ème .

ISL2

International School of Louisiana

La classe de Mme Viviane LERICHARD, enseignante martiniquaise présente en Louisiane depuis 5 ans, grâce au programme CODOFIL, a été visitée. Les élèves ont accueilli la délégation avec beaucoup d’enthousiasme et ont échangé en français avec  grande facilité, alors que l’étude de cette langue n’a commencé que depuis le mois d’août dernier.

ISL3

International School of Louisiana

L’enseignante a partagé son expérience en Louisiane avec la délégation et exprimé son souhait de mettre en place  un échange virtuel avec une classe de maternelle de Martinique.

ISL4

International School of Louisiana

Vous pouvez consulter le compte-rendu d’expérience d’enseignement en Louisiane de Mme Viviane LERICHARD ICI

Convention de coopération éducative avec la Louisiane

Convention de coopération éducative entre la Martinique et la Louisiane

 

Une délégation de l’Académie de la Martinique composée de la Déléguée Académique aux Relations Européennes, Internationales et à la Coopération, Mme Catherine CISERANE, accompagnée par Mme Cristina REBIERE, coordinatrice de la Cellule Académique des Fonds Européens et de Coopération a effectué une visite officielle en Louisiane du 15 au 20 mai 2016, à l’initiative du Consulat Général de France en Louisiane en liaison étroite avec les partenaires louisianais . Cette visite a consisté à la fois en la signature de la première convention de coopération éducative entre les deux territoires, à des rencontres d’équipes pédagogiques et à des visites culturelles et patrimoniales.

Cette coopération est issue d’une volonté commune de la Louisiane et la Martinique de tisser des liens forts autour de l’histoire, du français et du créole.  Sa réalisation  est en partie due aux cofinancements obtenus pour le projet « La Martinique et la Louisiane, terres créoles des Amériques » du MENESR et de la Commission Franco-Américaine.

 

délégation-Louisiane

Cette visite a eu pour principale mission la signature d’une convention de coopération éducative entre la Martinique et la Louisiane afin de poser les bases d’un partenariat multilatéral pérenne. La signature a eu lieu le mardi 17 mai 2016, au Parlement de la Louisiane en présence d’élèves louisianais accompagnés de leurs professeurs, ainsi que des signataires de la convention :

signature8

  • pour l’Etat de la Louisiane : le Lieutenant Gouverneur, M William Billy Nungesser

signature1

  • pour le Département de l’Education de la Louisiane, la Surintendante Adjointe, Mme Erin Bendily

signature2

  • pour le Conseil pour le Développement du Français en Louisiane (CODOFIL), le Président du CODOFIL, M William Arceneaux

signature5

  • pour le Consortium CODOFIL des Collèges et Universités, la Présidente, Mme Susan Spillman

signature7

  • En présence et avec le soutien du Consul Général de France en Louisiane, M Grégor TRUMEL

signature6

Cette convention de coopération pose un cadre commun pour :

  • la mobilité physique et virtuelle des enseignants et des élèves entre la Martinique et la Louisiane
  • les échanges poste pour poste d’enseignants de courte ou longue durée
  • la mobilité de leurs étudiants et le développement des projets liés à leurs formations ou à leurs programmes de recherche
  • permettre à de futurs enseignants louisianais, de bénéficier du programme TAPIF en Martinique et être formés en même temps par l’ESPE de Martinique
  • encourager les étudiants à se porter candidats à des postes d’assistants de langue vivante étrangère dans la région du partenaire
  • développer des projets au service de la formation continue et initiale des enseignants sur les deux territoires

signature4

Cette convention de coopération éducative revêt une importance toute particulière pour la Louisiane et la Martinique qui partagent non seulement la langue française, mais aussi les racines de leur créolité. En effet, la délégation conduite par le Lieutenant-Gouverneur et le Président du CODOFIL a rejoint la Chambre des Représentants, où elle a été honorée par les parlementaires, par la voix du Député louisianais créole Vincent Pierre.

signature3

La signature a été suivie de visites des écoles d’immersion pour le français, de rencontres avec les élèves et les professeurs louisianais, mais aussi des enseignants martiniquais présents sur place dans le cadre du programme CODOFIL. Des visites culturelles et patrimoniales ont ponctué ce séjour en vue de l’élaboration d’un parcours pédagogique et culturel à l’attention des enseignants amenés à s’inscrire dans cette dynamique de coopération.

