Slam et photographie au lycée Joseph Zobel de Rivière-Salée…

Le vendredi 29 janvier 2021, le sociologue-slameur Malik Duranty accompagné de son musicien David Obadia et du photographe, Jean-Louis Saiz, ont présenté, de façon unique et très efficace, leur ouvrage « Déclic, changer de regard ».

Ce livre, composé essentiellement de photographies, est l’aboutissement d’un projet mené auprès des SDF de Fort-de-France visant à les reconsidérer en leur restituant toute leur humanité…

Cette animation originale quant à sa forme « slamée », mais aussi, quant aux problématiques développées (engendrées par cette situation d’errance),de même que l’évocation des propres parcours de vie de nos artistes, ont été, pour les 95 jeunes présents, une véritable révélation…

Cette opportunité, offerte par la Bibliothèque De Prêt de Fort-de-France, a permis à un public très divers (3e Prépa-Métier, 1ère& 2ème années Carrosserie, 2nde G1, 1ère STI2D) une sensibilisation forte à cet aspect de notre vie en société…

Marie-Dominique JEANNE

Professeure-Documentaliste

Lycée Joseph Zobel

Rivière-Salée

[animate type= »slideOutRight » duration= »1″ delay= »0″ inline= »no »]Contenu animé[/animate]

Rencontre littéraire avec Mathieu GAMA au Lycée Acajou 2

Durant la matinée du mercredi 13 janvier 2021 le professeur documentaliste Madame Marthe BERTIDE-LIMIER accueillait au CDI du lycée Acajou 2, en partenariat avec  « comme chez soi » de l’office municipal du Lamentin,  Matthieu GAMA, auteur, essayiste de l’ouvrage « Le jour où les Antilles feront peuple », en vue d’une rencontre littéraire.

Les lycéens de la seconde 7 qui  avaient auparavant préparé cette visite avec leur professeur Madame ZECLER, dès le début de l’échange  ont montré leur intérêt sur le thème par une série de questions bien en lien avec les réflexions figurant dans le livre autour de l’identité antillaise. Cette ouverture a eu pour conséquence de mettre  à l’aise l’auteur qui s’est exprimé sans langue de bois et a délivré son analyse sur les problématiques historiques, économiques, culturelles, sociales, psychologiques, politiques des Antilles, qui altèrent selon lui la possibilité d’un changement, n’hésitant pas à s’appuyer sur  des auteurs connus (FANON, CHAMOISEAU, CESAIRE, CONDE).

Pourtant, toujours selon ce dernier tout n’est pas perdu et l’auteur propose des pistes  pour dépasser ses rêves et  faire peuple, en passant par la résilience et  l’intelligence collective qui engrangeraient un égrégore bienveillant pour un avenir meilleur de cette humanité.

Cette rencontre qui a plu aux jeunes aura atteint sa mission de développer l’oral par la participation des élèves très désireux d’améliorer leur culture littéraire.

Le moment fut clôturé après les photos souvenir,  la carte de remerciements pour cette belle rencontre avec la signature de tous les présents, la séance de dédicace pour les 17 livres offerts par l’auteur et un pot fourni par l’Etablissement.