Archives de catégorie : Projets

Le LGT Bellevue obtient les labels de qualité eTwinning

A l’instar du Lycée Saint-James, le LGT Bellevue a été distingué dans le cadre de  l’action européenne eTwinning. Le projet de mobilité virtuelle Etwinning « Vivre notre insularité » avec l’IES Cairasco de Figueroa des Iles Canaries, porté par la professeure d’espagnol Mme Mylène N’Go, a valu l’obtention de deux labels de qualité eTwinning au LGT Bellevue : le label de qualité national et le label de qualité européen !

Qu’est-ce qu’eTwinning ?

eTwinning est un programme européen qui permet, via la plateforme www.etwinning.fr , la mise en relation de classes européennes pour conduire des projets collaboratifs à distance en utilisant les TICE. Les enseignants inscrits forment une communauté en ligne qui leur permet d’échanger avec des collègues européens par l’intermédiaire d’un réseau social professionnel dédié. Il est géré localement par CANOPE.

Le projet : Vivre notre insularité

Tout comme les élèves de las Palmas (Grande Canarie), les lycéens de Bellevue sont des européens des îles. C’est autour de ce thème que se sont déroulées les différentes activités de présentation mutuelles des lycées, villes et cultures de chaque île.

S’ouvrir à l’international, c’était ici mieux connaitre sa propre culture pour découvrir celle de l’autre.

Tout au long du projet, les élèves ont eu à travailler en semi – autonomie: ils ont procédé à la recherche de documentation, à l’élaboration de documents, d’enregistrements afin d’illustrer les différentes thématiques.

Outils et productions

Différents outils ont été utilisés, afin de varier les productions: réalisation de magazines en ligne (madmagz); réalisation de tableaux (padlet); enquêtes (google doc) ; enregistrements audios réalisés par les élèves.

Découvrez la revue électronique de présentation du lycée :

Cliquez ICI

Découvrez la présentation de Noël en Martinique sur Padlet

Cliquez ICI

Présentations sur le carnaval : Cliquez ICI

Pourquoi la mobilité virtuelle ?

  • C’est économique ! Pas de frais de voyage évidemment, et la plateforme eTwinning comme les outils en ligne sont complètement gratuits.
  • C’est de la pédagogie de projet dans une approche actionnelle ! Les élèves accomplissent des tâches dans la langue cible pour pouvoir réaliser leur projet.
  • C’est un excellent préalable à une mobilité physique !
  • C’est une plus-value pour les élèves ! Ils acquièrent de véritables savoir-faire dans les nouvelles technologies visibles dans les productions réalisées.

Consultez le détail de ce projet ICI

 

 

Labels national et européen de qualité eTwinning attribué au Lycée Saint-James

E-magazine écrit par les jeunes et pour les jeunes/ E-revista escrita por jóvenes para jóvenes

L’académie de la Martinique est à l’honneur grâce à ce projet eTwinning  de magazine électronique en espagnol porté par les professeurs du lycée Saint-James, Bruno DUBO et Marie-Pascale BOULOGNE et leurs élèves de 2nde GT.   L’action eTwinning lancée par la Commission européenne en 2005 fait partie intégrante depuis 2014  d’Erasmus+ et gérée localement par Canopé.

En effet, eTwinning permet, via la plateforme www.etwinning.fr, la mise en relation de classes européennes pour conduire des projets collaboratifs à distance en utilisant les TICE. Les enseignants inscrits forment une communauté en ligne qui leur permet d’échanger avec des collègues européens par l’intermédiaire d’un réseau social professionnel dédié.

Le  travail effectué par le lycée Saint-James a été reconnu tant au niveau national qu’européen et remporte  le label national  et  le label de qualité européen! Ce dernier,  est attribué à un nombre réduit de projets qui démontrent un niveau d’excellence remarquable en termes de : conception et conduite de projet, créativité, démarches de collaboration entre les classes partenaires, utilisation efficace des outils TICE.

Un partenariat avec l’Auvergne et le Portugal

Durant l’année scolaire 2015-2016, ils ont collaboré à distance et en Espagnol avec les élèves du Lycée Miguel Torga, de Monte Abraao au Portugal, et ceux de l’Institut Sainte-Thérèse les Cordeliers à Clermont-Ferrand en Auvergne pour la création de cette revue électronique.