Une série d’articles à suivre détaillera ces visites.

20160520-Lafayette3

Demande de subvention FEBECS

Ouverture Internationale et mobilité dans la Caraïbe

Demande de subvention FEBECS

 

Les établissements scolaires peuvent bénéficier de subvention grâce à la mobilisation du Fonds d’Echanges à but Educatif, Culturel et Sportif (gérés par la DJSCS) selon les conditions définies ci dessous :

Peuvent être financés les séjours linguistiques et culturels qui respectent les critères suivants :

  • Critère 1   La priorité sera donnée cette année aux projets de mobilité en direction des pays avec lesquels l’Académie a signé une convention de coopération éducative ou en instance : La Dominique et Sainte-Lucie et Saint-Vincent et les Grenadines, Cuba (en instance).
  • Critère 2 : Le projet pédagogique s’inscrira dans le cadre du volet « ouverture internationale » du projet d’établissement assorti d’objectifs pertinents en termes de     développement et/ou de  consolidation de compétences linguistiques et culturelles ;
  • Critère 3 : Le projet fait état de l’existence d’un lien réel avec un partenaire étranger identifié (appariement ou convention entre établissements) ;
  • Critère 4 : Le projet a vocation à s’inscrire dans une dynamique pérenne d’échanges :(mobilité virtuelle en année N-1 et mobilité réelle en année N) ;
  • Critère 5 : Le projet fait apparaître un objet d’étude s’intégrant à une progression thématique qui implique une équipe éducative pluridisciplinaire ;
  • Critère 6 : Le projet prévoit un prolongement pédagogique qui renforce la validité du parcours didactique envisagé ;

Les établissements financés devront envoyer un bilan quantitatif et qualitatif de l’échange un mois après sa réalisation par envoi mail à dareic@ac-martinique.fr ou sur tout support numérique et par courrier. La DAREIC se réserve le droit de diffuser et valoriser les éléments constitutifs de ce bilan.

Veuillez nous faire parvenir votre dossier de demande de subvention FEBECS (à télécharger)  dactylographié en 2 exemplaires accompagné des documents suivants au plus tard le 15 juin  2016 délai de rigueur :

1-    RIB (libellé au nom exact du demandeur)

2-    Fiche d’identification SIRET/ code APE

3- Liste nominative des élèves et accompagnateurs à fournir un mois au plus tard avant le départ

–         par la poste à  la DAREIC  Les Hauts de Terreville 97279 Fort de France

–          par mail : dareic@ac-martinique.fr

Merci de bien vouloir prendre l’attache de M. Frédéric ROBINEL : frederic.robinel@ac-martinique.fr ou au 05 96 52 25 11 pour toute information complémentaire.

Cérémonie de valorisation des Assistants de Langue Vivante Étrangère

Valorisation des ALVE

L’Académie de la Martinique via l’Inspection des langues (1er degré et 2nd degré) et la DAREIC a choisi de mettre à l’honneur les assistants de langue vivante à l’occasion de la deuxième édition de la cérémonie de valorisation qui leur a été dédiée le mercredi 27 avril 2016, au Rectorat de Terreville.

Madame Catherine Ciserane, DAREIC, a ouvert la cérémonie en remerciant les 43 assistants d’origine anglophone, hispanophone et lusophone du fructueux travail effectué auprès des élèves pour favoriser la communication orale dans leur langue respective.

ouverture-CC

Des assistants sont venus témoigner de leur expérience et de la plus-value au niveau professionnel, personnel et culturel.

temoignageALVE

Madame Marie-Ange ROQUES, IEN du 1er degré en charge du dossier langues étrangères vivantes, a souligné l’importance du travail des assistants aussi bien pour les élèves, que pour les enseignants.

Roques

Son intervention a été suivie de celle de Madame Josiane Ramville, IPR d’anglais.

Ramville

 Des enseignants des DNL (discipline non linguistique) et de langues ont souligné la plus-value incontestable amenée par les assistants au sein de la classe.

tutrices

Une tutrice du premier degré et une assistante américaine ont évoqué leur collaboration fructueuse tout au long de l’année.

tutriceALVE

Florence Vergé-Depré a fait un bilan  de la présence des assistants: moments forts, leur rôle et importance dans les établissements, nombre d’assistants par langue, etc.

