Le portugais dans l’académie de la Martinique

Informations générales

En 2014, l’enseignement du portugais a concerné 644 élèves dans le secteur public et 63 élèves du secteur privé, soit 707 élèves sur l’ensemble de l’académie :

  • 281 élèves en collèges
  • 426 élèves en lycée

Il représente 1,7% des enseignements.transparent

Les établissements publics du second degré qui dispensent le portugais pour la rentrée scolaire 2014-2015 :

COLLEGES LYCEES
DILLON 2 http://site.ac-martinique.fr/clgdillon2/ VICTOR SCHOELCHER http://www.victor-schoelcher.fr/
HUBERT NERO http://etabs.ac-martinique.fr/hnero/ BELLEVUE http://www.lgtbellevue.com/
GERARD CAFE https://clg-gerardcafe.ac-martinique.fr/wordpress FRANTZ FANON http://etabs.ac-martinique.fr/lgtfrantzfanon/
GEORGES ELISABETH http://cms.ac-martinique.fr/etablissement/clg_georgeselisabeth/ ACAJOU 1 http://s452819937.siteweb-initial.fr/
SAINTE LUCE http://cms.ac-martinique.fr/etablissement/clgsteluce/ MONTGERALD http://cms.ac-martinique.fr/etablissement/lgtmontgerald/
VINCENT PLACOLY NORD ATLANTIQUE http://site.ac-martinique.fr/lponordatlantique/
TERREVILLE http://cms.ac-martinique.fr/etablissement/terreville/ JOSEPH ZOBEL http://cms.ac-martinique.fr/etablissement/jzobel/
JOSEPH PERNOCK http://lycee-joseph-pernock.com/
NORD CARAIBE http://lyceenordcaraibe.com/

Les établissements privés sous contrat d’association qui dispensent le portugais pour la rentrée scolaire 2014-2015 :

LGT SAINT-JOSEPH DE CLUNY

LGT LYCEE DE L’UNION

LPO ADVENTISTE RAMA

L’inspection de Portugais

Projets et témoignages

De nombreux projets sont mis en place par les équipes pédagogiques de portugais afin de dynamiser leur enseignement et d’assurer la promotion de la langue enseignée.

Azulejos de Portugal (Lycée Nord Caraïbe)

Atelier de pratique artistique et de la langue portugaise

fleur-horz

Au cours de l’année 2015-2016, les élèves des classes de première L, ES et S de l’option facultative de portugais du lycée Nord Caraibe ont participé à un atelier de pratique artistique intitulé « Azulejos de Portugal ».

Cet atelier fut animé par mesdames Magali VÉLAYOUDON (enseignante de Portugais) Véronique BAUDE (enseignante PLP Arts appliqués) et Monsieur Victor ANICET (artiste céramiste).

Animation de l'atelier par M. Victor ANICET
Animation de l’atelier par M. Victor ANICET

Sur une période de six mois, les élèves se sont enrichis de la dimension culturelle propre à la langue portugaise à travers le volet « Cultures et Civilisation portugaise » enseignée par Mme VÉLAYOUDON. L’objet d’étude principal était l’azulejo du Portugal.

L’atelier a débuté par des recherches sur l’origine des azulejos définis comme des petits carreaux de faïence qui ornent les façades, les sols, et les plafonds de bâtiments au Portugal. Considéré comme un art national à part entière, l’azulejo représente des scènes mythologiques, religieuses, fantastiques, satiriques ou tout simplement des scènes de  la vie quotidienne.

Cette appropriation de la dimension culturelle de la langue portugaise a permis aux élèves de découvrir les techniques liées à la production des azulejos au sein d’un atelier de pratique artistique. Les élèves ont été accompagné dans cette démarche de production par monsieur Victor ANICET et Madame BAUDE.

Ils ont pratiqué en s’impliquant dans la démarche de création et en prenant des initiatives tout au long de ce parcours.

Cette  démarche s’est déroulée en trois phases : la phase d’investigation (dessin, croquis, recherche internet), la phase d’expérimentation (exploitation des matériaux, la découverte des émaux à froid et leur utilisation) ou encore la phase de réalisation (réalisation de 18 panneaux couverts d’azulejos de 40X40 centimètres destinés à embellir l’établissement ).

