Présentation des DCG /DSCG

La formation
Recrutement, publics concernés
Débouchés
Stages en entreprises
Lieux de formation
En savoir plus
La formation
Durée : 3 ans
Contenus :
Les examens comptables de l’État sont organisés en trois niveaux :

  1. Diplôme de comptabilité et gestion (DCG), qui confère le grade de licence  ;
  2. Diplôme supérieur de comptabilité et gestion (DSCG), qui confère le grade de master ;
  3. Diplôme d’expertise comptable (DEC).

Le Diplôme de comptabilité et gestion (DCG) se prépare sur 3 années (L1, L2, L3).
Première étape des études de comptabilité et gestion, mis en place en 2007, c’est un diplôme professionnel qui certifie l’acquisition d’un socle de connaissances générales et spécialisées, nécessaires à la poursuite des études comptables (DSCG et DEC).

Contenus :
Les enseignements du DCG sont répartis entre les pôles d’enseignement suivants :

  • Anglais des affaires ;
  • Enseignements économiques : Économie, Management ;
  • Enseignements informatiques : Systèmes d’information de gestion ;
  • Enseignements juridiques : Introduction au droit, Droit des sociétés, Droit fiscal, Droit social ;
  • Enseignements techniques de gestion : Introduction à la comptabilité, Comptabilité approfondie, Finance d’entreprise, Contrôle de gestion  ;
  • Enseignement de Relations professionnelles.

L’organisation de l’enseignement dans les classes de lycées préparant au DCG est précisée dans cette note de service  parue au Bulletin officiel du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche (BOMESR) n° 32 du 8 septembre 2011 (horaires en annexe).

Le DCG est évalué par 13 épreuves (4 à 5 sont passées en fin de chaque année scolaire) avec  une épreuve facultative de langue.
Programmes et détails des épreuves ont été publiés au BOMESR n° 11 du 18 mars 2010.

Le DCG est délivré aux candidats qui ont obtenu une moyenne générale au moins égale à 10 sur 20 à l’ensemble des épreuves, sans note inférieure à 6 sur 20.
Des crédits européens (ECTS : European Credit Transfert System  dans le cadre du LMD – Licence – Master – Doctorat ) sont associés à chaque épreuve. Ils sont définitivement acquis dès lors que le candidat a obtenu une note au moins égale à 10 sur 20 à l’épreuve concernée.
L’obtention du diplôme de comptabilité et de gestion confère la totalité des crédits européens prévus pour le diplôme, soit 180 crédits européens, avec attribution du grade de licence (voir Art. 62 du Décret du 30 mars 2012).

Recrutement, Publics concernés
Conditions d’admission :
En première année :

  • être titulaire d’un baccalauréat ES, S, STG (CFE ou GSI), L (option math) ou d’un titre admis en équivalence ;
  •  s’inscrire via l’application APB  http://www.admission.post-bac.fr

Une admission parallèle en deuxième année est ouverte aux titulaires de diplômes bénéficiant de dispenses de certaines unités constitutives du DCG, notamment les titulaires du BTS « Comptabilité et gestion des organisations » et du DUT « Gestion des entreprises et des administrations ».

L’admission est prononcée par le chef d’établissement d’accueil, après appréciation du dossier de candidature de l’étudiant postulant par une commission formée de professeurs de la classe demandée.
Consulter cette note (BOMESR n° 32 du 8 septembre 2011) pour davantage d’information.

Aptitudes et centres d’intérêt :
La formation, appréciée du monde professionnel, demande une motivation sérieuse, un travail soutenu et un investissement personnel régulier.
Culture générale, curiosité intellectuelle, rigueur sont de réels atouts pour la réussite.
De bonnes capacités rédactionnelles sont nécessaires et l’internationalisation des métiers de l’entreprise conduit à attendre des candidats un niveau correct en langue anglaise.
Débouchés
Poursuites d’études :
  • Dans le cursus de l’expertise comptable vers le Diplôme supérieur de comptabilité et gestion  (DSCG – grade de Master), puis vers le Diplôme d’expertise comptable (DEC).
  • Vers un Master : Sciences de gestion, Finances, Management, Ressources humaines, …
  • Préparation de concours : ceux des Grandes écoles, de la Fonction publique (catégorie A : Trésor, Douanes, Inspection du travail, enseignement, …), etc.
Secteurs d’activité et métiers:
Lapoursuite d’études permet de devenir expert comptable ou commissaire aux comptes. Ce professionnel, aux compétences multiples, est au service des acteurs économiques. Libéral indépendant ou cadre de haut niveau, il exerce dans de nombreux domaines d’activités : comptes des organisations et activités de conseil (juridique, fiscal, social et informatique).La formation offre de nombreux autres débouchés dans des secteurs diversifiés : assurance et mutualité, banque et finance, gestion des ressources humaines, mercatique, …

L’accès à l’emploi est également possible en fin de DCG : les métiers de la comptabilité recrutent régulièrement, dès ce niveau.

Stages en entreprises
Périodes et durée :
La durée du stage est d’au moins 8 semaines. La ou les périodes de stage doi(ven)t être située(s) à l’intérieur du cycle de formation, au plus tôt à la fin de la première année de formation et au plus tard à la fin du premier trimestre de la troisième année.
Dans la pratique, il a généralement lieu en fin d’année scolaire, après les épreuves, et est réparti sur les deux premières années du cursus.
Objectif :
Le stage a pour but :

  • de permettre au candidat de prendre contact avec le monde professionnel ;
  • d’observer le fonctionnement d’une organisation et de le rapprocher des connaissances théoriques acquises au travers des programmes des différentes unités d’enseignement ;
  • d’appliquer les concepts et les méthodes décrites dans le programme de l’unité d’enseignement « Relations professionnelles ».
Organisations cibles :
Le stage doit être accompli dans un cabinet d’expertise comptable ou dans les services comptables et financiers d’une entreprise, d’une collectivité publique ou d’une association.
Épreuves préparées en stage :
UE 13 – Relations professionnelles.
À l’issue du stage, le candidat doit produire un rapport, qu’il soutiendra au cours de l’épreuve orale de Relations professionnelles (UE 13).
Lieux de formation dans l’académie de la Martinique (publics et privés sous-contrat)
Lycée Joseph Gaillard
rue Marie – Thérèse Gertrude
B.P. 602 – 97261 FORT-DE-FRANCE Cedex.
tél : 0596 61 99 10
LYCEE AMEP
183 route de redoute
97204 Fort-de-France
tél. 0596795023
En savoir plus…
http://eduscol.education.fr/ecogest/enseignements/formations/11309274002964/les_classes_preparan