Formation des porteurs de projet

Formation des porteurs de projet

Le 18 et 19 Novembre 2015, la DAREIC et la CAFEC de l’Académie de la Martinique ont organisé l’approfondissement de la formation de mai dernier. Ces deux jours se sont adressés aux porteurs souhaitant déposer un projet Erasmus+ dans les actions clé 1 et 2 .

Le premier jour a été consacré aux ateliers d’écriture des projets, notamment des objectifs, activités et résultats.

formationNov4

Cristina Rebière a fait un point sur le dispositif dérogatoire prévu pour les régions ultra-périphériques (RUP). L’accent a été mis également sur l’impact et la dissémination des projets qui constituent des éléments clé de l’évaluation des projets Erasmus+.

Carole Mormin a animé l’atelier pour les projets de mobilité KA1 et Cristina Rebière celui des partenariats stratégiques KA2. Catherine Ciserane a coordonné toute la formation.

formationNov3

Le 19 novembre, Olivier Rebière a facilité la réalisation du retroplanning et du diagramme de Gantt pour chaque projet : paramètres globaux du projet, tâches et sous-tâches, ressources, liens de dépendances entre les tâches, points bilans, etc.

formationNov2

L’évaluation de cette journée, très positive, faite par tous les participants, a montré l’utilité de ce type d’ateliers. La plupart ont demandé une journée supplémentaire de formation pour finaliser leurs projets.

Nous espérons que ces deux jours porteront leurs fruits et qu’en mars 2016 plusieurs projets seront déposés à l’Agence Nationale Erasmus+ France.

Coopération éducative : visite officielle au Canada

Coopération éducative – visite officielle au Canada : Mauricie et Québec

 

Visite de la Rectrice au Canada dans le cadre de la signature de conventions de   coopération éducative entre l’académie de la Martinique représentée par Mme la Rectrice Catherine BERTHO-LAVENIR, le Comité International Mauricien de l’Education (CIME) et Education Internationale.

La rectrice de l’académie de la Martinique, Mme Catherine BERTHO-LAVENIR, accompagnée de sa déléguée académique aux relations européennes, internationales et à la coopération, a effectué une visite officielle au Canada du 26 au 30 octobre 2015. Cette visite a consisté à la fois en la signature de la première convention de coopération éducative entre la Martinique et le Canada et à des visites institutionnelles.

La délégation de la Martinique a visité les 26 et 27 octobre 2015 plusieurs établissements mauriciens (CEGEP de Trois-Rivières et de Shawinigan, Collège Laflèche, UQTR, Centre de formation mauricien). En effet, ces visites de terrain ont été ponctuées de présentation mutuelle afin d’affiner les échanges entamés en amont. Elles ont donné lieu à l’expression des attentes réciproques des partenaires. Des échanges nourris ont permis à chacun de sérier les champs possibles de coopération. A ce titre, l’accueil d’étudiants internationaux, les échanges de bonnes pratiques entre personnels d’encadrement, entre enseignants et les domaines d’expertise à partager sont les principaux axes de travail retenus.  Par ailleurs, les visites d’établissements ont aidé la délégation à appréhender à la fois le haut niveau d’équipement et d’expertise des établissements ainsi que les projets pédagogiques et ou de recherche d’intérêt pour l’académie et plus largement pour le territoire.

canada1

Visite du Collège LAFLECHE

canada2

Visite du Centre National en Electrochimie et Technologie Environnementale

Collège Shawinigan

La délégation a aussi l’immense plaisir d’échanger avec une dizaine d’étudiants martiniquais inscrits à l’Université du Québec à Trois Rivières ainsi qu’au Collège de Shawinigan. Ces derniers ont fait montre d’un grand enthousiasme et d’une vraie satisfaction quant à l’accueil, le suivi assurés par les plus anciens et la qualité optimale des conditions humaines et matérielles qui leur sont offertes par les établissements d’accueil.

canada3

Rencontre avec des étudiants martiniquais à l’UQTR

canada4

Des étudiants martiniquais au Collège Shawinigan

Le 29 octobre 2015, la délégation a répondu favorablement à l’invitation du second partenaire québécois de participation à un colloque intitulé « Education Internationale, d’un océan à l’autre » au cours duquel les problématiques de mobilité internationale entrante et sortante ont pu être traitées.