Très rapidement, un lien particulier s’est tissé entre Victor ANICET et les élèves.  En effet une grande complicité s’est établie entre eux. Ainsi ils ont  été curieux de découvrir ses œuvres à travers le film documentaire « La Vision du Vaincu «  de Laure MARTIN retraçant la réalisation de La Caravelle de Victor ANICET à l’Habitation Saint-Etienne sur la commune du Gros-Morne, puis la visite de deux animations murales en céramique, « Liberté » Place de la liberté (mur d’entrée de la ville de Schoelcher) et « Restitution 2 » collège Cassien Sainte Claire de La Meynard, Fort-de-France.

animations murales en céramique, « Liberté » Place de la liberté (mur d’entrée de la ville de Schoelcher) et « Restitution 2 » collège Cassien Sainte Claire
Animations murales en céramique, « Liberté » Place de la liberté (mur d’entrée de la ville de Schoelcher) et « Restitution 2 » collège Cassien Sainte Claire

Les échanges approfondis avec l’artiste leur ont permis de partager des émotions et de cultiver leur sensibilité ainsi que leur curiosité.

La Journée des Arts à l’École du 02 juin 2016  fut l’occasion de valoriser les productions des élèves. Ils étaient très fiers d’exposer leurs œuvres tout en diffusant un diaporama retraçant l’histoire des azulejos. Ils ont également remercié avec une vive émotion monsieur Victor ANICET pour toute son attention en lui remettant un azulejo  très original.

Remise de cadeau à Monsieur ANICET par les élèves
Remise de cadeau à Monsieur ANICET par les élèves

Quelques impressions des élèves participants :

« Atelier très apprécié qui nous a permis de réaliser de beaux et magnifiques azulejos. » Lindsey, 1 ES

« Cet atelier nous a permis d’exprimer notre créativité tout au long de l’année qui va s’achever par un voyage à Lisbonne en 2017. » Stéphanie, Aurély, Thomas, 1S, 1ES

« J’ai beaucoup aimé l’atelier car j’aime dessiner et il m’a permis d’apprendre d’autres façons de m’exprimer à travers le dessin. » Ludivine, 1ES

Article écrit par mesdames Magali VÉLAYOUDON et Véronique BAUDE

Les Lusolympiades

Il s’agit d’un projet à portée académique qui occupe plus de 200 élèves issus des établissements de l’île autour du thème des Jeux Olympiques de Rio 2016.

 2016_Summer_Olympics_logo.svg

Thème : les Jeux Olympiques de RIO 2016

Tâches finales : 4 productions liées au thème des J.O. Rio 2016

Objectifs :

– Renforcer la motivation des élèves pour l’apprentissage de la langue portugaise

– Utiliser la langue comme instrument d’action et de communication

– Développer l’expression orale et écrite des élèves

– Développer l’autonomie et la créativité des élèves

– Utiliser les TICE

– Promouvoir l’apprentissage de la langue portugaise dans l’Académie de Martinique

Pour tous les détails sur ce projet voir ici

 Bilan des Lusolympiades 2015

Le Vendredi 11 décembre 2015 a eu lieu la première édition de la cérémonie de remise des prix des « Lusolympiades » à l’Institut Martiniquais du Sport au Lamentin.

Il s’agissait de récompenser l’ensemble des élèves lusitanistes  qui ont adhéré à ce concours académique et de donner un large écho à l’enseignement du portugais  qui existe depuis plus de quarante ans à la Martinique. En effet, le portugais est la troisième langue la plus étudiée dans l’académie.  Une quinzaine de dynamiques professeurs répartis dans toute l’île dispensent leur enseignement avec passion à environ 750 élèves de la maternelle (sensibilisation) au lycée.

Pour lire tout l’article voir ici.

public

Assistants de Langue Vivante Etrangère: témoignages

Les établissements peuvent sur demande accueillir un assistant de langue vivante étrangère, qui a pour mission d’accompagner l’enseignant et l’élève dans l’amélioration des compétences de communication orale. En 2014-2015, Edu et Gabriela, arrivés du Brésil ont su ravir les élèves du 2nd degré et leur permettre de progresser dans leur pratique de la langue portugaise. Plusieurs témoignages rendent compte de ces échanges mutuels :

  • Témoignage d’élèves de Paul CHENEAU, professeur de portugais au LGT Bellevue:

L’option internationale du baccalauréat

Vous pouvez consulter ici le programme de l’enseignement de langue et littérature brésiliennes dans les sections internationales brésiliennes de langue portugaise

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=85759

Le portugais à l’école maternelle  les Alamandas de Castel Desrochers (2014-2015)

Une expérience innovante

A l’initiative de la Directrice et de l’équipe pédagogique de l’école maternelle les Alamandas de Castel Desrochers, un projet de sensibilisation à la langue portugaise a pu être mené à bien cette année. En effet, tel que le prévoit le projet d’école, l’ouverture au monde est un axe privilégié. Aussi, la pratique de la langue portugaise à l’école maternelle a eu pour but principal de faire découvrir cette langue et culture et à donner aux enfants envie de l’étudier plus tard.

