Archives par mot-clé : Canada

Mobilité virtuelle

Trois ans d’échange épistolaire entre   le collège Asselin de Beauville de Ducos et Davenport Public School, Ontario.

Le principe pédagogique de ce projet est basé sur l’échange de lettres, de diaporamas et de vidéos avec les élèves partenaires. L’objectif est qu’ils se lient d’amitié, découvrent d’autres modes de vies, d’autres cultures et utilisent la langue cible pour communiquer en situation réelle.
Ce projet a déjà été réalisé au collège Constant Le Ray en 2014/2015 et au collège Gérard Café en 2015/2016 avec les classes de 5èmes.
Il a débuté cette année en octobre 2016 au collège Asselin de Beauville.

Ecnage épistolaire Martinique/Canada

La motivation des élèves a clairement été accrue par cette correspondance. Leur implication a été totale tant dans la volonté d’améliorer leurs compétences écrites dans la langue cible que dans celle de faire découvrir la Martinique à leurs correspondants canadiens. Les derniers colis échangés remplis de cadeaux ont montré l’intérêt des élèves pour ce projet.

Echange épistolaire Martinique/Canada

Les élèves voient une application concrète de leur apprentissage d’une langue étrangère, et cela permet de décupler leur motivation à apprendre une langue vivante dans une communication authentique.

Mrs Richter, enseignante de français à Davenport Public School, nous fait visiter son école en vidéo :

 

La section cuisine de l’AMEP aux Etats-Unis et au Canada

L’aboutissement de 4 ans d’échanges

Nos élèves des sections professionnelles cuisine de l’Amep Raynal Sarcus (Métiers de la bouche) ont pu concrétiser leur ambitieux projet : se rendre à l’École Hôtelière de l’Outaouais du Centre de formation professionnelle (CFP) Relais de la Lièvre-Seigneurie au Canada, réaliser de riches échanges, faire découvrir leur culture et en apprendre un peu plus sur celle du Canada.

3 chefs enseignants Mr Sainrimat et MrLattes (Martinique Amep Raynal Sarcus) , Mr Tessier (Canada, Québec)

Le projet pédagogique a commencé il y a environ quatre ans, début des échanges entre deux passionnés de l’Art culinaire et du voyage, un enseignant en restauration de l’Amep Raynal Sarcus et son collègue enseignant de cuisine dans l’Outaouias (région du Québec). Ce partenariat s’est finalement concrétisé avec le départ des élèves, des enseignants et du directeur des sections cuisines de l’Amep.Raynal Sarcus pour un séjour pédagogique et linguistique de 3 semaines à New York et au Canada.

Dans les cuisines du Hilton au Lac Lamy, Canada

« On dit souvent que les liens sont longs à faire, mais qu’après ça ce sont des amis pour la vie», a souligné l’enseignant en cuisine Gaétan Tessier enseignant canadien, bien heureux de les recevoir.

HILTON LAC LAMY au Québec Hôtel 5 étoiles (Classé 3eme en Amérique du nord)

Pour les enseignants de l’Amep Martinique enjoués par cet échange, ce projet a permis aux élèves de découvrir un nouveau pays, une nouvelle cuisine, de mettre en application les techniques apprises sur un autre territoire, de travailler des produits qui ne leur étaient pas familiers.

Soirée pédagogique

Les liens professionnels et personnels ont été consolidés et permettent aujourd’hui d’envisager plus aisément un partenariat international entre les deux structures.

Un beau métissage de cuisines

«Nous travaillons sur la même technique de base française. Avec la Martinique, nous nous attendons à beaucoup de fruits et du rhum. De notre côté, nous allons mettre du sirop d’érable et à notre grande surprise les Martiniquais adorent le sirop d’érable. Ce sont des choses qui se marient très bien. Nous utilisons des produits de Canada pour faire des recettes typiquement martiniquaises. Pour les élèves, c’est un atout de réaliser cela car ce ne sont pas nos habitudes, nos traditions. Ce partenariat est un bel échange ! » assure GaétanTessier.

Dîner métissé Martinique/Québec à l’Ecole Le relais de la lièvre Seigneurie

Ensemble, Canadiens et Martiniquais ont réalisé un menu gastronomique qui a été servi au cours d’une semaine gastronomique et d’une soirée de Gala avec présence d’officiels : conseil municipal, maire de la ville de Gatineau, intervenants de radio nationale du Canada.

