Coopérer avec CUBA dans le domaine éducatif quelle plus-value ?

Coopérer avec Cuba, quelle plus-value ?

Le Mardi 23 Mai s’est déroulé un séminaire autour de Cuba à l’occasion de la semaine des langues vivantes dans l’Académie de la Martinique. Plusieurs enseignants notamment d’espagnol s’étaient réunis afin de s’interroger sur la question suivante : Coopérer avec Cuba dans le domaine éducatif, quelle plus-value ?
La DAREIC avait réuni sept intervenants à cette occasion. Après l’ouverture du séminaire par Catherine Ciserane (Dareic) et Joël Chambertin (IPR Espagnol), un récapitulatif du système
cubain ainsi que de ses spécificités a été présenté tout d’abord par la directrice de l’Alliance Française de Santiago de Cuba sous format vidéo puis compléter par Inès Mansuela, service civique chargée de mission à la DAREIC.
Les interventions sur le système éducatif ont permis à l’assistance de comprendre : l’importance de l’éducation pour le gouvernement cubain, les politiques éducatives menées
pendant près de 50 ans, ainsi que les réussites du système éducatif cubain à l’échelle
internationale.
Lire la suite

Après l’éducation, Michel Manuel, passionné de Cuba et ancien directeur de cabinet du rectorat  a présenté les différentes approches de collaboration avec Cuba. Tout d’abord il a
rappelé les caractéristiques géographiques, sociales, politiques et économiques de l’île à prendre en compte pour une meilleure coopération. L’exemple de la complexité géographique de la Havane par rapport à la Martinique a été présenté. Coopérer oui, mais
avec quelle Havane ? Il a rappelé que la particularité du découpage de la capitale et de l’île en districts et régions. La complexité culturelle de l’île a également été abordée, Michel
Manuel a présenté quelques études de cas de ses expériences passées.

Afin de compléter le thème de la coopération avec Cuba, Tania Thélineau, chargée de
mission à la Ville du Lamentin qui est jumelée avec la ville de Santiago de Cuba depuis 20 ans
a exposé les différents échanges, expériences et projets réalisés dans le cadre du jumelage.
Elle a présenté les actions réalisées dans les domaines de l’art, du médical, de
l’environnement et de l’éducation. Par exemple, une présentation du projet ADELANTE,
projets éducatif mené par la Ville pour faire venir 11 instructeurs d’art cubains les écoles et
crèches et de la ville afin de partager leur savoir et leur culture. Madame Thélineau a ensuite
invité les enseignants présents à coopérer avec Cuba car selon c’est une expérience plus
qu’enrichissante pour l’Académie.
Voyager à Cuba peut parfois s’avérer difficile, c’est le problème que craignent souvent les
enseignants. Afin de répondre aux doutes et questions des enseignants, Maydelin Marin
Loaces, directrice de l’entreprise COOP’INTER a présenté les différentes modalités à suivre et
les difficultés à prendre en compte pour l’organisation d’un voyage avec des élèves à Cuba.
Parmi les modalités, Mme Marin a expliqué à l’assistance qu’il faut passer par l’organisme
AMISTUR car le Ministère ne s’occupe pas des échanges directement. Les échanges doivent
être faits en suivant une feuille de route bien précise et qui sera indispensable pour tout le
séjour.
Voyager à Cuba est cher, est en effet une seule compagnie assure la liaison Martinique-Cuba
c’est la Cubana de Aviacion qui ne propose que un vol par semaine. Les enseignants devront
donc prendre en compte que la durée minimum du séjour ne sera que d’une semaine. Par
rapport à l’organisation un peu complexe et aux tarifs élevés des hôtels, Mme Marin
conseille de se préparer au minimum un an à l’avance. Il faut donc si possible que les
réservations (hôtel, billet…) se réalisent au moins 8 à 10 mois à l’avance.
Malgré ces complications, Mme Marin a rappelé que voyager avec ses élèves à Cuba c’est
possible, que le voyage se déroule toujours très bien et que les retours et témoignages sont
très positifs.
Pour conclure le séminaire, deux enseignantes du second degré mesdames Gladys Naud et
Françoise Foutou sont venues témoigner de leurs expériences d’échanges avec Cuba.

Les intervenants

Amphithéâtre du lycée de Bellevue
Intervenants :
Catherine Decilap, directrice de l’Alliance Française de Santiago de Cuba (vidéo)
Inès Mansuela, chargée de mission à la DAREIC
Michel Manuel, passionné de Cuba et ancien directeur de cabinet de la Rectrice
Tania Thélineau, chargée de mission au service de relations internationales de la Ville du
Lamentin
Maydelin Marin Loaces, directrice de l’entreprise COOP’INTER
Gladys Naud et Françoise Foutou, professeures d’espagnol

Débats Citoyens en Anglais 2017

L’édition 2017 des Débats Citoyens en Anglais a vu s’affronter 5 lyçèes de l’académie : Acajou 2, Cluny, Fanon, Schoelcher et Zobel. La rencontre s’est déroulée au lyçèe Frantz Fanon le 10 mai de 8h à 12h30.
Maîtrise de la langue, réflexion, écoute et réaction spontanée ont alimenté quatre débats riches et animés. Tous les participants, issus de classes de seconde et de première, ont développé leurs points de vue de façon argumentée avec enthousiasme et conviction.
L’équipe du lyçèe Schoelcher, après un débat de finale particulièrement disputé
face à l’équipe du lyçèe Fanon, a remporté la victoire. Il est à souligner qu’il s’agissait là d’une deuxième victoire consécutive pour le lyçèe Schoelcher. Bravo à eux.
L’attention et l’intérêt portés par tous les acteurs de cette manifestation lors de cette troisième édition ont joué un rôle capital dans cet aboutissement d’une année de préparation, d’assiduité et d’efforts.
Un grand merci aux élèves participants ainsi qu’à leurs enseignants, aux huit membres du jury qui se sont relayés lors des différents débats, à M. Patrick André et aux élèves qui ont filmé et réalisé la vidéo de la manifestation , aux élèves venus encourager les équipes ainsi qu’à madame Ciserane qui a chaleureusement présidé cette matinée.
Rendez-vous est pris pour l’édition 2018.