Les objectifs ont été modestes : s’il s’est agi d’une sensibilisation à cette langue, il n’en demeure pas moins que des compétences ont pu être avantageusement travaillées avec les élèves qui sont très mobiles et pas encore limités par les automatismes de la ou des langues maternelles (français et créole ici). Ainsi, les schémas articulatoires, les capacités auditives sont les compétences principales qui ont été mobilisées. L’introduction d’une langue vivante en maternelle peut donc être très bénéfique, tant pour la discrimination auditive, que pour la reproduction de sons, d’intonations et d’accentuations. Cela est d’autant plus important, que ces compétences sont de plus en plus difficiles à acquérir au fur et à mesure que l’enfant grandit.

Le portugais norme brésilienne a été enseigné. C’est une langue romane de la famille des langues indo-européennes. Originaire du Portugal, il a évolué séparément du portugais européen depuis le XVIème siècle dans son orthographe et sa prononciation.

Découvrez l’organisation et les activités du projet ICI

L’organisation des moments d’apprentissage du portugais

Brazil

La durée a été déterminée en fonction de la disponibilité de l’enseignante et des capacités d’attention des enfants comme suit :

  • En TPS (très petite section), un maximum de 5 à 10 minutes
  • En PS (petite section), un maximum de 10 minutes
  • En MS (moyenne section), un maximum de 10 à 20 minutes
  • En GS (grande section), un maximum de 20 à 25 minutes

La fréquence à raison d’une fois par semaine (le jeudi de 8h à 9h) de novembre à juin (en fonction de la disponibilité de l’enseignant).

Idéalement cette fréquence devrait être quotidienne. En effet, plus les enfants sont exposés à ces moments d’apprentissage de la langue vivante, plus l’imprégnation, élément essentiel de la mémorisation, pourra être effective.

images (2)

Les activités

Les activités  dépendent directement des activités langagières sollicitées. La compréhension orale (CO) et la (re)production orale (PO) ont été travaillées en priorité en privilégiant des activités de compréhension associées à des gestes, expressions du corps ainsi que des activités de reproduction orale de mots, d’expressions ou de phrases. Par l’écoute, la gestuelle, puis la reproduction, l’enfant se familiarise progressivement aux sonorités de la langue vivante étrangère, à sa musicalité et aux intonations qui lui sont propres.

L’objectif premier n’est donc pas la compréhension, mais la capacité à reproduire qui s’appuie sur des compétences auditives et phonologiques.

La dynamique équipe de cette école a clôturé l’année par l’organisation d’une magnifique spectacle, point d’orgue de l’important travail effectué avec les élèves de toutes les sections. Le thème : Une invitation au voyage qui a conduit l’ensemble de la communauté scolaire (plus de 150 parents, ATSEM, taties de la garderie) a embarqué sur la compagnie « AIRCASTEL » grâce aux hôtesses et stewards afin de découvrir une dizaine de pays du monde à travers une décoration magnifique, des danses et des chants  entonnés joyeusement par les enfants et les personnels de l’école. Ces élèves de 3 à 5 ans ont impressionné le public par leurs excellentes prestations.

Ce fut aussi  l’occasion pour les 80 élèves de l’école de chanter la célèbre comptine brésilienne « Atirei o pau no gato » dont la morale prône le respect des animaux qui ne doivent pas être maltraités.

En guise de récompense pour l’ensemble du travail effectué pendant l’année, ils se sont vus remettre un diplôme, un petit livret des acquis et ont pu déguster des spécialités brésiliennes telles que « brigadeiro, bolo de maracujá, bolinhos de queijo, rissóis etc.. » Miam, miam !!!!

Livret-portugais1

 

Livret-portugais2

Bravo aux enfants et à toute l’équipe éducative et rendez-vous l’année prochaine pour la suite de ce magnifique voyage !