Sommaire de la 1ère revue

Les étapes

Activités ludiques de prise de contact, échanges de mails, visioconférences, création de logo, travail infographique, écriture en espagnol et travail sur des plateformes internet spécialisées ont été les grandes étapes de ce projet.

Une véritable plus-value

Si ce projet apporte une reconnaissance officielle d’eTwinning à l’établissement, il aura aussi permis aux élèves de développer leur compétences linguistiques et culturelles et d’acquérir un véritable savoir-faire dans le domaine des NTIC.

Jugez-en par vous même en consultant le 1er des 2 numéros de cette revue électronique ICI

Pour en savoir plus sur eTwinning, cliquez ICI

Pour un accompagnement eTwinning dans l’académie de Martinique, cliquez ICI

Projet de consortium académique Erasmus+ pour le 1er degré.

r246438_15_erasmus_logo-2

Face aux besoins exprimés par les personnels du 1er degré en termes de formation linguistique, culturelle et plus globalement de thématiques éducatives européennes, la DAREIC a le projet de mise en place d’un consortium académique.

Ce consortium permettrait aux personnels du 1er degré d’avoir accès à des bourses de formations du programme Erasmus+  sur les thématiques suivantes  :

  • Linguistique
  • Méthodologie et Anglais pour les enseignants de primaire
  • Méthodologie de l’enseignement de l’Espagnol
  • Introduction à l’enseignement d’une discipline non linguistique
  • Art et culture
  • Combattre l’échec scolaire
  • Enseignement et soin à la petite enfance
  • Education inclusive et éducation spécialisée
  • Education interculturelle, migration
  • Apprentissage amélioré par la technologie
atelier-ka1
Atelier d’écriture de projet KA1 au Canopé

Afin de réaliser la synthèse des besoins et des projets, la DAREIC a donc organisé un séminaire de formation et un atelier d’écriture de projets au CANOPE le mercredi 7 décembre de 13h30 à 16h30. A cette occasion, les collègues ont bénéficié d’une présentation du projet académique de consortium, des outils et ressources pour l’ouverture international suivie d’ateliers d’écriture.

Cette session de formation a été largement appréciée des personnels qui ont souligné  leurs besoins d’accompagnement et de mutualisation.

Azulejos de Portugal (Lycée Nord Caraïbe)

Atelier de pratique artistique et de la langue portugaise

Au cours de l’année 2015-2016, les élèves des classes de première L, ES et S de l’option facultative de portugais du lycée Nord Caraibe ont participé à un atelier de pratique artistique intitulé « Azulejos de Portugal ».

Cet atelier fut animé par mesdames Magali VÉLAYOUDON (enseignante de Portugais) Véronique BAUDE (enseignante PLP Arts appliqués) et Monsieur Victor ANICET (artiste céramiste).

Choix et préparation des motifs des Azuleros

Animation de l'atelier par M. Victor ANICET
Animation de l’atelier par M. Victor ANICET

Sur une période de six mois, les élèves se sont enrichis de la dimension culturelle propre à la langue portugaise à travers le volet « Cultures et Civilisation portugaise » enseignée par Mme VÉLAYOUDON. L’objet d’étude principal était l’azulejo du Portugal.

L’atelier a débuté par des recherches sur l’origine des azulejos définis comme des petits carreaux de faïence qui ornent les façades, les sols, et les plafonds de bâtiments au Portugal. Considéré comme un art national à part entière, l’azulejo représente des scènes mythologiques, religieuses, fantastiques, satiriques ou tout simplement des scènes de  la vie quotidienne.

Cette appropriation de la dimension culturelle de la langue portugaise a permis aux élèves de découvrir les techniques liées à la production des azulejos au sein d’un atelier de pratique artistique. Les élèves ont été accompagné dans cette démarche de production par monsieur Victor ANICET et Madame BAUDE.

Ils ont pratiqué en s’impliquant dans la démarche de création et en prenant des initiatives tout au long de ce parcours.

Choix et préparation des motifs des Azuleros
Choix et préparation des motifs des Azuleros

Cette  démarche s’est déroulée en trois phases : la phase d’investigation (dessin, croquis, recherche internet), la phase d’expérimentation (exploitation des matériaux, la découverte des émaux à froid et leur utilisation) ou encore la phase de réalisation (réalisation de 18 panneaux couverts d’azulejos de 40X40 centimètres destinés à embellir l’établissement ).

