Exposition sur le dessin satirique aux Archives départementales

Les Archives départementales proposent une exposition intitulée “Regard sur le dessin satirique à la Martinique” du 19 janvier au 27 mars 2015 aux jours et heures d’ouverture du service : lundi, mardi, jeudi (7h30-17h30) /mercredi et vendredi : 7h30-13h.
Réservation indispensable : 05.96.55.43.43
Si vous vous rendez à l’exposition, informez-en la DAAC au 05.96.59.99.18.
Merci

Action “la Classe, l’oeuvre”

Les documents pour l’inscription à l’action “La classe, l’œuvre” ont été communiqués aux établissements scolaires le 18 décembre dernier :

  1. L’action est ouverte à tous les élèves, de la maternelle à la terminale
  2. Trois pièces du Musée archéologique sont proposées à “l’appropriation” des élèves : le vase à ouicou, le vase en hamac et un adorno ; elles sont toutes visibles par le public aux heures d’ouverture du musée
  3. Les élèves sont invités à interpréter les oeuvres et à devenir des médiateurs lors de la nuit européenne des musées le 16 mai 2015
  4. La date limite d’inscription est fixée au 15 janvier 2015. (coupon d’inscription inclus dans le courriel du 18 décembre 2014)

Votre interlocutrice à la DAAC pour ce dossier : madame VANDESTOC (05.96.59.99.18)

 

Théâtre de mains dans l’académie en mars 2015 !

HAND STORIES de Yeung Faï, héritier de 5 générations de marionnettistes à gaine chinoise, dernier de cette longue transmission directe de père en fils.

Ce spectacle sera présenté à l’Atrium le 19/03 et en commune le 21/03.

http://www.theatre-video.net/video/Hand-stories-histoires-de-main-de-Yeung-Fai-extraits

Ecole et cinéma : programmation 2014-2015

École et cinéma propose aux élèves, de la grande section de maternelle au cours moyen (CM2), de découvrir des œuvres cinématographiques lors de projections organisées spécialement à leur intention dans les salles de cinéma. Ils commencent ainsi, grâce au travail pédagogique d’accompagnement conduit par les enseignants et les partenaires culturels, une initiation au cinéma

Collège au cinéma et lycéens et apprentis au cinéma sont des dispositifs scolaires qui s’inscrivent dans la politique de sensibilisation et d’éducation artistique du jeune public conduite par le CNC. Ils s’adressent aux élèves des collèges et des lycées d’enseignement général et professionnel, publics et privés, des lycées agricoles et des centres de formation des apprentis (CFA).

Dans ce cadre, collégiens, lycéens et les apprentis découvrent des œuvres cinématographiques lors de projections organisées spécialement à leur intention dans les salles de cinéma. Grâce au travail pédagogique d’accompagnement conduit par les enseignants et les partenaires culturels, ils se constituent les bases d’une culture cinématographique.

Le tarif est de 2,50 par élève.

Documentation pédagogique et débat à l’issue de la séance avec les élèves.

Contact : chantal.sacarabany@orange.fr

Tél : 0596 71 96 16

Fax : 0596 71 60 21

 

 Pour le 1er trimestre« Rumba » de Dominique Abel, Fiona Gordon, Bruno Romy :

Fiona et Dom sont instituteurs dans une école de campagne.Ils partagent une passion pour la danse latino et sont très amoureux. Les week-ends, ils écument les concours de danse régionaux. Leur maison regorge de trophées.Une nuit, de retour d’un concours, ils tentent d’éviter un suicidaire maladroit, planté au milieu de la route. Leur voiture s’écrabouille contre un mur. Et leur vie bascule…

 

 

 

 

 

 

 

Au deuxième trimestre, le film proposé est  « Pour un instant la liberté » de ARASH T RIAHI

Ali et Merdad tentent de fuir l’Iran avec leurs cousins Asy, 7 ans, et Arman, 5 ans, dans le but de les ramener à leurs parents qui vivent en Autriche. Mais ils doivent d’abord passer par la Turquie et attendre un hypothétique visa qui tarde à venir. Ils font alors la connaissance d’autres réfugiés iraniens : un couple et leur petit garçon cherchant à prouver aux pouvoirs publics qu’ils sont persécutés pour des motifs politiques ou encore un professeur et un jeune Kurde qui surmontent leurs difficultés quotidiennes grâce à un incroyable sens de l’humour…
Des hommes et ces femmes qui attendent désespérément de gagner l’Europe, terre de libertés..

 

 

 

 

 

 

Au troisième trimestre, le film à voir est « Looking for Eric» de Ken LOACH.

Eric Bishop, postier à Manchester, traverse une mauvaise passe. Sous son nez, ses deux beaux fils excellent dans des petits trafics en tous genres, sa fille lui reproche de ne pas être à la hauteur et sa vie sentimentale est un désert. Malgré la joyeuse amitié et la bonne humeur de ses collègues postiers qui font tout pour lui redonner le sourire, rien n’y fait… Un soir, Eric s’adresse à son idole qui, du poster sur le mur de sa chambre semble l’observer d’un oeil malicieux. Que ferait à sa place le plus grand joueur de Manchester United ? Eric en est persuadé, le King Cantona peut l’aider à reprendre sa vie en mains..

 

 

 

 

 

 

 

 

Participation des élèves mineurs à un spectacle à entrée tarifiée

Le code du Travail précise que l’engagement de mineurs de moins de 16 ans dans le spectacle est subordonné au passage devant la Commission des Enfants du Spectacle (Articles L 211.6 à L 211.14 et R 211.1 à R 211.12 du Code du Travail.)

sauf si les élèves sont bénévoles :

Pour qu’une prestation artistique puisse se faire dans un cadre bénévole (ex : spectacle de fin d’année d’un atelier artistique, spectacle amateur) il faut que cette activité: ne se fasse pas dans le cadre d’une activité lucrative, qu’il n ’y ait pas de lien de subordination, qu’il n’y ait pas la présence d’une rémunération. Par ailleurs, pour justifier de la qualité de bénévole, il est préférable que la personne soit un membre adhérent de l’association. Pour devenir membre d’une association un mineur non émancipé doit être autorisé par ses représentants légaux.

l_emploi_d_enfants_dans_le_spectacle_vivant