Cellule Académique Fonds Européens et de Coopération (CAFEC)

Dareic-petit

Depuis 2013, une Cellule Académique des Fonds Européens et de Coopération (CAFEC) a été créée au sein de la DAREIC. Ses missions principales sont :

 

  • Veille : réglementaire, juridique, pédagogique, technique
  • Information/Conseil pour les porteurs de projets potentiels : assistance technique pour le montage des projets
  • Formation des ERAEI, porteurs et/ou chef de projets : gestion de projet
  • Accompagnement /Coordination : évaluation/conseil/contrôle
  • Création d’outils pour les porteurs et/ou chefs de projets : faciliter le montage et la gestion des projets, impulser la naissance et la mutualisation des projets
  • Développement partenarial : représentation de l’Académie au niveau de toutes les autorités de gestion
  • Dissémination des bonnes pratiques : mutualiser les bons projets Martiniquais, mais également appuyer le montage de projets réussis ailleurs

Pour vous accompagner pas à pas  dans la mise en place de vos projets, n’hésitez pas à consulter la boîte à outils

En décembre 2013 a été lancé, à l’initiative de la DAREIC/CAFEC un vaste processus de recensement des projets en cours ou potentiels dans les établissements scolaires en Martinique avec plusieurs buts :

  • identifier les projets qui pourraient bénéficier des financements européens
  •  mutualiser les bonnes pratiques
  •  identifier les besoins des initiateurs de projets afin de leur offrir non seulement des informations, des conseils, mais également des outils adaptés à leurs besoins spécifiques.

Textes officiels

Europe 2020 est la stratégie de l’Union européenne en faveur de la croissance et de l’emploi, lancée pour dix ans en 2010. Elle ne se limite pas à résoudre la crise économique dont les pays de l’UE sortent peu à peu, mais vise aussi à combler les lacunes de notre modèle de croissance et à mettre en place les conditions d’une croissance intelligente, durable et inclusive.

Concrètement, l’Union européenne a fixé cinq objectifs ambitieux à atteindre d’ici 2020 en matière d’emploi, d’innovation, d’éducation, d’inclusion sociale et d’énergie (ainsi que de lutte contre le changement climatique). Chaque État membre a adopté ses propres objectifs nationaux dans chacun de ces domaines. Des actions concrètes menées aux niveaux européen et national sous-tendent la stratégie.

Si vous souhaitez lire le texte intégral de la stratégie voir ici.

En cohérence avec de la stratégie Europe 2020, l’Union européenne a défini 11 objectifs thématiques, que les fonds européens structurels et d’investissement (FESI) vont poursuivre.

les 11 objectifs thématiques

Europe 2020 en France

 

Les recommandations par pays sont des documents élaborés par la Commission européenne pour chaque État membre: elles analysent la situation économique et suggèrent des mesures à prendre au cours des 18 mois suivants.

La Commission a adressé sept recommandations à la France pour l’aider à améliorer sa situation économique. Ces recommandations concernent les domaines suivants: finances publiques, compétitivité-coûts et hors coûts; concurrence dans le secteur des services et des industries de réseau; fiscalité; marché du travail; éducation et transition entre les études et le monde du travail.

Pour lire tous les textes officiels concernant la France voir ici.

Europe 2020 en Martinique

 

Le Conseil Régional de la Martinique a publié le Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 au titre de l’objectif « Investissement pour la croissance et l’emploi ». Vous pouvez le consulter et télécharger ici.

Positionnement général de la Martinique par rapport au cadre stratégique de
l’Union

Pour la période 2014-2020, les fonds européens constituent un important effet levier pour
la mise en oeuvre des politiques publiques régionales visant à la cohésion économique et
sociale et la solidarité en Martinique. C’est par la mise en complémentarité des fonds
communautaires, nationaux et régionaux que la Région Martinique propose des solutions
adaptées à ses ambitions et aux enjeux identifiés dans le diagnostic territorial élaboré en
2012.
La Région Martinique a choisi d’élaborer un programme pluri-fonds FEDER-FSE visant
à favoriser une réelle synergie entre les fonds dans une approche intégrée.

