Procédure de déclaration des mobilités collectives internationales pour le 1er degré

Le contexte actuel d’état d’urgence amène à compléter la procédure de d’autorisation de départ en sortie scolaire avec nuitées actuellement en vigueur dans le 1er degré par une déclaration de mobilité sortante à l’autorité académique et une inscription sur le site Ariane du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International.

Télécharger ICI la déclaration de mobilité sortante

Télécharger ICI le tutoriel d’inscription sur le site Ariane

N’oubliez surtout pas de consulter notre page Démarches avant départ

 

La DAREIC au Salon du lycéen

Lors de l’édition 2017 du Salon FORMEO (Salon de la Formation des tiers et de l’Orientation), organisé par la CTM en partenariat avec l’Académie de la Martinique, la DAREIC était présente au pôle « International » afin d’y promouvoir la mobilité européenne et internationale auprès des élèves de manière générale, et plus précisément, d’y présenter les différents dispositifs permettant le départ à l’étranger.

Stand de la DAREIC au salon FORMEO 2017

Nombre de lycéens étaient intéressés par une immersion dans un pays européen ou même au Canada. La participation à ce salon a aussi permis de sensibiliser les parents d’élèves et professeurs curieux et/ou désireux d’encourager leurs enfants ou élèves à partir à l’étranger. Aux lycéens qui nous ont confié ne pas oser se lancer ou ne pas connaître les modalités pour tenter l’expérience, la DAREIC a répondu à leurs appréhensions en les informant que le personnel académique et éducatif était en mesure de les accompagner dans leurs démarches.

 Ainsi, ce salon fût une bonne opportunité de faire connaître davantage la DAREIC aux élèves, parents et professeurs, en leur présentant les missions et le rôle incontournable qu’elle joue dans la mise en place des projets de mobilité dans le cadre scolaire.

Labellisation eTwinning de l’école Léon Lin à Ducos

Projet eTwinning /Erasmus+ “Save the Nature,there is no Planet B 2013-2015”

Logo officiel du projet réalisé par un élève de Belgique

 

Save the nature there is no planet B est ce que l’on pourrait appeler un projet eTwinning abouti. En effet, c’est sur la plateforme eTwinning que se sont rencontrés les enseignants des 6 écoles partenaires de différents pays européens qui ont mené à bien ce projet (Allemagne, Belgique, France, Lettonie, Pologne, Roumanie). C’est aussi dans cet espace qu’ils ont échangé, élaboré leur projet et c’est dans le Twinspace qu’ils ont partagé tous les travaux réalisés par les élèves. Abouti aussi car de cet échange est né un projet Erasmus+ (alors Comenius) s’étalant de 2013 à 2015 et qui a permis des rencontres avec les élèves des écoles partenaires dans leurs pays respectifs.
Pour la Martinique, c’est Annie-Laure DALMAT, enseignante de l’école élémentaire Léon Lin à Ducos qui a été porteuse de ce projet qui a valu a son établissement l’attribution du Label Etwinning et que nous remercions pour sa contribution.

Mascottes du projet réalisées par les CE1A Ecole Léon Lin

Constat de départ

La Terre a un nombre limité de ressources. Nous les utilisons plus vite qu’elles ne peuvent être remplacées. Nous consommons ces ressources en quantité différente. Ce que nous utilisons est appelé notre empreinte écologique – c’est l’impact que nous avons sur la planète Terre. Chacun de nous doit connaître son impact et décider d’économiser les ressources autant que possible, ou de vivre en ignorant les dommages qu’il cause à la Terre aujourd’hui et aux générations à venir….

Les six partenaires européens

  • Allemagne « Schule Mindenerwald” , HILLE École d’inclusion
  • Belgique »Kogeka 7 “, GEEL Collège/Lycée professionnel
  • Martinique, France. École Léon LIN (le Verger), DUCOS École élémentaire
  • Lettonie Kalsnavas Pamatskola,MADONA École élémentaire
  • Pologne Szkoła Podstawowa Sióstr Felicjanek nr 28, VARSOVIE École/Collège privé
  • Roumanie Centrul Scolar de Educatie Inkluziva,Constantin

Thèmes d’étude retenus et agenda des rencontres en Europe

En fonction de nos intérêts nationaux, de notre position géographique, de la connaissance de notre monde : la conservation des plantes, forêts et animaux, le recyclage des déchets l’Eau (pollution et biodiversité)

 Année 2013/2014

  • 14 au 17 Octobre 2013: Lettonie Protection des Forêts
  • 17-22 mars 2014 : Belgique Conservation des plantes et animaux
  • 12 au 15 Mai 2014 : Allemagne recyclage des déchets

Année 2014/2015

  • 3 au 7 Novembre 2014 : Pologne  Consommation et pollution des eaux
  • 12 au 16 Janvier 2015 : Martinique  Eau et biodiversité
  • 1er au 5 juin 2014 : Roumanie  Nos solutions pour sauver la planète, Évaluation du projet.

➢ Sur le thème « arbres, animaux et forêts « 

En LETTONIE, les élèves ont réalisé des activités pour enrichir leurs connaissances et leur compréhension de l’influence de l’homme sur la nature. Leurs recherches sur les arbres et forêts de leurs régions leur ont permis de connaître les écosystèmes et la biodiversité. Ils ont développé leurs connaissances sur l’utilisation des forêts et sur leur aménagement.

     En BELGIQUE, les élèves ont contribué à la conservation d’arbustes dans une réserve naturelle. Ils ont aussi construit des abris pour les oiseaux.

➢ Sur le thème du recyclage

  En ALLEMAGNE, les élèves ont comparé leurs Empreintes écologiques et ont échangé sur des stratégies de réduction des déchets, à la maison, à l’école. Ils ont aussi appris comment les déchets peuvent être recyclés dans leur vie quotidienne. Ils ont visité une usine de recyclage et ont compris l’importance du tri.

➢ Sur le thème du cycle de l’Eau, sa pollution

  En POLOGNE les élèves ont abordé le thème « Le cycle de l’Eau, sa Pollution, son Recyclage ». Ils ont visité le Centre de Sciences Copernicus où ils ont pu réaliser des expériences. Ils ont aussi visité la Station de Filtration de Varsovie et ont appris le processus de filtrage de l’eau d’une grande ville.

➢ Sur le thème L’eau et la biodiversité

  En MARTINIQUE, les élèves ont visité la côte atlantique et sa barrière de corail , les dauphins et admiré la végétation côtière, exploré la mangrove et évalué l’impact de l’homme sur la nature.

➢ Sur tous les thèmes

  En Roumanie, ils ont vu un réservoir dans une grande vallée, les magnifiques forêts des Carpates. Ils ont apprécié l’artisanat des roumains. Les élèves ont produit des objets en réutilisant des matériaux usagés, ont évalué ensemble le projet et créé une suite à Tobie.

En conclusion

C’est un bel exemple d’utilisation d’eTwinning qui devrait inspirer les enseignants du premier degré dans leurs projets d’ouverture à l’international dès le cycle 2!

Pour consulter le descriptif complet du projet, cliquez ICI