C’est dans ce contexte et avec le double objectif de favoriser des échanges entre élèves et de contribuer à une meilleure formation des cadres et des enseignants des deux territoires, que la rectrice  a signé le 27 octobre dans les locaux de la Commission de l’Énergie, la première convention de coopération éducative avec le Canada et plus précisément avec le Comité International Mauricien de l’Education (CIME) représenté par  M. Guy DUMAIS.

canada5

Signature de la convention avec le CIME

canada6

La délégation martiniquaise et les membres du CIME

 

Le 29 octobre a donné lieu à la signature d’une seconde convention avec Mme Nicole BREAULT, présidente, de la coopérative « Education Internationale » dont la mission principale est l’internationalisation du système éducatif québécois.

canada7

Signature de la convention avec Education Internationale

canada8

Cette visite prometteuse de la rectrice de l’académie de la Martinique au Canada afin d’élargir les champs géographiques et les domaines d’expertise de coopération, sera suivie de la mise en place de programmes réciproques de formation de cadres, d’enseignants et d’échanges d’élèves pour une meilleure connaissance mutuelle et une amélioration des compétences professionnelles, culturelles des futurs acteurs de cette coopération éducative.

Les langues en fête au Lycée Acajou 1

Les langues en fête au Lycée Acajou 1

 

En ce mardi 20 octobre 2015 les langues furent à l’honneur lors de la Journée des Langues (JDL) ou plus exactement de la demi-journée des langues au Lycée Acajou 1.

L’objectif était de susciter l’intérêt chez les élèves et de les inciter à pratiquer des langues tout en leur permettant de découvrir certains aspects culturels.

Tout fut fait en ce sens. Certaines idées émanèrent des lycéens eux-mêmes: espaces et salles pavoisés, port de tenues vestimentaires spécifiques évocatrices de contrées lointaines, «cup songs» ou comment chanter et s’accompagner musicalement au moyen de gobelets, ou encore confection de pins aux couleurs de divers pays. Bref, les suggestions ne manquèrent pas.

Il y eut même un atelier langue des signes en anglais animé par quelques élèves de Terminale L. Lycéens et enseignants se piquèrent vite à l’exercice et s’entrainèrent à communiquer avec leurs mains. A ce sujet, saviez-vous que la langue des signes anglaise diffère de celle qu’un francophone pourrait utiliser?

Atelier-chant-en-espagnol-d

Atelier chant espagnol

Bien d’autres choses furent au programme: jeux en anglais, chasse au trésor -les consignes et indices étaient à déchiffrer en anglais- dictée et lecture de poèmes en créole, chants et expositions en espagnol, sans oublier divers quiz en plusieurs langues.

Préparatifs-dareic

Mais, l’atelier qui remporta sans conteste le plus vif succès fut celui du portugais. En effet, avec ses costumes aux couleurs chatoyantes et ses rythmes endiablés de samba, le groupe SonhoTropical, au sein duquel figure une ancienne élève du lycée, n’eut aucune peine à capter l’attention du public. Celui-ci fut définitivement conquis quand les membres de Sonho Tropical effectuèrent une démonstration de capoeira.

Jeu-des-drapeaux-dareic

Jeu des drapeaux

Bref, en un mot, ce jour-là, le Lycée Acajou 1 se transforma en un véritable «melting-pot»; oups … en un creuset. La preuve? Un magnifique livret pluridisciplinaire de proverbes anglais, créoles, français, espagnols et portugais a été réalisé par plusieurs enseignantes du lycée en collaboration avec des élèves qui se chargèrent des illustrations. Pari gagné!

une-livret-proverbes

 D. Bazin

Pour l’équipe pédagogique concernée

 

Formation des nouveaux ERAEI

La formation des enseignants référents pour l’action européenne et internationale (ERAEI)

 

Comme chaque année, la DAREIC et la CAFEC ont organisé, mercredi 4 novembre 2015, une journée de formation pour les nouveaux ERAEI, ainsi que des porteurs potentiels de projet.