Appel à projet FEBECS 2017

Demande de subvention FEBECS

 

La campagne de demande de  subvention FEBECS 2017 pour des séjours linguistiques et culturels sur la Caraïbe est ouverte jusqu’au

  • 20 juin 2017 (minuit heure locale)
Appel à projet FEBECS 2017

Les établissements scolaires peuvent bénéficier de subvention grâce à la mobilisation du Fonds d’Echanges à but Educatif, Culturel et Sportif (gérés par la DJSCS) selon les conditions définies ci dessous :

Peuvent être financés les séjours linguistiques et culturels qui respectent les critères suivants :

  • Critère 1   La priorité sera donnée cette année aux projets de mobilité en direction des pays avec lesquels l’Académie a signé une convention de coopération éducative ou en instance : La Dominique et Sainte-Lucie et Saint-Vincent et les Grenadines, Cuba (en instance).
  • Critère 2 : Le projet pédagogique s’inscrira dans le cadre du volet « ouverture internationale » du projet d’établissement assorti d’objectifs pertinents en termes de     développement et/ou de  consolidation de compétences linguistiques et culturelles ;
  • Critère 3 : Le projet fait état de l’existence d’un lien réel avec un partenaire étranger identifié (appariement ou convention entre établissements) ;
  • Critère 4 : Le projet a vocation à s’inscrire dans une dynamique pérenne d’échanges :(mobilité virtuelle en année N-1 et mobilité réelle en année N) ;
  • Critère 5 : Le projet fait apparaître un objet d’étude s’intégrant à une progression thématique qui implique une équipe éducative pluridisciplinaire ;
  • Critère 6 : Le projet prévoit un prolongement pédagogique qui renforce la validité du parcours didactique envisagé ;

Pour en savoir plus, CLIQUEZ ICI

Cérémonie de valorisation des assistants de langue

Le mercredi 26 avril 2017 était organisée la cérémonie de valorisation des assistants de langues vivantes étrangères de l’Académie dans la salle polyvalent du LGT Joseph Gaillard. La cérémonie de valorisation était l’occasion de mettre en avant les projets des assistants, de partager leur retour d’expérience, de faire un bilan de l’année scolaire et de les récompenser. La cérémonie s’est déroulée en trois parties, une présentation du bilan, la présentation des projets, et la remise des prix pour se conclure autour d’une collation.

Bilan et témoignages 

La cérémonie a tout d’abord commencé par le mot de bienvenue de Madame Ciserane (DAREIC) suivi de Madame Sinseau (IPR d’anglais) et de quelques témoignages de tuteurs riches en émotion et traduisant le travail complice entre ces derniers et leurs assistants. Un bilan de l’année scolaire et du programme des ALVE a été présenté relayant les différentes conclusions/informations des réunions de mi-parcours des ALVE et des tuteurs.

Présentation des projets 

Au cours de la cérémonie, sept projets ont été présentés par des assistants de portugais, d’espagnol et d’anglais accompagnés de supports audiovisuels. Ces projets avaient été pré-selectionnés à l’avance par l’équipe de la Dareic pour participer au concours du meilleur projet présenté lors de la cérémonie de valorisation.

Pour le 2nd degré

  • Mélanie JACOB, ALVE  en Anglais au collège du Carbet a présenté une activité de simulation d’entretien
  • Natalia MONRABAL, ALVE en Espagnol au LGT Frantz Fanon a présenté une activité de production de SLAM et chansons
  • Lucia CUENCA, ALVE en Espanol au LP Raymond Néris a présenté une activité sur la réalisation de Tapas
  • Joao ANTUNES, ALVE en Portugais au Collège Hubert Néro a présenté une activité de littérature, culture et gastronomie brésiliennes autour du haricot

Pour le 1er degré

  • Nicolas SAN MILLAN, ALVE de la circonscription du Morne Rouge a présenté une activité musicale pour exprimer son état
  • Olivia BALLANTINES , ALVE en Anglais de la circonscription du Marigot a présenté une rétrospective de son année scolaire
  • Niklas HAMMOND, ALVE en Anglais de la circonscription du Saint-Esprit a présenté une bande dessinée qu’il a réalisé à l’aide de son tuteur comme support d’apprentissage

Les projets variés des assistants ont rencontré un vrai succès auprès des élèves mais également du public présent dans la salle.

Remise des prix 

A la fin de la cérémonie, le public présent a voté pour le meilleur projet présenté puis regardé les autres projets des ALVE non sélectionnés pour le mini concours.

Remise des prix de la meilleure production

Le prix du meilleur projet a été décerné à João Antunes, assistant de portugais dans le second degré pour son travail sur « le haricot ». Les deuxième et troisième prix ont été décernés à Nicolas San Millian (assistant d’espagnol) et Olivia Ballantine (assistante d’anglais).

Remise des prix de la meilleure production

Après la remise des prix les assistants ont récupéré leur diplôme signé par la Rectrice et participé à la collation organisée par la DAREIC.

Promotion d’assistants de langue vivante étrangère 2016-2017