Très rapidement, un lien particulier s’est tissé entre Victor ANICET et les élèves.  En effet une grande complicité s’est établie entre eux. Ainsi ils ont  été curieux de découvrir ses œuvres à travers le film documentaire « La Vision du Vaincu «  de Laure MARTIN retraçant la réalisation de La Caravelle de Victor ANICET à l’Habitation Saint-Etienne sur la commune du Gros-Morne, puis la visite de deux animations murales en céramique, « Liberté » Place de la liberté (mur d’entrée de la ville de Schoelcher) et « Restitution 2 » collège Cassien Sainte Claire de La Meynard, Fort-de-France.

animations murales en céramique, « Liberté » Place de la liberté (mur d’entrée de la ville de Schoelcher) et « Restitution 2 » collège Cassien Sainte Claire
Animations murales en céramique, « Liberté » Place de la liberté (mur d’entrée de la ville de Schoelcher) et « Restitution 2 » collège Cassien Sainte Claire

Les échanges approfondis avec l’artiste leur ont permis de partager des émotions et de cultiver leur sensibilité ainsi que leur curiosité.

La Journée des Arts à l’École du 02 juin 2016  fut l’occasion de valoriser les productions des élèves. Ils étaient très fiers d’exposer leurs œuvres tout en diffusant un diaporama retraçant l’histoire des azulejos. Ils ont également remercié avec une vive émotion monsieur Victor ANICET pour toute son attention en lui remettant un azulejo  très original.

Remise de cadeau à Monsieur ANICET par les élèves
Remise de cadeau à Monsieur ANICET par les élèves

Quelques impressions des élèves participants :

« Atelier très apprécié qui nous a permis de réaliser de beaux et magnifiques azulejos. » Lindsey, 1 ES

« Cet atelier nous a permis d’exprimer notre créativité tout au long de l’année qui va s’achever par un voyage à Lisbonne en 2017. » Stéphanie, Aurély, Thomas, 1S, 1ES

« J’ai beaucoup aimé l’atelier car j’aime dessiner et il m’a permis d’apprendre d’autres façons de m’exprimer à travers le dessin. » Ludivine, 1ES

Article écrit par mesdames Magali VÉLAYOUDON et Véronique BAUDE

Séjour en Italie du Collège du Carbet

Le contexte Erasmus+

 

Dans le cadre du projet de partenariat scolaire européen « Local Food, Global Change 2014-2016 » et cofinancé par le programme Erasmus+ de l’Union européenne, 10 élèves du collège du Carbet se sont rendus à Breno en Lombardie en Italie où ils ont rencontré leurs correspondants italiens du lycée partenaire Camillo Golgi mais aussi des élèves et des professeurs du lycée Onisifor Ghibu de Sibiu en Roumanie, autre école jumelée au collège.

Nos élèves martiniquais ont séjourné en Italie du 27 novembre au 8 décembre 2015 et ont visité le lycée Golgi, la vallée Camonica, où se situe Breno, mais également Vérone et Milan.

Cathédrale de la nativité de la Sainte-Vierge, Milan
Cathédrale de la nativité de la Sainte-Vierge, Milan

Un développement local…et durable

Ce projet qui promeut l’alimentation locale, biologique ou issue du jardin afin d’en souligner le lien  avec le développement durable et la santé a offert un panel varié d’activités pédagogiques sur place puisque les élèves ont présenté le collège du Carbet et la région Nord Caraïbe à travers un diaporama Powerpoint en anglais.

Ils ont montré les résultats d’un concours de jardinage via un montage photos et vidéo. Nos élèves ont en effet planté et entretenu du persil, un papayer, des piments végétariens, des gombos dans la cour du collège.

Un séjour plein d’échanges

Ils ont participé à une soirée internationale au lycée Golgi où ils ont proposé des échantillons de plats et desserts typiques de la Martinique et ont présenté une petite chorégraphie de danse bèlè qu’ils avaient soigneusement préparée. Lors de ce séjour, les élèves ont aussi distribué un calendrier 2016 qu’ils ont réalisé avec leurs partenaires roumains et italiens. Ce calendrier contenait des recettes locales des 3 pays. Ils ont aussi réalisé des brochures résumant les visites des bassins d’écrevisses de M. Mangatal au Carbet et de la bananeraie de l’habitation Dupotiche à Basse-Pointe, visites effectuées en mai dernier en compagnie de leurs correspondants italiens et roumains en Martinique.