La première partie de la matinée a été dédiée à la présentation des dispositifs gérés par la DAREIC, à la présentation de la CAFEC et de ses missions.

formation1La deuxième partie a été consacrée à l’ingénierie de projet, notamment le montage et le financement d’un projet, ainsi qu’à la formation à l’utilisation de la plateforme collaborative et des outils mis en place pour la gestion du réseau des ERAEI dans l’académie.

formation2

Une présentation des séjours linguistiques et culturels a été suivie de l’explication de la procédure d’appel à projet en ligne, mise en place cette année par la DAREIC.

formation3

La journée a continué avec des ateliers de montage de projet et la présentation des travaux en plénière.

formation4 formation5


A l’issue de cette session de formation, l’évaluation faite par les participants tant sur le contenu que sur la forme a été majoritairement positive. Les participants ont apprécié l’organisation des ateliers qui leur a permis de travailler en équipe, de se connaitre, de réfléchir ensemble aux mêmes problématiques.

La plupart ont exprimé le souhait de participer à la prochaine formation que nous organiserons début décembre, sur deux journées. Les thématiques traitées seront : carte mentale, retroplanning, diagramme de Gantt et ateliers d’écriture de projets Erasmus+.

Demande de solde – subvention Conseil Régional

Demande de solde de subvention au Conseil Régional pour des voyages pédagogiques à vocation linguistique et culturelle

Cette procédure concerne la demande de versement de solde de la subvention Région pour laquelle les établissements ont obtenu une notification suite aux demandes effectuées par le biais de la DAREIC en 2014.

Chaque projet doit faire l’objet d’une demande de versement distincte.

Procédure à l’attention des écoles primaires, collèges et lycées

 Dans le cadre de la convention signée entre le Rectorat et le Conseil Régional de Martinique en 2012 visant la mise en commun des procédures d’instruction des demandes de subvention, les établissements scolaires doivent solliciter le solde de la subvention accordée pour la réalisation de projets de voyages pédagogiques à vocation linguistique et culturelle.

La mise en place de la future « Collectivité Territoriale de Martinique » impose une gestion anticipée de cet appel.

Il est primordial de respecter les délais afin d’obtenir le solde de la subvention accordée par le Conseil Régional à votre établissement.


Nouveauté

Désormais, vous êtes invité(e) à renseigner en ligne le formulaire dédié afin d’effectuer vos demandes de solde de subvention pour les projets de mobilité « séjours linguistiques et culturels ».

Pour accéder au formulaire veuillez cliquez sur le lien suivant :

http://ppe.orion.education.fr/martinique/itw/answer/s/ony6ysd71s/k/xs2di1829b

Aide à la candidature

Nous vous conseillons vivement de préparer au préalable votre dossier à l’aide du formulaire pdf en cliquant sur le lien suivant :

https://ppe.orion.education.fr/academie/itw/answer/MeBcRxosk0n_CSypHkJr834deR7cdy3hJThHEd-KcPw

Un tutoriel est à votre disposition pour vous accompagner dans le renseignement du formulaire. Prenez-en connaissance avant de commencer  cliquez ici

ATTENTION : le logiciel ne permet  l’enregistrement des données qu’en fin de parcours d’où la nécessité impérieuse de renseigner le formulaire en respectant le nombre de mots requis par rubrique ainsi que la taille indiquée des pièces jointes

Calendrier :

 Ouverture de la campagne : 6 novembre 2015

Fermeture de la campagne et date limite de dépôt des dossiers à la DAREIC :  16 novembre 2015 (minuit heure locale).

L’envoi par courrier du dossier ne sera recevable qu’après avoir complété le formulaire en ligne !

Ce dossier doit parvenir obligatoirement en double exemplaire à la DAREIC, qui en transmet un exemplaire à la REGION Service Education après instruction avec une fiche d’accompagnement au plus tard le 16 novembre 2015 à DAREIC, Les Hauts de Terreville Bureau 213, 97233 Schoelcher.  

Rappel : Les demandes de subvention adressées directement à la collectivité régionale sans respecter la procédure indiquée par les deux parties (Région et Rectorat) ne pourront faire l’objet d’aucun traitement.