Archives de catégorie : Non classé

La Saison Africa 2020

La Saison Africa 2020 se lance officiellement le 12 janvier 2021 à 12h en distanciel et sur education.gouv.fr/la-saison-africa2020.

A cette occasion, le ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, ainsi que d’autres personnalités associées à ce projet présenteront l’implication des équipes éducatives et des élèves dans la Saison Africa2020 .

Ce projet qui se déroule sur une période de décembre 2020 à juillet 2021 est une vraie opportunité pédagogique d’ampleur pour faire connaître aux élèves l’Afrique d’aujourd’hui, avec sa géographie, son histoire et sa culture qui la lie étroitement à l’Europe et à la France : https://www.saisonafrica2020.com/fr.

Au niveau local, 5 projets ont reçu le label de la Saison Africa2020 :

– « Afrique ? Afriques?   » du Collège Petit Manoir.

– « Habiter l’Afrique insulaire : nouveaux regards avec le changement climatique » du Collège Cassien Sainte-Claire

– « Ce pays d’Afrique d’où l’on écrit pour vivre libre » du LGT J.Gaillard

– « Afrique Martinique : terres d’innovations durables » de CANOPE

–  « Former à enseigner à calculer mentalement : perspective comparée Sénégal/ Martinique et construction d’une formation d’enseignants » présenté par l’INSPE

– « Deux territoires, une culture, Projet de Coopération éducative, professionnelle  et culturelle- Antilles – Sénégal », projet intercadémique porté par l’Académie de Guadeloupe  via son Campus des Métiers et des Qualifications du Tourisme Intégré et de la Valorisation de la Guadeloupe TI-VAG, en collaboration avec les lycées du François et de Bellefontaine.

La DRAREIC souhaite plein succès à l’ensemble de ces projets pluridisciplinaires qui devraient contribuer à la construction d’un nouveau regard croisé sur l’Afrique.

 

l’Education au coeur de la Saison Africa2020

BREXIT

Le Royaume-Uni a fait le choix de ne plus participer au programme d’échanges Erasmus+. Désormais, à partir du 1er janvier 2021, il devient « pays tiers » au programme d’échanges et toutes les mobilités vers cette destination s’effectueront dans le cadre de la législation britannique.

Quels documents sont requis pour entrer sur le territoire ?

Jusqu’au 30 septembre 2021, une carte d’identité sera suffisante pour les Français et autres ressortissants de l’Union européenne souhaitant effectuer une mobilité au Royaume-Uni. Après cette date, les Français et autres ressortissants de l’UE non-résidents au Royaume-Uni devront être munis d’un passeport (pour les résidents : la carte d’identité reste valable jusqu’en 2025).

De plus, si le voyage est d’une durée supérieure à 6 mois un visa est requis à partir du 1er janvier 2021 pour ces mobilités de longue durée.

Pour plus d’information, visitez le site du gouvernement britannique : https://www.gov.uk/guidance/visiting-the-uk-as-an-eu-eea-or-swiss-citizen#what-you-need-to-enter-the-uk

 

1er SALON VIRTUEL DE L’ETUDIANT ET DE LA FORMATION DE LA CARAIBE

Le projet ELAN (Echanges Linguistiques et Apprentissage Novateur par la mobilité) porté par le GIP-FCIP et l’Académie de Martinique organise son premier salon virtuel le mercredi 2 et jeudi 3 décembre 2020.

Ce salon est l’occasion de découvrir les différentes offres de formations du bassin caribéen.

Gratuit et ouvert à tous, vous pourrez rencontrer virtuellement tous les spécialistes de la formation professionnelle et de l’enseignement supérieur de la région et leur poser vos questions sur les démarches et possibilités de mobilité. Continuer la lecture de 1er SALON VIRTUEL DE L’ETUDIANT ET DE LA FORMATION DE LA CARAIBE

Trois jours de célébration de mobilité et de citoyenneté Européenne avec Erasmus Days

Les Erasmus Days, les journées célébrant la mobilité et citoyenneté Européenne ont été fêtés du 15 au 17 octobre 2020. Ces trois jours ont été dédiés à la valorisation des actions européennes grâce au formidable programme Erasmus+ qui ouvre des champs des possibles au bénéfice des élèves, des étudiants et des personnels notamment en matière d’éducation, de formation et de solidarité.

En dépit du bouleversement de certains projets de mobilité causé par la crise sanitaire, les établissements de l’Académie se sont mobilisés pour sensibiliser les bénéficiaires sur les opportunités à saisir.

