Visite d’une délégation canadienne du 16 au 20 janvier 2017

Durant une semaine, l’Académie de la Martinique a accueilli une délégation canadienne constituée de M. Michel ANGERS, maire de Shawinigan, « ville entrepreneuriale et 3ème pôle du numérique au Québec », ainsi que de M. Guy DUMAIS, Président du CIME, Comité International de l’Education Mauricien.

Cette rencontre était placée sous le signe de l’échange et dédiée à la concrétisation de partenariats entre les établissements scolaires de la région de la Mauricie au Québec et ceux de l’Académie de la Martinique, afin de favoriser la mobilité entre les deux territoires. Par ailleurs, les thèmes de entrepreneuriat chez les jeunes, du numérique éducatif ont été abordés. En effet, le numérique se veut porteur professionnellement, c’est pourquoi l’enjeu est d’intégrer des outils numériques dès la petite enfance.

Une visite de l’école maternelle « Les Abeilles » de Terre Sainville a permis à l’équipe pédagogique de présenter les travaux  de familiarisation des enfants aux outils numériques via les tablettes fournies par la ville. Ce fut, par ailleurs, l’occasion pour nos partenaires canadiens de se rendre compte de l’étroite articulation qui existe entre l’éducation nationale et les collectivités territoriales dans le déploiement du plan numérique éducatif.

Présentation de l’intégration du numérique dans les apprentissages à l’école maternelle les Abeilles (Fort-de-France)

Lors des visites en établissements scolaires, ces derniers nous ont fait part de leurs projets en cours ou déjà réalisés, autant à l’international que dans le numérique. Plusieurs perspectives d’échange ont alors été développées. Premièrement, la mobilité professorale : de nombreux professeurs ont exprimé leur intérêt à partir au Canada afin de s’enrichir de l’expertise pédagogique canadienne. Une proposition d’échange de bonnes pratiques dans les premier et second degrés a d’ailleurs été régulièrement soulignée au cours des visites.

Aussi, l’idée d’un lien entre le Québec et la Martinique sur la question du décrochage scolaire, dénommée « persévérance scolaire » au Québec, a également été un thème récurrent. Très intéressé par le programme « Micro lycée » du lycée professionnel Léopold Bissol visant à aider les élèves en situation de décrochage, M.DUMAIS a proposé d’étudier les besoins liés à la persévérance scolaire dans les deux territoires et d’intégrer le numérique dans ces programmes.

La deuxième partie de cet accueil a pris la forme de tables rondes sous l’égide des corps d’inspection du premier et du second degré. A cette occasion des échanges nourris ont eu lieu en présence des partenaires locaux.

Table ronde au LPO la Jetée
Table ronde au LGT Joseph Gaillard

Lors du salon de l’entreprise « Ose » à Madiana, M. ANGERS, le maire de Shawinigan, à l’invitation de la MAREE[1] a exposé le plan d’action qu’il a mis en place dans sa ville pour inciter les jeunes à entreprendre davantage. Ce concept, qu’il a exporté à Dunkerque et Bordeaux, repose sur le développement d’une communauté entrepreneuriale incluant l’école afin de développer des aptitudes et des habiletés en termes d’entrepreneuriat chez les jeunes. Ce programme a permis d’augmenter significativement le nombre de créations d’entreprise chez les 18-35 ans dans sa ville.

M. Angers au salon de l’entreprise « Ose », table ronde « Comment susciter l’esprit entrepreneurial chez les jeunes »
Rencontre avec les élus de la commission coopération de l’Espace Sud

Des échanges de bonnes pratiques ont  également eu lieu avec les responsables du CASNAV, dont les missions visent à faciliter l’accueil et l’intégration scolaires des élèves nouveaux arrivants et des jeunes voyageurs. Ils ont pu découvrir et apprécier le programme d’intégration des migrants intitulé « PANDA » pour « Population Accueillante des Nouveaux arrivants D‘ici et d’Ailleurs » mise en œuvre dans la ville de Shawinigan, et plus généralement le système mis en place par l’éducation québécoise pour l’arrivée des migrants.

Cette semaine fut riche en échanges tant professionnels que culturels. Cette visite sera suivie de celle des partenaires canadiens chargés de la concrétisation des pistes de travail et de collaboration ébauchées durant cette mission, à l’occasion du Salon FORMEO auquel ils participeront du 15 au 17 février 2017.

Lien vers le blog du Lycée Professionnel Place d’Armes : https://blogcdilpplacedarmes.wordpress.com/2017/01/24/projet-de-partenariat-mauricie-region-administrative-du-quebec-martinique/