Durant leur séjour, ils ont visité une coopérative fabriquant du fromage, la célèbre cave à vin Berlucchi et un moulin à huile d’olives.

Visite du moulin à huile biologique « Azienda Agricola Leonardo » à Sale Marasino
Visite du moulin à huile biologique « Azienda Agricola Leonardo » à Sale Marasino

 Les plaisirs du froid

Le froid et la neige étaient aussi de la partie au grand plaisir des élèves désireux d’expériences nouvelles et de découvertes !

ski
Initiation au ski alpin à Ponte Di Legno

En conclusion

L’apprentissage de l’anglais et du français en tant que langues étrangères ainsi que des technologies de l’information et de la communication a donc été mis en avant. Ce séjour a favorisé les échanges culturels et linguistiques prônés par le programme européen Erasmus+ et a complété la formation de ces collégiens qui sont sortis muris de cette expérience éducative, citoyenne et humaine.

Pour voir l’album photo commenté du séjour, cliquez ici.

 

Séjour du Collège Louis Delgrès en Espagne

Présentation du projet

Dans le cadre du projet Mosaïque artistique autour de Picasso, les élèves de la 4e D du Collège Louis Delgrès de Saint-Pierre ont séjourné à Barcelone et Madrid du 13 au 25 mars 2016 pour un véritable bain linguistique et culturel. Pour les élèves de cet établissement placé en zone d’éducation prioritaire, l’ouverture à l’international est un ingrédient clé de leur parcours.

Le projet a été porté par le professeur d’espagnol (ERAEI) et le professeur d’Arts Plastiques du collège. L’équipe a été renforcée durant le séjour par la principale adjointe.

Il s’agissait de proposer aux élèves une ouverture culturelle par un enrichissement de leur culture de l’art hispanique et surtout de l’œuvre de Picasso ainsi qu’un renforcement linguistique par l’immersion et des cours de langue le matin.

Ils ont été séduits par la ville de Barcelone et ont été invités à avoir un regard avisé sur la mise en valeur du patrimoine culturel et historique de la capitale administrative et économique de la Catalogne. Aux compétences disciplinaires déjà visées par le projet pédagogique, sont venues s’ajouter celles de l’apprentissage de l’autonomie et de la curiosité (compétence 7 du socle commun des connaissances et des compétences).

Des élèves bien préparés 

Tout au long de l’année 2015 la classe a été préparée à affuter son regard afin de profiter pleinement des lieux d’art inclus dans leur programme  de voyage. Il leur fallait des clés pour apprécier pleinement les œuvres, les lieux… et en garder des souvenirs inoubliables.

C’est ainsi que, dans le cadre de l’enseignement de la classe bilangue (5e) ils ont inauguré leur musée El museo DIPIOS, qui a d’ailleurs été présenté en espagnol à Mme la Rectrice Catherine Bertho-Lavenir lors de sa visite au collège. En Arts Plastiques, ils ont imaginé des musées miniatures et créatifs où étaient présentées dans un esprit proche de celui des artistes choisis, les œuvres de Dalí, Picasso, Frida Kahlo, Botero, Gaudí…. Ils se sont familiarisés avec des lieux artistiques en Martinique comme la Fondation Clément en visitant des expositions.

En octobre 2015, ils ont proposé pendant une semaine une exposition d’art intitulée  ¡El arte, un viaje y usted ! Grâce aux dons d’une trentaine d’artistes, les élèves deviennent pour un temps des galeristes ou des commissaires d’exposition et ont travaillé sur la communication et la logistique de cet événement. Sous l’œil avisé de leur professeur d’Arts Plastiques, tous découvrent ce qu’est une exposition, son montage, son accrochage, son interaction avec le lieu… C’est l’occasion aussi de partir à la découverte du monde artistique, des métiers de l’art, des techniques, des artistes et de leurs œuvres en langue étrangère. Les élèves affinent leur regard, s’offrent des outils de comparaison et améliorent la qualité de la prise de parole en espagnol.