Pavé de doré poché émulsion à l’érable/ patate douce et topinambour sautés, chou de milan étuvé

Aux menus élaborés par les chefs : Gaëtan TEISSIER du Canada, Jocelyn SAINRIMAT et Claude LATTES de l’Amep Martinique, élèves et enseignants ont présenté un repas associant des produits canadiens et martiniquais.

Blinis de patate douce, crème brulé à la Christophe,beurre de saumon fumé

Menu

Entrées froides :         Blinis de patate douce à la tête de Papineau, beurre de saumon fumé et citron vert.

Potage :                      Paté en pot de moule montgolfière

Entrée chaude :         Crème brulée de christophine verte aux épices chaudes, bacon végétal.

Plat principal :            Pavé de doré poché émulsion à l’érable/ patate douce et topinambour sautés, chou de milan étuvé

Ou

Massalé de cabri, riz basmati, chutney de papaye verte.

Pré dessert :               Fondant gros Kako au cœur d’amélanchier

Dessert :                     Flan pâtissier à l’ananas, poêlé d’ananas au rhum arrangé

Outre ce riche échange culinaire les élèves ont pu profiter du déplacement pour visiter :

La ville de New York :  la plus grande ville des États-Unis en termes d’habitants et l’une des plus importantes du continent américain

Les célèbres Chutes du Niagara : Un ensemble de trois chutes d’eau mondialement réputées et situées sur la rivière Niagara.

La ville de Montréal :  La deuxième ville la plus peuplée du Canada.

La ville de Québec City : la capitale du Québec, une des provinces du Canada.

La ville d’Ottawa : Capitale du Canada.

La ville de Toronto : Cœur de la vie financière et commerciale du Canada.

  La CN Tower : La plus haute tour d’Amérique du Nord et la plus grande structure autoportante du monde (553 m).

Le Cordon bleu : Plus grande école Française privé d’hôtellerie restauration.

La Cité collégiale : Plus grand établissement d’enseignement professionnel francophone  en Ontario

Le Château Fontenac : Le plus prestigieux hôtel restaurant du Québec.

Visite de vignobles de la région de Niagara Falls :  Région de Toronto.

L’institut du tourisme et de l’hôtellerie du Québec :  Référence mondiale en matière de formation hôtellerie restauration.

Le Casino LAC LAMY : Hôtel 5 étoiles classé 3ème établissement d’hôtellerie restauration en Amérique du Nord(États-Unis et Canada).

Regardez la vidéo de ce voyage!

Visite d’une délégation canadienne du 16 au 20 janvier 2017

Durant une semaine, l’Académie de la Martinique a accueilli une délégation canadienne constituée de M. Michel ANGERS, maire de Shawinigan, « ville entrepreneuriale et 3ème pôle du numérique au Québec », ainsi que de M. Guy DUMAIS, Président du CIME, Comité International de l’Education Mauricien.

Cette rencontre était placée sous le signe de l’échange et dédiée à la concrétisation de partenariats entre les établissements scolaires de la région de la Mauricie au Québec et ceux de l’Académie de la Martinique, afin de favoriser la mobilité entre les deux territoires. Par ailleurs, les thèmes de entrepreneuriat chez les jeunes, du numérique éducatif ont été abordés. En effet, le numérique se veut porteur professionnellement, c’est pourquoi l’enjeu est d’intégrer des outils numériques dès la petite enfance.

Une visite de l’école maternelle « Les Abeilles » de Terre Sainville a permis à l’équipe pédagogique de présenter les travaux  de familiarisation des enfants aux outils numériques via les tablettes fournies par la ville. Ce fut, par ailleurs, l’occasion pour nos partenaires canadiens de se rendre compte de l’étroite articulation qui existe entre l’éducation nationale et les collectivités territoriales dans le déploiement du plan numérique éducatif.

Présentation de l’intégration du numérique dans les apprentissages à l’école maternelle les Abeilles (Fort-de-France)

Lors des visites en établissements scolaires, ces derniers nous ont fait part de leurs projets en cours ou déjà réalisés, autant à l’international que dans le numérique. Plusieurs perspectives d’échange ont alors été développées. Premièrement, la mobilité professorale : de nombreux professeurs ont exprimé leur intérêt à partir au Canada afin de s’enrichir de l’expertise pédagogique canadienne. Une proposition d’échange de bonnes pratiques dans les premier et second degrés a d’ailleurs été régulièrement soulignée au cours des visites.