Afin de garantir l’optimisation de l’utilisation des fonds européens, les autorités de gestion Région (FEDER, FSE, FEADER) et Etat (FSE et FEAMP) ont décidé de la mise en place d’un outil de gouvernance et de gestion des fonds européens moderne, unique et performant , une agence de gestion des fonds européens, qui garantira :
• La coordination, synergie des programmes et leur complémentarité
• L’annulation du risque de double-financement
• La conduite d’un maximum de projets intégrés

Le Programme Opérationnel FSE Etat peut être consulté et téléchargé ici.

Régions ultrapériphériques (RUP)

Le programme de coopération territorial européen (INTERREG Caraïbe) a pour autorité
de gestion la Région Guadeloupe, la Martinique est partenaire (financier et décisionnaire). Le programme s’articule autour de 7 Objectifs Thématiques (OT).

Les OT relevant à la fois du volet transfrontalier (Martinique, Guadeloupe, OECS) et transnational (Martinique, Guadeloupe, Guyane, Saint-Martin et Grande Caraïbe sont les suivants : OT3, OT5, OT6, OT9, OT11. Un OT qui relève uniquement du volet transfrontalier :OT4. Un OT relève uniquement du volet transnational: OT10.

Pour plus de détails voir INTERREG Caraïbes

Erasmus+

Erasmus+ est le programme de l’UE dans les domaines de l’éducation, la formation, la jeunesse et du sport pour la période 2014-20201. Il vise à relever les défis ci-dessous :

–       La lutte contre les niveaux croissants de chômage, en particulier parmi les jeunes

–       Le  développement du capital social chez les jeunes, l’autonomie de ces derniers et leur capacité à participer activement dans la société

Pour cela, Erasmus+ favorise les mobilités et la coopération entre établissement scolaire et universitaire des différents pays partenaires.

Les possibilités de mobilité sont multiples :

–       Mobilité d’étude et de stage pour les étudiants et les jeunes diplômés (depuis moins d’un an) : programme enseignement supérieur nécessitant une Charte Eramus+ pour les établissements d’envoi et d’accueil,

–       Mobilité de stage pour les jeunes scolarisés en lycée professionnel et les jeunes diplômés (depuis moins d’un an) : programme enseignement professionnel,

–       Mobilité de formation, d’enseignement ou d’observation en entreprise pour les enseignants de tous niveaux (enseignement supérieur, enseignement professionnel et enseignement scolaire),

–       Partenariat stratégique pour les partenariats entre établissements scolaires implantés dans des pays différents de l’Union Européenne.

Le programme prévoit également de donner aux organisations de jeunesse et aux animateurs socio-éducatifs des possibilités de coopération et de formation pour développer leur professionnalisme et la dimension européenne de l’animation socio-éducative.

Un échange de jeunes est une activité qui rassemble des jeunes d’au moins 2 pays du programme Erasmus+/Jeunesse en Action  ou d’un pays voisin de l’UE autour d’un projet élaboré et réalisé en commun. Groupes de 16 à 60 jeunes  âgés entre 13 et 30 ans pour 5 à 21 jours. Consulter le site : www.lebij.be

L’autre volet du Programme Européen Jeunesse en Action est le Service Volontaire Européen. Ouvert aux 18-30 ans résidant légalement dans l’un des 31 pays participants, il permet de vivre une expérience de 2 semaines à 12 mois en effectuant une activité utile à la communauté d’accueil. Vous êtes nourri(e)-logé(e), bénéficiez d’une petite indemnité mensuelle, et d’un accompagnement linguistique et culturel. Consulter le site: www.jeunesseenaction.fr

Le contact pour ce volet Jeunesse et Sport du programme en Martinique est la DJSCS (Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale) et la personne de contact en la personne de M. Bruant :

Tél. : 0596 66 35 35 Fax : 0596 66 36 01 Mail : fred.bruant@drjscs.gouv.fr

La DAREIC accompagne les porteurs de projets européens entrants dans le cadre des programmes Erasmus+ par la diffusion de l’information sur ces programmes, dans la recherche de financement, la rédaction des demandes de bourses.