Parmi les activés organisées pour les trois jours, on retrouve le visionnage des films, des photos et des témoignages illustrant les moments de mobilité.

Présentation des témoignages des élèves au LP la Trinité

Continuer la lecture de Trois jours de célébration de mobilité et de citoyenneté Européenne avec Erasmus Days

Accueil des Assistants de Langues Vivantes Etrangères de l’Académie de Martinique

Les assistants de langues vivantes étrangères venus d’Europe, de la Caraïbe, d’Afrique et des Amériques ont été immergés en stage d’accueil par les services et partenaires de l’académie, du 30 septembre au 2 octobre 2020. Ce stage de trois jours associant une formation pédagogique, une information administrative et une sensibilisation socioculturelle a eu lieu au Collège Jacqueline Julius et au rectorat en présentiel et en distanciel.

Formation Administrative et Financière

Continuer la lecture de Accueil des Assistants de Langues Vivantes Etrangères de l’Académie de Martinique

La Louisiane au Collège des Trois-Ilets

Dans le cadre du projet  Destins croisés, héritages revisités, singularité géographique (Mémoires partagées autour de la colonisation et de l’esclavage) 26 élèves de l’Ecole Bilingue de la Nouvelle-Orléans était en immersion au Collège des Trois-Ilets du 1er au 8 avril 2017.

Ecouter le reportage de Martinique 1ère Radio :

 

VOYAGE PÉDAGOGIQUE DANS LA CARAÏBE

Du 17 au 24 mars 2017, un groupe de 21 élèves de 5ème du Collège Joseph Lagrosillière est parti dans la Caraïbe, à la rencontre des habitants des îles voisines, à la découverte de leur histoire, leur culture et leur mode de vie.

Nous sommes partis sur une croisière, car c’est le moyen le moins cher et le plus pratique de visiter plusieurs pays en une semaine. De plus, le parcours s’adaptait parfaitement à notre projet interdisciplinaire.

Notre voyage est né d’un EPI de langues vivantes sur les cultures de la Caraïbe, et notamment sur la thématique de la musique et la gastronomie.

Avant de partir, les élèves avaient travaillé en cours sur différents aspects de ces cultures en créole, en anglais et en espagnol.

Pendant le voyage, nous avons aussi inclus les sciences, (étude des plantes locales et leur utilisation, et l’application des cours de mathématiques dans la vie courante). Nos accompagnateurs (professeurs de SVT et Maths) ont voulu participer à l’aspect pédagogique du voyage, merci collègues !

Notre parcours : Guadeloupe, Saint-Martin, République Dominicaine, Saint-Kitts, Antigua.

Dans chacune de ces îles, nos élèves ont eu l’occasion de visiter des lieux historiques, de déguster des plats traditionnels et de prendre des cours de danse.

Découverte du Gwo Ka et cours de danse en Guadeloupe
Renseignement du carnet de bord dans les trois langue concernées

Tout au long du voyage, les élèves ont rempli un carnet de bord dans les 3 langues concernées et sur les thématiques travaillées (créole, anglais, espagnol,- musique et gastronomie-  mathématiques et SVT).

Pour ce faire, ils ont dû approcher les habitants et poser des questions en langue étrangère. Le temps libre a été rare et bien rempli: tout moment était bon pour travailler!

 

Sur le bateau, les élèves ont été emmenés à utiliser la langue étrangère pour communiquer, puisque sur 1500 membres de l’équipage, on ne compte que 7 francophones à bord. La communication s’est donc faite en anglais ou espagnol. 

Communication en Anglais ou Espagnol avec le personnel navigant

Bilan très positif de cette semaine riche en découvertes et rencontres, où les élèves ont été acteurs de leur apprentissage à tout moment.

 

Labellisation eTwinning de l’école Léon Lin à Ducos

Projet eTwinning /Erasmus+ “Save the Nature,there is no Planet B 2013-2015”

Logo officiel du projet réalisé par un élève de Belgique

 

Save the nature there is no planet B est ce que l’on pourrait appeler un projet eTwinning abouti. En effet, c’est sur la plateforme eTwinning que se sont rencontrés les enseignants des 6 écoles partenaires de différents pays européens qui ont mené à bien ce projet (Allemagne, Belgique, France, Lettonie, Pologne, Roumanie). C’est aussi dans cet espace qu’ils ont échangé, élaboré leur projet et c’est dans le Twinspace qu’ils ont partagé tous les travaux réalisés par les élèves. Abouti aussi car de cet échange est né un projet Erasmus+ (alors Comenius) s’étalant de 2013 à 2015 et qui a permis des rencontres avec les élèves des écoles partenaires dans leurs pays respectifs.
Pour la Martinique, c’est Annie-Laure DALMAT, enseignante de l’école élémentaire Léon Lin à Ducos qui a été porteuse de ce projet qui a valu a son établissement l’attribution du Label Etwinning et que nous remercions pour sa contribution.