Aussi, l’idée d’un lien entre le Québec et la Martinique sur la question du décrochage scolaire, dénommée « persévérance scolaire » au Québec, a également été un thème récurrent. Très intéressé par le programme « Micro lycée » du lycée professionnel Léopold Bissol visant à aider les élèves en situation de décrochage, M.DUMAIS a proposé d’étudier les besoins liés à la persévérance scolaire dans les deux territoires et d’intégrer le numérique dans ces programmes.

La deuxième partie de cet accueil a pris la forme de tables rondes sous l’égide des corps d’inspection du premier et du second degré. A cette occasion des échanges nourris ont eu lieu en présence des partenaires locaux.

Table ronde au LPO la Jetée
Table ronde au LGT Joseph Gaillard

Lors du salon de l’entreprise « Ose » à Madiana, M. ANGERS, le maire de Shawinigan, à l’invitation de la MAREE[1] a exposé le plan d’action qu’il a mis en place dans sa ville pour inciter les jeunes à entreprendre davantage. Ce concept, qu’il a exporté à Dunkerque et Bordeaux, repose sur le développement d’une communauté entrepreneuriale incluant l’école afin de développer des aptitudes et des habiletés en termes d’entrepreneuriat chez les jeunes. Ce programme a permis d’augmenter significativement le nombre de créations d’entreprise chez les 18-35 ans dans sa ville.

M. Angers au salon de l’entreprise « Ose », table ronde « Comment susciter l’esprit entrepreneurial chez les jeunes »
Rencontre avec les élus de la commission coopération de l’Espace Sud

Des échanges de bonnes pratiques ont  également eu lieu avec les responsables du CASNAV, dont les missions visent à faciliter l’accueil et l’intégration scolaires des élèves nouveaux arrivants et des jeunes voyageurs. Ils ont pu découvrir et apprécier le programme d’intégration des migrants intitulé « PANDA » pour « Population Accueillante des Nouveaux arrivants D‘ici et d’Ailleurs » mise en œuvre dans la ville de Shawinigan, et plus généralement le système mis en place par l’éducation québécoise pour l’arrivée des migrants.

Cette semaine fut riche en échanges tant professionnels que culturels. Cette visite sera suivie de celle des partenaires canadiens chargés de la concrétisation des pistes de travail et de collaboration ébauchées durant cette mission, à l’occasion du Salon FORMEO auquel ils participeront du 15 au 17 février 2017.

Lien vers le blog du Lycée Professionnel Place d’Armes : https://blogcdilpplacedarmes.wordpress.com/2017/01/24/projet-de-partenariat-mauricie-region-administrative-du-quebec-martinique/

 

En direct du CANADA

Bienvenue à  Alexandre, ambassadeur du Collège Laflèche du Québec !

Alexandre Perreault, Ambassadeur du Collège Laflèche, du Québec
Alexandre PERREAULT en compagnie Joëlle MAREM de la Martinique qui étudie en Technique de tourisme depuis septembre 2016. Elle a choisi de venir étudier au Collège Laflèche suite à une conférence donnée dans son lycée l’an dernier par l’ambassadrice de ce collège.

Suite à la présence du Collège Laflèche au Salon du Lycéen et de la Jeunesse en 2015, une démarche innovante d’approfondissement des contacts et de diffusion de l’information est initiée par cet établissement. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la convention de partenariat  de l’académie de la Martinique avec le Comité International Mauricien de l’Education dont le Collège Laflèche est membre.

A ce titre, Alexandre Perreault, diplômé et ambassadeur du Collège Laflèche, institution d’enseignement supérieur au Québec, Canada, est présent en Martinique pour une durée d’un mois.  L’objectif de cette mission est de rencontrer des jeunes qui désirent poursuivre leurs études au Québec et de leur présenter l’offre de formation du Collège Laflèche qui se distingue par ses programmes d’études, mais également par l’encadrement personnalisé qui est offert aux étudiants.