Préparation de l'exposition d'octobre 2015
Préparation de l’exposition d’octobre 2015
Vernissage Musée Dipios
Vernissage de l’exposition « L’Art, un voyage et vous! », octobre 2015

 

En février 2016, ils réalisent une nouvelle œuvre collective à partir d’un tableau de Pablo Picasso Mujeres corriendo en la playa  (1922). Après avoir travaillé sur le peintre et ses œuvres en classe d’Espagnol, ils proposent une réécriture de l’œuvre en classe d’Arts Plastiques.

Réécriture de l’œuvre de Picasso
Réécriture de l’œuvre de Picasso

Toute une communauté mobilisée !

Les porteurs de projet ont bénéficié du soutien et des encouragements de toute la communauté éducative, des parents et de la population de Saint-Pierre qui ont répondu présents à chacune de leurs manifestations.

Les élèves se sont mobilisés pour récolter des fonds. Mini-marché, braderie, exposition et souscriptions ont complété les aides reçues de nombreux partenaires tels que le Conseil Régional et le Conseil Général mais encore d’entreprises privées. Le budget bouclé et la tête bien faite, les élèves se sont envolés le 13 mars 2016 pour Paris puis ont atterri à « El Prat » à Barcelone.

Le séjour 

Pendant dix jours ils ont été accueillis par des familles barcelonaises ou madrilènes. Le matin ils se rendaient dans une école de langue de Barcelone (IH Barcelona) et suivaient des cours de renforcement linguistique.

Cours d'espagnol à Barcelone
Cours d’espagnol à Barcelone

Après la pause déjeuner en route pour la découverte des musées El museo Picasso, El Palau de la Musica catalana, El Prado et La Sagrada Familia ne sont que quelques exemples des monuments et espaces extraordinaires qu’ils ont visités. Chaque jour, ils complétaient leur carnet de voyage pour ne rien oublier de leurs découvertes et consignaient leurs impressions.

Musée du Prado (Madrid) et Musée Picasso (Barcelone)
Musée du Prado (Madrid) et Musée Picasso (Barcelone)

Après leur rencontre avec Picasso à Barcelone, le moment tant attendu de la visite du musée Reina Sofia est arrivé. L’œuvre majestueuse du peintre est sous leurs yeux : Guernica (1937). Après l’étude approfondie réalisée en classe, les réactions sont variées. Certains s’attendaient à autre chose (« plus grand ? », « plus impressionnant ? », « plus joli ? », « plus je-ne-sais-quoi ? »,…), à ressentir autre chose ; d’autres étaient ravis. Quoi qu’il en soit l’œuvre n’a pas laissé nos élèves indifférents !

Guernica, Picasso (1937)
Guernica, Picasso (1937)

La Sagrada Familia restera LA visite du séjour. La puissance créative de Gaudi impressionne par son ampleur et peut-être même sa folie.

La Sagrada Familia (Gaudi), Barcelone
La Sagrada Familia (Gaudi), Barcelone

Rencontre avec les correspondants du Lycée Français

Le 16 mars nos élèves rencontraient pour la première fois leurs correspondants du Lycée français de Barcelone, avec lesquels ils avaient eu un échange épistolaire. Ce fut un magnifique moment de partage. Le partenariat avait été mené avec le lycée autour de la problématique des risques majeurs et les élèves martiniquais ont présenté aux élèves barcelonais leur diaporama réalisé dans le cadre du projet « Les deux volcans ». Ils leur avaient déjà envoyé une vidéo sur le comportement à adopter en cas de séisme.

Rencontre avec les correspondants du Lycée Français de Barcelone
Rencontre avec les correspondants du Lycée Français de Barcelone

Bilan linguistique

L’exercice tant redouté de la compréhension de l’oral leur est apparu comme moins complexe qu’ils ne l’auraient cru. Avec l’aide des accompagnateurs les zones d’ombre disparaissaient. L’expression orale a été moins aisée. Bien sûr elle ne dépendait pas seulement de la richesse et de la maîtrise linguistiques de nos apprenants mais également de leur capacité à vaincre peur et doute et à se laisser emporter par la spontanéité. De ce point de vue, le retour en classe a montré les grandes avancées réalisées dans la prise de parole tant d’un point de vue quantitatif que qualitatif.

