La savane des Pétrifications

Embouchure de l'étang des Salines
Embouchure de l’étang des Salines -J.MAHIEU

Située dans l’extrême sud de la presqu’île de Sainte-Anne, la Savane des pétrifications appartient tout comme la Caravelle à l’arc ancien. C’est une zone dénudée, caillouteuse de près d’un demi hectare qui tire son nom des bois silicifiés dégagés par l’érosion. L’échantillonnage excessif de ces témoins d’une activité hydrothermale importante, a quasiment épuisé le gisement. Aujourd’hui, la récolte de tout échantillon est interdite.

L’activité volcanique liée à la subduction à favoriser la naissance de petits îlots et de hauts fonds. Ces formations volcaniques ante-miocènes sont connues sous le terme de complexe de base. Des massifs coralliens se sont installés sur ces hauts fonds et autour de ces îlots.  Ces formations sédimentaires datent du Miocène, alors que se poursuivent les épisodes magmatiques.

Au miocène, des épisodes volcaniques déposent des projections de cendres et de scories basaltiques. Le Morne des Pétrifications et la Pointe des Salines sont les seuls vestiges aériens de ce volcanisme de type basaltique. Le substratum est marqué par de nombreux dykes permettant une remontée magmatique basaltique.

L’activité volcanique est suivie d’une activité hydrothermale. Elle trahit la présence de masses magmatiques encore chaudes en profondeur.

Les failles, de sills et des dykes, généralement orientés nord-sud, favorisent la mise en place de minéraux d’origine hydrothermale. Il s’agit de zéolites et de fluides riches en silice qui imprègnent les bois enfouis dans les tufs. Cette imprégnation est à l’origine de la curiosité de la savane des Pétrifications. La présence de bois silicifiés est la preuve que certaines zones de la Savane étaient émergées et supportaient une végétation de type xérophytique constituée des Poiriers pays (Tabebuia pallida), Gaïac.

Au Pliocène puis au Pléistocène, les falaises au niveau de la Pointe d’Enfer, par exemple, permettent de voir des formations récifales reposant sur un substratum volcanique complexe  assez fortement hydrothermalisé.

Ces altérations et formations hydrothermales sont à l’origine des bois silicifiés, autrefois abondants, devenus très rares, mais également de jaspes ocres, marrons ou rouges, de calcédoines translucides.

Sur cette partie de l’île, faiblement arrosée, s’est installée une végétation de type xérophytique.

Vue de la savane des pétrifications depuis la Pointe d'Enfer
Vue de la savane des pétrifications depuis la Pointe d’Enfer

Bibliographie:

  • Guides géologiques régionaux : Martinique, Guadeloupe, Saint-Martin, la Désirade de Denis Westercamp et Haroun Tazieff ; ed Masson
  • Carte géologique de la Martinique par Denis Westercamp et Haroun Tazieff avec la collaboration de P. Bouysse, S Cottez, R. Battistini, 1989 Ed BRGM
  • La savane des Pétrifications de C.Julius, ed Parc Naturel Régional.

 

  • Les foraminifères de Ch. Julius , CRDP

 Classe de terrain

 

Proposition de Par Eang-Leng HENG, Josiane PAIN et Chantal SOUNDOROM; Lycée Montgérald (97227 Le Marin)

Accès :

La Savane des Pétrifications est située à l’extrémité sud de l’île. Pour y accéder, il faut, au niveau de la commune de Saint-Anne, prendre la direction des Salines. Une fois arrivé à la grande anse, prenez le chemin en terre à gauche jusqu’au bout, face à la table du diable.
Préparation

Durée

2 à 3 heures maximum sur le terrain, le travail réalisé sera à remettre au retour, au lycée.
Attention! sur la savane des Pétrifications, il est indispensable de se protéger des ardeurs du soleil.

Intérêt du site

  • Observation du paysage, d’affleurements, d’échantillons pour :
    Expliquer les modalités de mise en place de terrain
  • Chronologie de mise en place de formation
  • Détermination de paléoenvironnements
  • Observation des paysages côtiers
  • Arbres en drapeaux au vent sur la côte
  • Arbres droits à l’abri du vent
  • Identifier des épisodes magmatiques, tectoniques et sédimentaires
  • Réalisation d’un document utilisant un SIG.
  • Le site convient donc aussi bien à des élèves de collège (cycle central) que de lycée (1S et TS)

Documents et matériels pour les élèves

  • La carte de la Martinique ou du sud,
  • Carte de la région de la savane des Pétrifications
  • Extrait de la carte géologique de la région de Saint-Anne
  • Clé de détermination des roches.
  • Matériels : loupe, HCl, verre à rayer (lames de microscope),
  • Feuilles, feuille de dessin, crayons (noir et couleur), gomme et stylo à bille
  • Chaussures, chapeau, eau, crême solaire.

Fiche pédagogique

Objectifs de savoirs, de méthodes et de savoir-faire

  •  Se repérer sur une carte, orienter sa carte sur le site
  • Repérer dans le paysage, sur un affleurement des accidents tectoniques
  • Utiliser une boussole pour déterminer les orientations de figures tectoniques (failles et dykes)
  • Observer des roches pour en déterminer sa texture
  • Les identifier à l’aide d’une clé de détermination.
  • Observer un affleurement, déterminer son contenu fossilifère pour en déduire son origine
    Identifier des fossiles
  • Retrouver les conditions de mise en place (notion de fossiles de faciès)
  • Décrire et déterminer un faciès (observation de la succession des roches)
  • Déterminer la chronologie d’évènements sédimentaires, magmatiques et tectoniques.
  • Réaliser un schéma d’un affleurement.
  • Faire une synthèse (travail remis à la fin de la sortie).
  • S’initier aux systèmes d’informations géographiques
    Valider des compétences du B2I.

 Problématiques envisageables

  •   En 1S : L’observation de végétaux (poirier, ou autres) sur la route et sur la côte, en bord de mer, présentent des morphologies caractéristiques à la fois de l’espèce et des lieux où ils se trouvent.
    On cherchera à expliquer la forme en drapeau adoptée par les végétaux en bordure de mer contrairement à ceux qui se trouvent à l’intérieur des terres.
  • En 1S ou en TS : Au niveau de l’anse l’Ecluse une petite falaise montre une formation constituée de plusieurs types de roches sombres d’origine volcanique. Les relations géométriques de ces formations permettent d’établir une chronologie de leur mise en place. C’est aussi l’occasion d’aborder le volcanisme et la tectonique.
  • En 1S ou en TS : Au retour, le sentier traverse un affleurement calcaire qui surplombe la mer d’environ un mètre.
    La nature de cette roche, son contenu, et sa disposition constituent des occasions de reconstituer un épisode de l’histoire de la savane des Pétrifications et de reconstituer les conditions passées (paléogéographie).
  • A faire avant la sortie
    • Respect de consignes de sécurité
    • Respect du milieu
  •  Organisation des activités sur le terrain
    • Travail en groupe de deux ou trois
  •  Après les activités de terrain
    • Travail préliminaire au chapitre relatif à la morphogenèse des végétaux.