Les programmes offerts aux étudiants internationaux sont les suivants :

  1. Dans le pré-universitaire (2 ans, tremplin pour poursuivre des études supérieures à l’université):

– Sciences de la nature

– Sciences humaines, également offert en option bilingue

2. Pour les filières techniques (3 ans, accès direct au marché du travail ou pour poursuivre des études supérieures):

– Éducation à l’enfance

– Intervention en loisir

– Archives médicales

– Tourisme

– Gestion hôtelière et d’établissement de restauration (2 diplômes en 3 ans)

– Commercialisation de la mode

Les établissements désireux d’accueillir le chargé de mission et ambassadeur du Collège LAFLECHE peuvent la contacter directement à : Alexandre.Perreault@clafleche.qc.ca

Nous lui souhaitons la bienvenue et un fructueux séjour à la Martinique !

 

 

Coopération éducative : visite officielle au Canada

Coopération éducative – visite officielle au Canada : Mauricie et Québec

 

Visite de la Rectrice au Canada dans le cadre de la signature de conventions de   coopération éducative entre l’académie de la Martinique représentée par Mme la Rectrice Catherine BERTHO-LAVENIR, le Comité International Mauricien de l’Education (CIME) et Education Internationale.

La rectrice de l’académie de la Martinique, Mme Catherine BERTHO-LAVENIR, accompagnée de sa déléguée académique aux relations européennes, internationales et à la coopération, a effectué une visite officielle au Canada du 26 au 30 octobre 2015. Cette visite a consisté à la fois en la signature de la première convention de coopération éducative entre la Martinique et le Canada et à des visites institutionnelles.

La délégation de la Martinique a visité les 26 et 27 octobre 2015 plusieurs établissements mauriciens (CEGEP de Trois-Rivières et de Shawinigan, Collège Laflèche, UQTR, Centre de formation mauricien). En effet, ces visites de terrain ont été ponctuées de présentation mutuelle afin d’affiner les échanges entamés en amont. Elles ont donné lieu à l’expression des attentes réciproques des partenaires. Des échanges nourris ont permis à chacun de sérier les champs possibles de coopération. A ce titre, l’accueil d’étudiants internationaux, les échanges de bonnes pratiques entre personnels d’encadrement, entre enseignants et les domaines d’expertise à partager sont les principaux axes de travail retenus.  Par ailleurs, les visites d’établissements ont aidé la délégation à appréhender à la fois le haut niveau d’équipement et d’expertise des établissements ainsi que les projets pédagogiques et ou de recherche d’intérêt pour l’académie et plus largement pour le territoire.

canada1

Visite du Collège LAFLECHE

canada2

Visite du Centre National en Electrochimie et Technologie Environnementale

Collège Shawinigan

La délégation a aussi l’immense plaisir d’échanger avec une dizaine d’étudiants martiniquais inscrits à l’Université du Québec à Trois Rivières ainsi qu’au Collège de Shawinigan. Ces derniers ont fait montre d’un grand enthousiasme et d’une vraie satisfaction quant à l’accueil, le suivi assurés par les plus anciens et la qualité optimale des conditions humaines et matérielles qui leur sont offertes par les établissements d’accueil.

canada3

Rencontre avec des étudiants martiniquais à l’UQTR

canada4

Des étudiants martiniquais au Collège Shawinigan

Le 29 octobre 2015, la délégation a répondu favorablement à l’invitation du second partenaire québécois de participation à un colloque intitulé « Education Internationale, d’un océan à l’autre » au cours duquel les problématiques de mobilité internationale entrante et sortante ont pu être traitées.

C’est dans ce contexte et avec le double objectif de favoriser des échanges entre élèves et de contribuer à une meilleure formation des cadres et des enseignants des deux territoires, que la rectrice  a signé le 27 octobre dans les locaux de la Commission de l’Énergie, la première convention de coopération éducative avec le Canada et plus précisément avec le Comité International Mauricien de l’Education (CIME) représenté par  M. Guy DUMAIS.

canada5

Signature de la convention avec le CIME

canada6

La délégation martiniquaise et les membres du CIME

 

Le 29 octobre a donné lieu à la signature d’une seconde convention avec Mme Nicole BREAULT, présidente, de la coopérative « Education Internationale » dont la mission principale est l’internationalisation du système éducatif québécois.

canada7

Signature de la convention avec Education Internationale

canada8

Cette visite prometteuse de la rectrice de l’académie de la Martinique au Canada afin d’élargir les champs géographiques et les domaines d’expertise de coopération, sera suivie de la mise en place de programmes réciproques de formation de cadres, d’enseignants et d’échanges d’élèves pour une meilleure connaissance mutuelle et une amélioration des compétences professionnelles, culturelles des futurs acteurs de cette coopération éducative.