Louisiane: écoles d’immersion – épisode 3

Visites dans les écoles d’immersion de Lafayette

 

La délégation de l’Académie de la Martinique composée de la Déléguée Académique aux Relations Européennes, Internationales et à la Coopération, Mme Catherine CISERANE et de Mme Cristina REBIERE, coordinatrice opérationnelle du projet « La Martinique et la Louisiane, terres créoles des Amériques« , accompagnées par Monsieur Raymond HINZ ont effectué vendredi, 20 mai 2016, une  visite de l’école Myrtle Place à Lafayette.

20160520-LafayetteMyrtle

La visite a été faite en compagnie de Mme Nicole Boudreaux, coordonnatrice des langues et de M. Jarvis Hebert, adjoint de direction de l’école.

20160520-Lafayette1

La classe de Mme Odile Jean Ahandjena a partagé son expérience vécue lors de l’accueil de leurs camarades martiniquais de l’école primaire Sarrault du Lamentin accompagnés de la directrice, Mme Zephir Valérie, en avril dernier. Tous les enfants ont raconté avec enthousiasme ce qu’ils ont vécu avec leur homologues martiniquais.

20160520-Lafayette2

Ils continuent l’aventure par visioconférence en rencontrant régulièrement les élèves du Lamentin et préparent leur voyage en Martinique l’année prochaine.
20160520-Lafayette4

A la question : « Qui souhaite aller en Martinique ? » la réponse fut unanime. Toutes les mains se levèrent !

20160520-Lafayette6

La classe de Mme Anne Landreneau s’est jointe à cette riche expérience d’échanges entre la Louisiane et la Martinique.

20160520-Lafayette7

Un des moments les plus forts de la visite de l’Ecole Sarrault en Louisiane, a été le Festival International de Lafayette. A cette occasion les élèves ont eu le privilège de partager la scène avec l’artiste louisianais Richard Zacchary :

La délégation de l’Académie de la Martinique a rencontré à Vermilionville les responsables du CODOFIL et ceux du festival afin d’encourager la participation future d’artistes martiniquais, comme celle de Dédé Saint-Prix qui a animé une master class à destination  des élèves tout en participant au projet intitulé « Union Créole » composée des artistes suivants :

-Bruce « Sunpie » Barnes (New Orleans, Louisiana) avec plusieurs de ses musiciens du groupe « Louisiana Sunspots » (Leroy Etienne, Matt Hampsey, Michael Harris)

– Cédric Watson (Lafayette, Louisiana)

– Leyla McCalla (Haïti – New Orleans, Louisiana)

-Pascal Danaë (Guadeloupe – France), et son groupe Delgrès

 

20160520-Lafayette11

 

 

Louisiane: écoles d’immersion – épisode 2

Visites dans les écoles d’immersion de Bâton-Rouge

 

La délégation de l’Académie de la Martinique composée de la Déléguée Académique aux Relations Européennes, Internationales et à la Coopération, Mme Catherine CISERANE et de Mme Cristina REBIERE, coordinatrice opérationnelle du projet « La Martinique et la Louisiane, terres créoles des Amériques« , accompagnées par Monsieur Raymond HINZ, attaché de coopération et Mme Christine MERCHANT, coordinatrice des langues, ont effectué  le jeudi 19 mai 2016 une série de visites des écoles d’immersion pour le français à Bâton-Rouge.

Flaim1

La visite a commencé par l’école FLAIM (Foreign Language Academic Immersion Magnet), une école « magnet » ayant  une identité linguistique forte.

Flaim3

En effet, Flaim a des classes d’immersion pour le français et l’espagnol à partir de la maternelle. A la rentrée prochaine, cette école aura aussi des classes d’immersion pour le mandarin. C’est la seule école publique de Bâton-Rouge de ce type.

Flaim5

La directrice de l’école, Mme Cheryl Miller a exprimé son intérêt pour les échanges avec la Martinique.

Flaim2

Plusieurs classes ont été visitées et des échanges ont eu lieu avec les élèves.

La visite a continué avec Westdale middle school qui est également un établissement « magnet »  ayant des classes d’immersion en français et espagnol.

Westdale1

Une réunion a été organisée par Mme Clare Peterson avec l’équipe pédagogique dont les deux professeurs originaires des Antilles françaises. Ils ont partagé leur expérience fructueuse, notamment avec les stagiaires de l’ESPE de Martinique.