FVD

Elle a ensuite orquestré la présentation des productions pédagogiques réalisées dans les classes par les assistants de langue au bénéfice de l’amélioration des compétences linguistiques et interculturelles des élèves des écoles primaires, des collèges et des lycées.

jeu

Jeu de société en espagnol créé par l’assistant d’espagnol avec les élèves et l’équipe éducative du Collège Lagrosilière

Une assistante de la Nouvelle-Orléans a présenté avec beaucoup d’enthousiasme le travail de préparation du séjour linguistique et culturel d’une classe de CM1 de l’Ecole de Sarault à la Nouvelle-Orléans. Cet échange s’inscrit dans le cadre de la convention de coopération éducative entre la Martinique et la Louisiane qui sera signée le 17 mai prochain.

alve

Cette deuxième édition de la cérémonie de valorisation a confirmé le succès de celle de l’année dernière selon les participants y compris les assistants qui se sont vus remettre un diplôme attestant de leur année d’assistanat ainsi qu’un cadeau souvenir de la Martinique dont ils seront les ambassadeurs de retour chez eux.

prix

Un pot de l’amitié a été offert à la fin de la cérémonie par la DAREIC.

pot

Cérémonie de valorisation des stages en entreprise à l’étranger

Cérémonie de valorisation à la Collectivité Territoriale de Martinique

public

Plus de 100 élèves et étudiants partis en stage à l’étranger en 2015 et les partants de 2016, accompagnés des équipes pédagogiques, ont participé à la Cérémonie de valorisation des stages en entreprise à l’étranger qui s’est déroulée le vendredi 22 avril 2016 dans la salle plénière de l’hôtel de la CTM. Avec près de 300 mobilités de stage à l’étranger en lycée professionnel et BTS réalisées en 2015, la valorisation des étudiants et des équipes pédagogiques qui les encadrent prend tout son sens.

CC-discours-rectrice

Intervention de Madame Catherine Ciserane

au nom de Madame la Rectrice Béatrice Cormier

discours-conseillère-éducat

Intervention de Madame Sylvia Saithsoothane, CTM

Placée sous la présidence conjointe de Madame Sylvia Saithsoothane, Conseillère exécutive en charge de l’Education/Collèges et Lycées de la CTM et Madame Catherine Ciserane, DAREIC, représentant Madame la Rectrice de l’Académie de la Martinique, en présence de Monsieur  Paul Adèle-Amélie, le Délégué Régional de LADOM, cette manifestation a atteint son objectif principal : mettre en valeur l’impact positif des stages à l’étranger sur les jeunes Martiniquais. Les différents acteurs de la mobilité au sein des établissements, chefs d’établissement, chefs de travaux, ERAEI, enseignants étaient présents.

 IEN-anglais

Madame Marie-Françoise Sinseau IEN d’anglais

Cette cérémonie animée par Madame Marie-Françoise Sinseau, IEN d’anglais a été ponctuée de témoignages d’étudiants en mobilité sur la base de diaporamas présentant le pays d’accueil et la plus-value personnelle, culturelle et professionnelle de cette expérience à l’étranger.

temoignage

Témoignages d’étudiants partis en mobilité

Deux interventions en direct de Luxembourg et de Trinidad et Tobago de jeunes participant à une mobilité ont enrichi les échanges.

Luxembourg

Intervention de Luxembourg

Trinidad

Intervention de Trinidad et Tobago

Les différentes interventions dont  celle de Monsieur Paul Adèle-Amélie de LADOM ont souligné le dynamisme des établissements de l’académie et la qualité des stages des jeunes.

 discours-LADOMIntervention de Monsieur Adèle-Amélie de LADOM

Les mobilités vers l’Europe s’insèrent dans le cadre du programme Erasmus+. Ainsi, les étudiants de retour d’Europe se sont vus remettre le portfolio Europass, à savoir le passeport européen de compétences où sont consignés les savoirs et compétences acquis lors de la mobilité réalisée dans un autre pays européen à faire valoir auprès des employeurs potentiels.

prix2

Cette cérémonie s’est terminée par un moment de convivialité et d’échanges entre les différents acteurs de la mobilité autour d’un pot de l’amitié offert par la Collectivité Territoriale de la Martinique.

prix1

Voir le reportage sur ATV

Bilan Fermun 2016

Bilan pédagogique de la participation du LYCEE DE BELLEVUE à la CONFERENCE FERMUN 2016