Mascottes du projet réalisées par les CE1A Ecole Léon Lin

Constat de départ

La Terre a un nombre limité de ressources. Nous les utilisons plus vite qu’elles ne peuvent être remplacées. Nous consommons ces ressources en quantité différente. Ce que nous utilisons est appelé notre empreinte écologique – c’est l’impact que nous avons sur la planète Terre. Chacun de nous doit connaître son impact et décider d’économiser les ressources autant que possible, ou de vivre en ignorant les dommages qu’il cause à la Terre aujourd’hui et aux générations à venir….

Les six partenaires européens

  • Allemagne « Schule Mindenerwald” , HILLE École d’inclusion
  • Belgique »Kogeka 7 “, GEEL Collège/Lycée professionnel
  • Martinique, France. École Léon LIN (le Verger), DUCOS École élémentaire
  • Lettonie Kalsnavas Pamatskola,MADONA École élémentaire
  • Pologne Szkoła Podstawowa Sióstr Felicjanek nr 28, VARSOVIE École/Collège privé
  • Roumanie Centrul Scolar de Educatie Inkluziva,Constantin

Thèmes d’étude retenus et agenda des rencontres en Europe

En fonction de nos intérêts nationaux, de notre position géographique, de la connaissance de notre monde : la conservation des plantes, forêts et animaux, le recyclage des déchets l’Eau (pollution et biodiversité)

 Année 2013/2014

  • 14 au 17 Octobre 2013: Lettonie Protection des Forêts
  • 17-22 mars 2014 : Belgique Conservation des plantes et animaux
  • 12 au 15 Mai 2014 : Allemagne recyclage des déchets

Année 2014/2015

  • 3 au 7 Novembre 2014 : Pologne  Consommation et pollution des eaux
  • 12 au 16 Janvier 2015 : Martinique  Eau et biodiversité
  • 1er au 5 juin 2014 : Roumanie  Nos solutions pour sauver la planète, Évaluation du projet.

➢ Sur le thème « arbres, animaux et forêts « 

En LETTONIE, les élèves ont réalisé des activités pour enrichir leurs connaissances et leur compréhension de l’influence de l’homme sur la nature. Leurs recherches sur les arbres et forêts de leurs régions leur ont permis de connaître les écosystèmes et la biodiversité. Ils ont développé leurs connaissances sur l’utilisation des forêts et sur leur aménagement.

     En BELGIQUE, les élèves ont contribué à la conservation d’arbustes dans une réserve naturelle. Ils ont aussi construit des abris pour les oiseaux.

➢ Sur le thème du recyclage

  En ALLEMAGNE, les élèves ont comparé leurs Empreintes écologiques et ont échangé sur des stratégies de réduction des déchets, à la maison, à l’école. Ils ont aussi appris comment les déchets peuvent être recyclés dans leur vie quotidienne. Ils ont visité une usine de recyclage et ont compris l’importance du tri.

➢ Sur le thème du cycle de l’Eau, sa pollution

  En POLOGNE les élèves ont abordé le thème « Le cycle de l’Eau, sa Pollution, son Recyclage ». Ils ont visité le Centre de Sciences Copernicus où ils ont pu réaliser des expériences. Ils ont aussi visité la Station de Filtration de Varsovie et ont appris le processus de filtrage de l’eau d’une grande ville.

➢ Sur le thème L’eau et la biodiversité

  En MARTINIQUE, les élèves ont visité la côte atlantique et sa barrière de corail , les dauphins et admiré la végétation côtière, exploré la mangrove et évalué l’impact de l’homme sur la nature.

➢ Sur tous les thèmes

  En Roumanie, ils ont vu un réservoir dans une grande vallée, les magnifiques forêts des Carpates. Ils ont apprécié l’artisanat des roumains. Les élèves ont produit des objets en réutilisant des matériaux usagés, ont évalué ensemble le projet et créé une suite à Tobie.

En conclusion

C’est un bel exemple d’utilisation d’eTwinning qui devrait inspirer les enseignants du premier degré dans leurs projets d’ouverture à l’international dès le cycle 2!

Pour consulter le descriptif complet du projet, cliquez ICI