Westdale4

Cet établissement souhaite accueillir des collégiens martiniquais et d’autres stagiaires de l’ESPE compte-tenu de la valeur ajoutée de ces expériences pour leurs élèves. Il dispose déjà d’un réseau de familles prêtes à accueillir des martiniquais.

Westdale3

Prenez connaissance du témoignage de Marie-George de la Guadeloupe , professeur de sciences au collège , bénéficiaire du programme CODOFIL, installée en Louisiane depuis 11 ans : des informations pratiques pour vous aider dans vos démarches administratives, des conseils pédagogiques, culturels reflétant une expérience riche et heureuse !

Très utile pour tout candidat potentiel au départ vers la Louisiane. Bonne lecture !

Cliquez ICI pour lire ce témoignage

 

Louisiane : écoles d’immersion – épisode 1

Visites dans les écoles d’immersion de la Nouvelle-Orléans

 

Le Consulat Général de France  a organisé une série de visites des  écoles d’immersion pour le français de la Nouvelle-Orléans.

La délégation de l’Académie de la Martinique composée de la Déléguée Académique aux Relations Européennes, Internationales et à la Coopération, Mme Catherine CISERANE et de Mme Cristina REBIERE, coordinatrice opérationnelle du projet « La Martinique et la Louisiane, terres créoles des Amériques« , accompagnées par Monsieur Raymond HINZ, attaché de coopération ont commencé leurs visites par le Lycée Français de la Nouvelle-Orléans.

LycFr-NolaIl s’agit d’une école accréditée par l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) avec des classes de la maternelle au collège. Cette année vont ouvrir les premières classes de 6ème avec 28 élèves répartis dans 2 classes.

LycFr-Nola3

La rencontre de la délégation a eu lieu le lundi 16 mai 2016, avec le directeur du lycée, M Keith Bartlett et M Soazic Pougault, coordinatrice des enseignants et des programmes.

Ils ont exprimé l’intérêt de leur établissement pour des échanges virtuels avec les écoles de Martinique. Le Lycée français est prêt à recevoir des classes martiniquaises et à trouver des familles d’accueil pour faciliter l’hébergement et l’intégration des élèves.

LycFr-Nola2

Lycée français de la Nouvelle-Orléans

Une visite des classes et un échange avec des enseignants a pu avoir lieu, permettant ainsi à la délégation d’avoir une vision sur le fonctionnement de l’établissement. L’évaluation des enseignants et des élèves est faite par l’Etat de la Louisiane.

Le Lycée français de la Nouvelle-Orléans a 23 enseignants français dont deux martiniquais – Katia et Cécile. Cet établissement est vivement intéressé par des échanges poste pour poste avec la Martinique.

Ecole bilingue NOLA1

Ecole bilingue de la Nouvelle-Orléans

La deuxième visite de la délégation a eu lieu à l’Ecole bilingue de la Nouvelle-Orléans, un établissement privé fondé en 1998, qui accueille 250 élèves de la maternelle à partir de l’âge de 2 ans  jusqu’à la 4ème. Cette école est accréditée par le Ministère de l’Education Nationale Français et par l’Etat de la Louisiane et combine avec succès les programmes académiques français et américains en délivrant à ses élèves un enseignement de grande qualité.

Ecole bilingue NOLA3

Ecole bilingue de la Nouvelle-Orléans

La directrice de l’école, Mme Pauline Dides a expliqué le fonctionnement de l’école, fait la visite des classes et exprimé son vif intérêt tant pour des échanges virtuels que des échanges physiques pour les élèves du collège.

Georges est un enseignant martiniquais qui enseigne dans cette école dans le cadre du programme CODOFIL.

Ecole bilingue NOLA4

Ecole bilingue de la Nouvelle-Orléans

L’école bilingue est une école d’immersion pour le français qui tient compte des particularités individuelles de chacun de ses élèves et adapte son enseignement et ses pratiques de telle sorte  que chaque famille et enfant puissent s’intégrer au mieux au sein de l’école.

Mercredi, 18 mai 2016, la délégation martiniquaise a visité une école d’immersion pour le français et l’espagnol : International School of Louisiana.

ISL1

International School of Louisiana

Cet établissement a des classes de la maternelle à la 4ème .