Pour la deuxième année consécutive, 19 élèves inscrits au Club de modélisation des Nations-Unies du lycée de Bellevue, le club Bel’MUN ont participé à la conférence bilingue FERMUN 2016 qui eut lieu du 13 au 15 janvier 2016 à Genève. Les élèves ont pu côtoyer pendant les trois jours de la conférence des élèves du monde entier (Kenya, Italie, Etats-Unis, Royaume-Uni, Maroc, Côte d’Ivoire, Turquie…), en tout, il y avait plus de 600 participants. Nos élèves ont eu cette année encore la chance d’être hébergés dans des familles d’élèves du lycée international Ferney-Voltaire, organisateur et partenaire de ce projet. Voir le site www.fermun.org

fermun
Les thématiques, très ambitieuses ont permis aux élèves de travailler sur des sujets d’actualité particulièrement sérieux, comme la question des migrants, le terrorisme ou le changement climatique. Les problématiques des différents comités pouvaient être très pointues, par exemple :

  • « Comment assurer une utilisation intelligente de l’aide internationale? »
  • « Comment prendre en considération le problème des réfugiés climatiques? »
  • « Comment associer croissance économique et développement durable? »
  • « Quelles solutions peut-on apporter au problème des réfugiés politiques de Syrie? »

Dans le cadre de la simulation du Conseil de Sécurité de l’ONU, une des problématiques a été :

  • « Comment rétablir la paix à la frontière Israélo-Libanaise et sur le Plateau de Golan? »

Et dans le comité qui représentait la Ligue Arabe, une des questions a été :

  • « Comment mener un combat efficace contre AQMI et ses associés directs? »

Pour télécharger le bilan pédagogique en entier voir ici bilan_pedagogique_fermun_2016

Formation porteurs projet

Formation outils numériques pour la communication/impact/dissémination

Les 18 et 19 Février 2016, la DAREIC et la CAFEC de l’Académie de la Martinique ont organisé deux jours de formation intensive à l’attention des porteurs de projet d’ouverture à l’international.

photo1

Le formateur Olivier Rebière a présenté aux participants toute une série d’outils numériques pour faciliter la communication et la dissémination du projet permettant un large impact dès son montage, pendant sa mise en oeuvre  ainsi qu’une pérennisation des résultats obtenus.

photo2

Les stagiaires ont découvert une toute nouvelle plateforme de webinaire qui connaît actuellement un essor spectaculaire en Amérique du Nord : « blab ».  Cette web-application qui ne nécessite aucune installation de logiciel puisqu’elle est accessible via certains navigateurs est particulièrement conviviale et interactive. Elle permettra la réalisation de formation hybrides avec les porteurs de projet.

La mise en application des acquis de la formation sur cette plateforme fut immédiate et a consisté en un échange pour la prise en main tant de l’outil que d’un logiciel de traitement d’images :

Premier « blab » organisé le soir du premier jour de formation. Les stagiaires sont à leur domicile.

blab1

Démonstration d’un logiciel en direct suite aux questions des stagiaires…

blab2

Lors du premier BLAB organisé le soir, Olivier Rebière a assuré la modération vidéo en répondant aux questions des participants et en faisant les démonstrations en direct, pendant que Cristina Rebière assurait la tenue du tchat en permettant ainsi la résolution des problèmes techniques.

Réponse aux questions en direct et premiers pas avec « blab »…

blab3

Deuxième jour : initiation à « blab » pendant la formation au rectorat

blab4

Cristina Rebière a assuré l’accompagnement des porteurs de projet dans la transposition concrète de tous ces outils dans le montage, la gestion concrète des projets et leur mise à profit pour améliorer la qualité des projets à déposer.

Soir du deuxième jour de formation : les stagiaires organisent elles-mêmes leur première réunion de travail à distance, enregistrée en faisant le point sur leurs projets

blab5

Les stagiaires ont réagi très positivement à ce test de formation hybride et se sont appropriés les outils dès le premier jour de formation.