ISL2

International School of Louisiana

La classe de Mme Viviane LERICHARD, enseignante martiniquaise présente en Louisiane depuis 5 ans, grâce au programme CODOFIL, a été visitée. Les élèves ont accueilli la délégation avec beaucoup d’enthousiasme et ont échangé en français avec  grande facilité, alors que l’étude de cette langue n’a commencé que depuis le mois d’août dernier.

ISL3

International School of Louisiana

L’enseignante a partagé son expérience en Louisiane avec la délégation et exprimé son souhait de mettre en place  un échange virtuel avec une classe de maternelle de Martinique.

ISL4

International School of Louisiana

Vous pouvez consulter le compte-rendu d’expérience d’enseignement en Louisiane de Mme Viviane LERICHARD ICI

Convention de coopération éducative avec la Louisiane

Convention de coopération éducative entre la Martinique et la Louisiane

 

Une délégation de l’Académie de la Martinique composée de la Déléguée Académique aux Relations Européennes, Internationales et à la Coopération, Mme Catherine CISERANE, accompagnée par Mme Cristina REBIERE, coordinatrice de la Cellule Académique des Fonds Européens et de Coopération a effectué une visite officielle en Louisiane du 15 au 20 mai 2016, à l’initiative du Consulat Général de France en Louisiane en liaison étroite avec les partenaires louisianais . Cette visite a consisté à la fois en la signature de la première convention de coopération éducative entre les deux territoires, à des rencontres d’équipes pédagogiques et à des visites culturelles et patrimoniales.

Cette coopération est issue d’une volonté commune de la Louisiane et la Martinique de tisser des liens forts autour de l’histoire, du français et du créole.  Sa réalisation  est en partie due aux cofinancements obtenus pour le projet « La Martinique et la Louisiane, terres créoles des Amériques » du MENESR et de la Commission Franco-Américaine.

 

délégation-Louisiane

Cette visite a eu pour principale mission la signature d’une convention de coopération éducative entre la Martinique et la Louisiane afin de poser les bases d’un partenariat multilatéral pérenne. La signature a eu lieu le mardi 17 mai 2016, au Parlement de la Louisiane en présence d’élèves louisianais accompagnés de leurs professeurs, ainsi que des signataires de la convention :

signature8

  • pour l’Etat de la Louisiane : le Lieutenant Gouverneur, M William Billy Nungesser

signature1

  • pour le Département de l’Education de la Louisiane, la Surintendante Adjointe, Mme Erin Bendily

signature2

  • pour le Conseil pour le Développement du Français en Louisiane (CODOFIL), le Président du CODOFIL, M William Arceneaux

signature5

  • pour le Consortium CODOFIL des Collèges et Universités, la Présidente, Mme Susan Spillman

signature7

  • En présence et avec le soutien du Consul Général de France en Louisiane, M Grégor TRUMEL

signature6

Cette convention de coopération pose un cadre commun pour :

  • la mobilité physique et virtuelle des enseignants et des élèves entre la Martinique et la Louisiane
  • les échanges poste pour poste d’enseignants de courte ou longue durée
  • la mobilité de leurs étudiants et le développement des projets liés à leurs formations ou à leurs programmes de recherche
  • permettre à de futurs enseignants louisianais, de bénéficier du programme TAPIF en Martinique et être formés en même temps par l’ESPE de Martinique
  • encourager les étudiants à se porter candidats à des postes d’assistants de langue vivante étrangère dans la région du partenaire
  • développer des projets au service de la formation continue et initiale des enseignants sur les deux territoires

signature4

Cette convention de coopération éducative revêt une importance toute particulière pour la Louisiane et la Martinique qui partagent non seulement la langue française, mais aussi les racines de leur créolité. En effet, la délégation conduite par le Lieutenant-Gouverneur et le Président du CODOFIL a rejoint la Chambre des Représentants, où elle a été honorée par les parlementaires, par la voix du Député louisianais créole Vincent Pierre.

signature3

La signature a été suivie de visites des écoles d’immersion pour le français, de rencontres avec les élèves et les professeurs louisianais, mais aussi des enseignants martiniquais présents sur place dans le cadre du programme CODOFIL. Des visites culturelles et patrimoniales ont ponctué ce séjour en vue de l’élaboration d’un parcours pédagogique et culturel à l’attention des enseignants amenés à s’inscrire dans cette dynamique de coopération.

Une série d’articles à suivre détaillera ces visites.

20160520-Lafayette3