Quelques extraits des évaluations faites par les stagiaires :

    • « Outils de communication très innovants avec un impact sans conteste notamment dans la diffusion du projet avant, pendant et après sa réalisation. Je souhaiterais poursuivre ces formations afin d’approfondir mes connaissances et pouvoir mener à bien mes futurs projets. Cristina et Olivier Rebière sont d’excellents formateurs et c’est regrettable qu’ils partent aussi il me semble fondamental qu’on puisse bénéficier de la formation hybride. »
    • « M. Rebière nous a présenté des outils numériques que nous pourrons utiliser non seulement dans le cadre de notre projet, mais également dans le cadre de notre pratique pédagogique. La maîtrise de ces outils numériques (et par extension la maîtrise du montage de projet) nécessite une certaine expertise que l’on ne peut acquérir qu’avec des formations dispensées par des formateurs enthousiastes mais surtout COMPETENTS. J’espère donc que nous aurons à nouveau la chance de travailler avec les formateurs Cristina Rebière et Olivier Rebière dans les années à venir. »

Lire la suite...

  • « Explications et démonstrations concrètes. Réponses concrètes à nos questions. »
  • « Une des rares formations à nous fournir des outils concrets. Le binôme Rebière est très efficace, naturel et généreux ! Un grand, grand merci ! »
  • « Présentation très concrète avec de nombreux exemples. Des réponses claires données aux questions qui ont toujours été prises en compte »
  • « Informations utiles pour le projet et bien au-delà ! »
  • « Des outils de communication avec un intérêt autant pour les porteurs de projet que pour des pratiques pédagogiques. De plus, ils sont riches et variés. Pour les projets à venir, il m’apparaît important de compléter ces formations avec M et Mme Rebière sur les nouveaux logiciels présentés, mais qui nécessitent un complément de formation. »
  • « Outils particulièrement intéressants, utiles et applicables aux projets qui m’intéressent. Répondent à de réels besoins et permettent même de poursuivre sa démarche projet en l’enrichissant. Très bonne structure de la formation/ utilisation des outils et création en temps réels : bonne démonstration live + application le soir même cf. BLAB). Richesse et bonne intégration des questions annexes dans le corps de la formation. Suite souhaitée : poursuite et approfondissement des formations à l’utilisation des outils numériques en mode distanciel. »

Coopération éducative avec la Dominique

Coopération éducative : visite officielle à la Dominique

 

Visite de la Rectrice à la Dominique dans le cadre de la signature d’une convention de   coopération éducative entre l’académie de la Martinique représentée par Mme la Rectrice Catherine BERTHO-LAVENIR et le Ministère de l’éducation du Commonwealth de la Dominique représenté par M. le Ministre de l’éducation, Peter SAINT JEAN, le Président de l’Alliance Française à la Dominique, M. Antoine RAFOUL avec le soutien de l’Ambassade de France à Sainte-Lucie et la Direction Générale des Alliances Françaises de la zone OECO.

La rectrice de l’académie de la Martinique, Mme Catherine BERTHO-LAVENIR, accompagnée de sa déléguée académique aux relations européennes, internationales et à la coopération, Mme Catherine CISERANE, a effectué une visite officielle à Roseau, le vendredi  29 janvier 2016.

Cette visite a consisté en la signature du renouvellement de la convention de coopération éducative entre les deux îles, en présence du directeur de l’Alliance française, de cadres, chefs d’établissement et professeurs de français du ministère de l’éducation, et des médias. Cette nouvelle convention conforte le cadre fixé lors de la signature de la première convention en janvier  2012, ayant comme double objectif de favoriser des échanges entre élèves et de contribuer à une meilleure formation des enseignants de langues (anglais et français) des deux îles.

Dominique1

Mme la Rectrice accueillie par M. Peter SAINT-JEAN, Ministre de l’Education et Mme Marcela POWELL, Permanent Secretary

La délégation de Martinique a visité par la même occasion,  l’école primaire Roseau Primary School où est dispensé l’enseignement du français.

Dominique2

Mme la Rectrice en visite à la Primary Roseau School

Cette visite prometteuse de la rectrice de l’académie de la Martinique afin de soutenir le français et la francophonie, dans un pays où la francophilie demeure encore présente, grâce notamment à une Alliance française reconnue et dynamique sera suivie de la mise en place de programmes réciproques de formation d’enseignants et d’échanges d’élèves pour une meilleure connaissance mutuelle et une amélioration des compétences linguistiques et culturelles des futurs acteurs de cette coopération éducative.

Dominique3

Mme la Rectrice en compagnie des signataires de la convention dans les locaux de l’Alliance Française de la Dominique

Dominique4

La rectrice de l’académie remercie tous les partenaires qui ont contribué au succès de cette mission.

Interview de Madame la Rectrice sur Martinique 1ère

Reportage Martinique 1ère

éditorial de « Antilla » concernant la coopération avec la Dominique